Archives d’un auteur

Eat my shorts #19

Que j'étais bien en Islande, au calme, entre champs de lave et cascades. Pour faciliter le retour et se réintégrer tout en douceur, je garde mon pull en laine de mouton malgré les 25°C, je décore mon bureau de poisson séché et je me nourris des victuailles rapportées dans mes bagages. Ça plus ma plomberie qui se la joue Dettifoss ... Au programme de ce Eat my shorts spécial "les vacances c'était bien quand même", cinq produits au bon goût d'Islande : crottin de cheval, confitures de rhubarbe, sirop de bouleau et infusion de mousse. Quoique "bon" n'est pas forcément l'adjectif  qui convienne le mieux pour l'un d'entre eux

 

Icelandic Horse Doo Doo

 

Les chevaux islandais sont une race de chevaux à part, plus trapus, plus robustes, avec une crinière fournie, des allures spécifiques et dont les crottins sont faits de réglisse enrobé de chocolat au lait et recouvert d'une poudre piquante de réglisse. C'est du moins ce qu'essaie de nous faire croire Ísland Treasures avec ses Icelandic Horse Doo Doo, des friandises qui raviront les scatophiles gourmands. Ces douceurs rivalisent d'élégance avec nos pets de nonne ou nos coucougnettes, ce qui prouve encore une fois que le bon goût et la classe n'ont pas de frontières.

Get on my (icelandic) horse

Get on my (icelandic) horse

Lire la suite de cet article »



Le venin du mamba noir

C'est la fin des vacances. Après trois articles façon panorama gastronomique, retour aux affaires et aux tests dans la joie et la bonne humeur, enfin pas pour nos papilles qui crient d'avance. Et elles ont bien raison de craindre le pire, car pour commencer voici la sauce piquante Black Mamba, ou comment génocider ces ingrates de cellules gustatives sous couvert de se réchauffer après cet été pourri. La Black Mamba, en français : mamba noir, porte le nom d'un serpent, qui s'il n'est pas le plus mortel, est quand même plus évocateur et effrayant que le mocassin d'eau. Quelle idée d'avoir un nom de chaussure aussi ...

a.k.a Beatrix Kiddo

a.k.a Beatrix Kiddo

Lire la suite de cet article »



Velkomin til Íslands – Partie 5

Dernière partie de ce petit tour d'horizon de l'alimentation islandaise avec gâteaux, bonbons, pains et alcools. Pour les gâteaux, le choix est plutôt restreint mais il y en a quand même pour tout les goûts :  kleinur (beignets noués), pönnukökur (pancakes islandais, proches des crêpes), gâteaux à base de rhubarbe, roulés cannelle, karamellubitakaka, ... Le Kaffi Borgir, à côté de Dimmuborgir, propose une tarte à la rhubarbe maison accompagnée de glace à la vanille et de crème fouettée (1250 ISK). Un vrai délice.

Tarte à la rhubarbe façon Nonni

Tarte à la rhubarbe façon Nonni

Lire la suite de cet article »



Velkomin til Íslands – Partie 4

En Islande, les moutons ne fournissent pas de lait aux habitants mais les habillent chaudement quoique kitschement tout en remplissant les assiettes. Les moutons sont lâchés au printemps et paissent en toute liberté avant d'être récupérés en automne pour la tonte. Un rassemblement aux allures d'expédition nécessitant plusieurs éleveurs tant les moutons s'éparpillent et peuvent atteindre des zones difficilement accessibles.

Mee !

Mee !

Lire la suite de cet article »



Velkomin til Íslands – Partie 3

Baka þig, meðan eldurinn brennur, c'est donc tout juste rentré d'Islande que nous vous proposons un survol de la gastronomie islandaise. Cette sélection fait suite aux parties déjà publiées en 2013 (ici et ) qui présentaient quelques aspects des habitudes alimentaires des habitants : harðfiskur, hákarl, kjötsúpa, svið, kleinur, fjallagrasa, brennivín et autres joyeusetés nordiques.

 

Pour commencer, cassons un mythe, celui de la banane islandaise. On entend souvent dire que l'Islande est l'un des plus gros producteurs européens de bananes, le genre de savoir insolite pour briller aux soirées Trivial Pursuit. Le climat rude ne se prête guère aux fruits exotiques mais l'agriculture peut compter sur la géothermie. Pourtant de Bónus en Krónan, aucune trace de la fameuse banane viking. Une quête plus ardue que prévu.

Véritables bananes islandaises (1)

Véritables bananes islandaises (1)

Lire la suite de cet article »



Superberries

C'est un oiseau ? Un avion ? Non, c'est Superberries ! Voilà voilà pour l'intro ... OK sûrement une des plus nulles de l'histoire, tout le contraire des jus de Berry Company, de merveilleux jus de fruits sains et naturels.

Chuck Berry

Chuck Berry

 

Lire la suite de cet article »



A table, c’est Pretz !

En 319 articles nous n'avons jamais parlé de deux grands snacks japonais : les Pocky et les Pretz. Ces deux marques du groupe Glico proposent des bâtonnets enrobés ou parfumés. Les Pocky occupent le terrain du sucré et la licence accordée en France à LU a donné les Mikado. Les parfums et variétés au Japon sont à mille lieues de ce que Mikado offre : fraise, banane chocolat, châtaigne, thé vert noisette, chocolat raisin, ananas, ... De l'autre côté de la palette des saveurs, il y a Pretz. Pretz comme pretzel car il s'agit de bâtonnets apéritifs salés sans réel équivalent ici à part les basiques et très secs Ancel Stick. Nous parlerons des Pocky dans un prochain article pour nous concentrer cette fois-ci sur les Pretz.

C'est arrivé pretz chez vous

C'est arrivé pretz chez vous

Lire la suite de cet article »



A tyran, tyran et demi

L'été s'ra chaud l'été s'ra chaud, dans les t-shirts dans les maillots,  ... mouais, n'en déplaise à Charden ça semble mal parti pour l'instant. Pluie et vent incitent à sortir l'équipement estival adapté : maillot de bain doublé moumoute polaire, tongs chauffantes, lunettes de soleil essuie-glace ... et snacks pimentés pour se réchauffer de l'intérieur, des Bōkun Habanero par exemple.

Mais pourquoi est-il si méchant ?

Mais pourquoi est-il si méchant ?

Lire la suite de cet article »



Wapharnaüm #16

Marks & Spencer, qui vient par ailleurs d'ouvrir un nouveau magasin à la Défense (uniquement nourriture), propose quatre recettes estivales de chips dont : citron harissa (avec cumin et poivre noir) et tom yum (soupe thaï pimentée de crevettes) au gingembre, citronnelle et piment. Les deux sont bonnes, légères, pas trop épicées et bien adaptées aux barbecues estivaux avec leur saveur citronnée. 2€49 le paquet de 150g.

Marks & Summer

Marks & Summer

Lire la suite de cet article »



Moule et banane

Il faut battre le fer pendant qu'il est encore chaud, et quand on dit fer, on veut parler des DOM-TOM. N'y voyez aucune référence à un lointain ancêtre propriétaire de plantations habile du fouet, car après la Réunion et la Martinique, on s'attaque à la Guadeloupe avec le blanc de banane du Domaine des Antilles. On pourrait aborder cette boisson en évoquant la coïncidence qu'il se mette à pleuvoir dès qu'on écrit la moindre ligne sur les Antilles (vous allez nous supplier d’arrêter d'en parler jusqu'à l'automne) ; ou sur la symbolique d'un producteur utilisant un fruit éminemment phallique s'installant dans une ville nommée le Moule, mais on n'a déjà plus de place pour l'intro.

Pas mal plus long qu'une bana

Pas mal plus long qu'une bana

Lire la suite de cet article »



Catégories
Publicité
Archives
  • 2014 (42)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)