Jour 4 – Café beurre

Aaah les joies du bureau !! Sa hiérarchie et ses techniques à la pointe, comme le management à l'essence, son organigramme (une sorte de dauphin), ses employés enterrés ça et là, ses clowns amateurs d'anchois, sa mare, ... et surtout sa machine à café remplie de boissons vitales. Malheureusement ma boite est vraiment mal managée, la preuve, il n'y a pas de distributeur de pistache et même pire : on n'y trouve pas de café beurre. A défaut, on peut réaliser soi-même cette recette fort complexe avec quelques ingrédients comme heu... du café et du beurre.

Le beurre c'est notre identité

Pour un bon café beurre, compter 10g environ par tasse. Si vous êtes au régime ou que vous n'avez pas de radiateur sous la main pour stocker votre beurre, vous pouvez tenter une technique controversée digne d'un indépendantiste caribou : utiliser un arôme de beurre mais attention le résultat n'est pas garanti.

Stockage idéal

Pour le classique café beurre, il suffit d'ajouter le morceau de beurre dans le liquide bien chaud, puis touiller énergiquement jusqu'à formation d'une couche jaunâtre et grasse sur le dessus. Sentez cette bonne odeur de petit déjeuner ! Les émanations de beurre et l'odeur grillé du café donne l'impression d'avoir des toastés beurrés devant soi.

 

  • gzz proactivité

 

Ce breuvage sent bon mais a l’inconvénient d'être un peu épais. On sent bien le gras qui passe et que ça va joyeusement boucher nos artères. Niveau goût, le beurre est présent mais discret et on retrouve les toasts trop grillés et le café, cela convient donc aussi aux gens pressés qui n'ont que le temps d'avaler leur café avant d'aller se faire manager.

Le beurre, le cadeau idéal pour Noël

La technique de l'arôme alimentaire présente les avantages diététiques et logistiques déjà cités et de plus se mélange facilement. Pas de couche à la surface, tout est liquide, les artères y gagnent mais ça perd de son charme. Est-ce que ce café est aussi bon qu'un vrai ? L'arôme utilisé est très concentré, une petite dose sent autant qu'une motte et il ne faut pas l'avaler directement, c'est gras, super fort et bizarrement amère.

Astuce du pro : plus on court vite, plus on est efficace

Un fond de petite cuillère est largement suffisant pour une tasse. Le café résultant a beau être liquide, il n'en est pas moins goutu. On retrouve encore la totale petit déjeuner : beurre, toasts grillés et café, il ne manque plus que le jus d'orange. Par contre il y a un je ne sais quoi de désagréable et d'amère qui vient gâcher cette boisson en arrière goût.

Pilou le grain de café magique (1)

Pour prolonger la sensation du petit déj, on peut aussi utiliser les fils dentaires café/bacon/gaufre disponibles sur notre boutique Shop'n Waf.

 

Verdict :

Giraf

 ★½☆☆☆ 

Ce monument qu'est le café beurre est étonnamment acceptable. J'en suis surpris moi-même. La version naturelle est meilleure en goût mais il faut réussir à tolérer sa consistance et ses calories. Cela dit ça ne mérite pas plus qu'un demi jambon de bronze, ON NE RIGOLE PAS AVEC LE CAFE.

 

PS : L'arôme beurre fondu est trouvable sur la Fée Régime, 1€99 les 59mL. Ce site propose des tas d'autres arômes alimentaires sympathiques : bacon, beignet, huître, roquefort, ...

PS² : Si vous ne comprenez rien à ce test, je vous enjoins à lire d'urgence le webcomic Lapin de Phiip, qui est aussi le traducteur français de l'excellent Céréales du dimanche matin de Zach Weiner et du malsain et torturé Red Meat, de Max Cannon.

1. Photo originelle par Pen Waggener sous licence Creative Commons CC BY-SA 2.0.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

17 réponses à “Jour 4 – Café beurre”

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité