Archive pour février 2011

Stay Fluff

If there's something strange, in your neighborhood. Who ya gonna call? GHOSTBUSTERS !

On a tous été marqués dans notre jeunesse par certains films, musiques, ... Pour moi c'est entre autres GhostBusters. On n'imagine pas le nombre d'enfants qui ont du être traumatisés par ce film, en particulier par la fin. Le grand méchant, Gozer, se matérialise sous la forme d'un bibendum en marshmallow (la faute à Stantz...). Le film finit sous une épaisse couche de marshmallow fondu. Depuis ce temps, je ne regarde plus le marshmallow de la même façon. Le test du jour est celui d'une pâte de marshmallow (à la fraise) à tartiner, de la marque Fluff, étrangement similaire à la substance de la fin du film.

Comme on peut s'en douter, ce produit nous vient des USA. J'ose aborder la chose sans pack à proton. Si je ne survis pas, je veux qu'on élève une statue à ma gloire.

Pot de résidu de Gozer le gozerien

Lire la suite de cet article »



Le ginseng, c’est bon pour les jeunes

Aujourd'hui, nous sommes partis à la pêche aux nouveaux produits dans des épiceries chinoises, coréennes et japonaises. Nous sommes revenus sacoches pleines et bourses vides (contradictoire n'est-ce pas ?), et les tests vont pleuvoir ! Commençons soft avec une boisson coréenne de la marque Woongjin, au miel et au ginseng rouge.

Miroir, mon beau miroir...

Cette marque est spécialisée en boissons, et a au sein de sa gamme de nombreux produits intéressants, comme des boissons à l'aloe vera, au riz, à la prune, ou encore du jus de jujube. Peut-être un jour aurons-nous l'occasion de les tester.

Commençons par nous intéresser aux valeurs énergétiques de cette boisson : cette petite bouteille de 180ml apporte 15% des AJR en vitamine C, 30g de sucres et 115 calories. A titre d'exemple, pour la même contenance un Coca-cola n'apporte que 76 calories. Ah les bienfaits du miel !

Côté packaging, la bouteille est jolie et représentative du contenu. Les couleurs orangées attirent l'œil et poussent à l'achat.

Mais le plus important reste le produit en lui-même. A l'ouverture de la bouteille, une odeur forte, assez agressive, me rappelle un pub canadien que j'ai l'habitude de fréquenter, sans arriver à mettre le doigt plus précisément sur ce que l'odeur représente.

Lire la suite de cet article »



I’ve got balls of … curry

L'idée de tester un produit peut venir de différentes sources : collègue, hasard dans les magasins, ... Mais en prenant le métro, c'est la première fois. On ne s'attendait pas, il y a quelques mois, à y croiser une série de publicités 4 par 3, présentant des personnages dans de mauvaises situations, avec comme slogan "si t'as pas de bol, y'a Curly Ball". Plus que l'affiche, créée sans doute par la nouvelle génération de publicistes : "j'ai une idée révolutionnaire les gars, on va faire djeun et extrême, c'est super novateur !!!", c'est le produit caché dans un petit coin qui à retenu notre attention: des Curly sphériques, remplis de crème de cacahuète et goût curry. De Curly à curry il n'a qu'un pas (enfin un R), pas étonnant donc de voir cette saveur débarquer. Le cœur de crème de cacahouète est assez intriguant.

De Curly à curry, il n'y a qu'un pas

Lire la suite de cet article »



Un duo c’est beau, un trio c’est cadeau

Gustarator est un de nos collègues. Il nous a si merveilleusement impressionné par ses goûts culinaires, sa curiosité (il fut le seul avec Kephy à tester mes vers à soie) et sa barbichette, que nous avons décidé de lui proposer de se joindre à nous. Bienvenue à toi, Gustarator !

 

Gustarator



Laver, l’algue propre

Il y a des jours qui commencent violemment. Je prenais tranquillement mon 4ième café du matin, quand Gustarator sort des paquets d'algues séchées. J'ai déjà fait bien pire au petit déj: boudin noir, choucroute, tripes, vers à soie, ... mais les produits de la mer sont ma Kryptonite de testeur à moi, particulièrement le matin. Il faut dire que je n'aime pas le poisson (sauf quelques exceptions) et les fruits de mers. Je leur trouve toujours ce goût de mer, évoquant un égout, propre à me soulever le cœur (et l'estomac). Mais un bon testeur se doit de passer outre.

Le sachet

 

Revenons à nos algues. Ceux sont de petites feuilles sèches de Laver, une algue comestible. Ce produit nous vient d'Asie. Au japon, on l'appelle communément nori (terme qui regroupe différents types de Laver), elle sert dans les makis notamment. Ce produit est donc assez courant, et beaucoup l'ont donc déjà gouté. Mais c'est une chose de manger un maki, et une autre de manger juste la feuille d'algue sèche entre deux cafés. Nous avons déjà testé des produits assez similaires, dont des feuilles d'algues à la prune salée.

Lire la suite de cet article »



Trident White, goût égoût

"Prenez un chewing-gum, Emile"... Espérons pour Odile que le chewing-gum en question n'était pas celui que je vous présente aujourd'hui ! Sans plus attendre, voici le Trident White Cool Mangoberry !

Jusque là, rien de bien méchant

La marque Trident a été la première marque américaine de chewing-gums sans sucres. On la trouve aux Etats-Unis, au Canada et en Grande Bretagne, et n'est disponible dans nos contrées qu'en import.

Cependant, être une marque populaire n'empêche pas de sortir des produits ratés ! Lire la suite de cet article »



I’m singing in the death rain

Le monde du piment est un monde méconnu et folklorique, avec sa terminologie, ses festivals, ses objets de collections (LA sauce produite un soir de Halloween pendant la pleine lune, limitée à 666 exemplaires), ses fanboys de l'extrême, et ses tonnes de produits différents. Les noms de ces derniers sont souvent liés à une poignée de grands thèmes : la chaleur, la douleur, la mort, Satan, les serpents, les sortes de fussoir, les bombes , la virilité ... Citons quelques noms : Lethal Ingestion, Da' Bomb Ground Zero, Satan's Blood, Ass in the tub, Big Dicks, Snake Bite, Mega Death, Ultra Death, ... De loin on pourrait se dire que c'est un monde de fous, et je crois qu'on aurait raison.

Aujourd'hui, le produit testé ne déroge pas à la règle : les épices Death Rain Habanero de la marque Blair's.

Il pleut il pleut bergère

Les épices sont dans un petit flacon, décoré avec des tête de morts, des flammes, des avertissements, on reconnaît tout de suite le style Blair's. Moins sobre que le flacon de Naga Viper, il est quand même sympathique. Lire la suite de cet article »



Têtes Brûlées (pas par Willy Rozier)

Couper par un rayon pour gagner du temps au supermarché peut être anodin. Pas pour nous. C'est souvent l'occasion de tomber sur des produits à tester. Cette fois-ci, nous avons coupé par le rayon confiserie. Heureusement que ce n'était pas encore une fois le rayon des savons, je ne suis pas fan du goût, quoi que certains savons liquides pour les mains sont acceptables.

Revenons-en au bonbon. Il est nommé "Têtes Brûlées", avec un nom comme ça, on ne pouvait pas passer à coté, il est fait pour nous. "Le bonbon qui te secoue la tête", est-il dit. L'emballage montre une tête qui à l'air d'avoir très chaud, et d'être victime d'une maladie mentale. Bon signe. Le paquet contient 3 parfums : pomme (les verts), fraise (les rouges), cola (les marrons). Chaque bonbon est emballé individuellement.

Paquet et emballages individuels

L'emballage nous apprend que c'est un simple bonbon avec un enrobage acide. Nous voilà assez déçus. Mais il reste testable, et nous avons eu raison de persévérer. Le fraise doit être le moins pire, on va donc le tester en premier. Premier constat, les petits sachets, d'aspect somme toute sympathique,  sont une vraie plaie à ouvrir. Lire la suite de cet article »



Boisson aux graines de basilic

Élargissons nos horizons avec une boisson venue de Thaïlande. La particularité de cette boisson qui la rend intéressante, c'est qu'elle contient des graines de basilic. Partons donc à la découverte d'un breuvage pas comme les autres !

Le marketing n'est pas très poussé : ici, pas de nom de boisson original, un simple nom descriptif, "Boisson aux graines de basilic".
L'image permet déjà de se douter de ce qui nous attend et, une fois n'est pas coutume, est assez fidèle au produit en lui même. Lire la suite de cet article »



Easy Cheese, le fromage qui se prenait pour du dentifrice

Du fromage en tube, voilà une idée étrange. Et pourtant, le test du jour porte bien sur du fromage en tube, et plus exactement du simili Cheddar. Ce produit nous vient des USA, ça on pouvait vraiment s'en douter vu l'esprit junk food du produit.

Je pense que l'intérêt de la chose, c'est que ça se conserve longtemps et même pas besoin de le mettre au frigo. Si toute la nourriture était en tube, les gens n'iraient qu'une fois tous les 4 mois faire un stock de tubes. Les supermarchés seraient alors remplis uniquement de retraités venant discuter et chercher de la compagnie. Ce produit annonce-t-il cette nouvelle ère ? Pour cela il doit être bon et remplacer avantageusement du fromage. Lire la suite de cet article »



Catégories
Au hasard
Publicité
Archives
  • 2014 (35)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)