Salon du Chocolat 2014 – Les 20 ans du salon – Gagnez des places

Comme chaque année à la même époque, les feuilles tombent, de même que la pluie et les vieux, mais l'automne c'est aussi le Salon du Chocolat. Cette édition 2014 marque les 20 ans du salon, et cet anniversaire est fêté en grande pompe avec un programme diablement alléchant : 20 000m² entièrement dédiés au chocolat et cacao, plus de 500 participants dont plus de 200 chefs français ou internationaux et 200 artisans chocolatiers venus des quatre coins du globe, des dizaines d'animations, démonstrations de recettes, conférences, concours et même un King Kong de 4 mètres tout en chocolat.

Le Salon du Chocolat 2014 se déroulera du 29 octobre au 2 novembre à Paris (Porte de Versailles, 15ème) et le traditionnel défilé de robes en chocolat marquera cette année encore le départ de ces 5 jours de fééries chocolatées. Eat'n Waf s'y rendra surement pour découvrir les nouveautés ainsi que les meilleurs chocolats. A cette occasion nous avons 3 places à faire gagner !!!

salonchoco2014

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Chew Chew, le petit train des chewing-gums #3 : spécial Accoutrements

Nos cauchemars et autres évasions oniriques nocturnes sont peuplés de créatures improbables, étranges et effrayantes tels des chats licornes démoniaques, des bacons tyroliens yodlants, des moustaches parfumées ou encore du petit Cthulhu Noël qui vient dévorer l'âme des enfants sages d'Innsmouth et d'ailleurs. Le plus inquiétant dans l'histoire n'est pas  notre santé mentale, cause perdue, mais bien qu'une société propose dans son catalogue tout ce qui hante nos rêves les plus humides, oui oui même des doigts tentacules. Accoutrements semble véritablement lire nos esprits et outre ses gadgets aussi inutiles qu'indispensables, offre des produits aux saveurs toutes plus improbables les unes que les autres. Sucres d'orge au wasabi, zombie mint goût cervelle, sucettes saveur beurre, dentifrice au bacon, pastilles oignons frits, baume à lèvre cornichon, ou encore fil dentaire petit déjeuner café ou gaufre, tout y passe. Nous avons déjà testé ici même un certain nombre de leurs produits, et la difficulté de s'en procurer en France nous a même motivé à ouvrir notre propre boutique. Pour la troisième édition de Chew Chew, le petit train des chewing-gums, nous nous sommes concentrés sur cinq de leurs chewing-gums tous en forme de grosses billes présentées dans de sympathiques boites en fer : absinthe, Thanksgiving, foie gras, roastbeef et lait de poule.

 

Des chewing-gums vraiment différents, peut-être trop

Des chewing-gums vraiment différents, peut-être trop

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


KitKat Version 4.4.4

Les japonais sont énervants, à peine réussit-on à écrire un article sur la multitude de KitKat que recèle l'empire du soleil levant, qu'ils s'empressent d'en sortir une tripotée de nouveaux. Bon d'accord c'était il y a presque un an et depuis l'eau radioactive a coulé sous les ponts de Fukushima, et Tokyo accueille même la première boutique KitKat au monde. Pour ce deuxième round, nous avons goûté trois autres variétés : sakura matcha, Mont Fuji et piment. Mais avant de parler de ces merveilles voici une autre petite liste des saveurs de KitKat improbables :

  • sel,
  • noyau d'abricot,
  • soda au gingembre (ginger ale),
  • banane chocolat,
  • vinaigre citron,
  • pomme de terre,
  • caramel salé,
  • orange sanguine,
  • crème glacée vanille,
  • poire,
  • rhum raisin,
  • yatsuhashi (gâteau spécialité de Kyoto),
  • parfait aux fruits,
  • et même une très intrigante version à cuire au four !
Fusée gourmande

Fusée gourmande

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Wapharnaüm #17

Après avoir mangé du requin faisandé,  on a besoin de se curer les dents, et pour cela les brins de paille d'Islande s'avèrent tout aussi efficaces que les cure-dents manufacturés. En prime ils sont souples, plus naturels, avec une odeur d'herbe et une sensation agréable en bouche.

Les vrais cure-dents vikings

Les vrais cure-dents vikings

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Absolut Scorpion – Partie 2

Cet été, pendant que certains barbotaient dans l'eau fraîche, d'autres sombraient irrémédiablement dans la vodka. Non non, pas au sens figuré et d'ailleurs il n'est nul question de grand-tante Gisèle, mais d'un genre d'être venimeux à la peau dure, un scorpion. En mai dernier nous avions tenté de faire notre propre vodka piment avec un piment Trinidad Moruga Scorpion et un véritable scorpion à queue d'or. Face à un des piments les plus forts au monde, le scorpion devait surtout apporter une touche décorative et une bonne association de nom pour une Absolute Scorpion. Un peu comme enduire Carolina d'un piment Carolina Reaper pour faire une Absolut Carolina un détour aux urgences. Après quatre mois à macérer, il est enfin temps de déguster cette boisson virile maison.

Cool ça coule

Cool ça coule

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Eat my shorts #19

Que j'étais bien en Islande, au calme, entre champs de lave et cascades. Pour faciliter le retour et se réintégrer tout en douceur, je garde mon pull en laine de mouton malgré les 25°C, je décore mon bureau de poisson séché et je me nourris des victuailles rapportées dans mes bagages. Ça plus ma plomberie qui se la joue Dettifoss ... Au programme de ce Eat my shorts spécial "les vacances c'était bien quand même", cinq produits au bon goût d'Islande : crottin de cheval, confitures de rhubarbe, sirop de bouleau et infusion de mousse. Quoique "bon" n'est pas forcément l'adjectif  qui convienne le mieux pour l'un d'entre eux

 

Icelandic Horse Doo Doo

 

Les chevaux islandais sont une race de chevaux à part, plus trapus, plus robustes, avec une crinière fournie, des allures spécifiques et dont les crottins sont faits de réglisse enrobé de chocolat au lait et recouvert d'une poudre piquante de réglisse. C'est du moins ce qu'essaie de nous faire croire Ísland Treasures avec ses Icelandic Horse Doo Doo, des friandises qui raviront les scatophiles gourmands. Ces douceurs rivalisent d'élégance avec nos pets de nonne ou nos coucougnettes, ce qui prouve encore une fois que le bon goût et la classe n'ont pas de frontières.

Get on my (icelandic) horse

Get on my (icelandic) horse

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Le venin du mamba noir

C'est la fin des vacances. Après trois articles façon panorama gastronomique, retour aux affaires et aux tests dans la joie et la bonne humeur, enfin pas pour nos papilles qui crient d'avance. Et elles ont bien raison de craindre le pire, car pour commencer voici la sauce piquante Black Mamba, ou comment génocider ces ingrates de cellules gustatives sous couvert de se réchauffer après cet été pourri. La Black Mamba, en français : mamba noir, porte le nom d'un serpent, qui s'il n'est pas le plus mortel, est quand même plus évocateur et effrayant que le mocassin d'eau. Quelle idée d'avoir un nom de chaussure aussi ...

a.k.a Beatrix Kiddo

a.k.a Beatrix Kiddo

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Velkomin til Íslands – Partie 5

Dernière partie de ce petit tour d'horizon de l'alimentation islandaise avec gâteaux, bonbons, pains et alcools. Pour les gâteaux, le choix est plutôt restreint mais il y en a quand même pour tout les goûts :  kleinur (beignets noués), pönnukökur (pancakes islandais, proches des crêpes), gâteaux à base de rhubarbe, roulés cannelle, karamellubitakaka, ... Le Kaffi Borgir, à côté de Dimmuborgir, propose une tarte à la rhubarbe maison accompagnée de glace à la vanille et de crème fouettée (1250 ISK). Un vrai délice.

Tarte à la rhubarbe façon Nonni

Tarte à la rhubarbe façon Nonni

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Velkomin til Íslands – Partie 4

En Islande, les moutons ne fournissent pas de lait aux habitants mais les habillent chaudement quoique kitschement tout en remplissant les assiettes. Les moutons sont lâchés au printemps et paissent en toute liberté avant d'être récupérés en automne pour la tonte. Un rassemblement aux allures d'expédition nécessitant plusieurs éleveurs tant les moutons s'éparpillent et peuvent atteindre des zones difficilement accessibles.

Mee !

Mee !

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Velkomin til Íslands – Partie 3

Baka þig, meðan eldurinn brennur, c'est donc tout juste rentré d'Islande que nous vous proposons un survol de la gastronomie islandaise. Cette sélection fait suite aux parties déjà publiées en 2013 (ici et ) qui présentaient quelques aspects des habitudes alimentaires des habitants : harðfiskur, hákarl, kjötsúpa, svið, kleinur, fjallagrasa, brennivín et autres joyeusetés nordiques.

 

Pour commencer, cassons un mythe, celui de la banane islandaise. On entend souvent dire que l'Islande est l'un des plus gros producteurs européens de bananes, le genre de savoir insolite pour briller aux soirées Trivial Pursuit. Le climat rude ne se prête guère aux fruits exotiques mais l'agriculture peut compter sur la géothermie. Pourtant de Bónus en Krónan, aucune trace de la fameuse banane viking. Une quête plus ardue que prévu.

Véritables bananes islandaises (1)

Véritables bananes islandaises (1)

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Catégories
Au hasard
Publicité
Archives
  • 2017 (6)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)