Archive pour juillet 2014

A table, c’est Pretz !

En 319 articles nous n'avons jamais parlé de deux grands snacks japonais : les Pocky et les Pretz. Ces deux marques du groupe Glico proposent des bâtonnets enrobés ou parfumés. Les Pocky occupent le terrain du sucré et la licence accordée en France à LU a donné les Mikado. Les parfums et variétés au Japon sont à mille lieues de ce que Mikado offre : fraise, banane chocolat, châtaigne, thé vert noisette, chocolat raisin, ananas, ... De l'autre côté de la palette des saveurs, il y a Pretz. Pretz comme pretzel car il s'agit de bâtonnets apéritifs salés sans réel équivalent ici à part les basiques et très secs Ancel Stick. Nous parlerons des Pocky dans un prochain article pour nous concentrer cette fois-ci sur les Pretz.

C'est arrivé pretz chez vous

C'est arrivé pretz chez vous

Lire la suite de cet article »



A tyran, tyran et demi

L'été s'ra chaud l'été s'ra chaud, dans les t-shirts dans les maillots,  ... mouais, n'en déplaise à Charden ça semble mal parti pour l'instant. Pluie et vent incitent à sortir l'équipement estival adapté : maillot de bain doublé moumoute polaire, tongs chauffantes, lunettes de soleil essuie-glace ... et snacks pimentés pour se réchauffer de l'intérieur, des Bōkun Habanero par exemple.

Mais pourquoi est-il si méchant ?

Mais pourquoi est-il si méchant ?

Lire la suite de cet article »



Wapharnaüm #16

Marks & Spencer, qui vient par ailleurs d'ouvrir un nouveau magasin à la Défense (uniquement nourriture), propose quatre recettes estivales de chips dont : citron harissa (avec cumin et poivre noir) et tom yum (soupe thaï pimentée de crevettes) au gingembre, citronnelle et piment. Les deux sont bonnes, légères, pas trop épicées et bien adaptées aux barbecues estivaux avec leur saveur citronnée. 2€49 le paquet de 150g.

Marks & Summer

Marks & Summer

Lire la suite de cet article »



Moule et banane

Il faut battre le fer pendant qu'il est encore chaud, et quand on dit fer, on veut parler des DOM-TOM. N'y voyez aucune référence à un lointain ancêtre propriétaire de plantations habile du fouet, car après la Réunion et la Martinique, on s'attaque à la Guadeloupe avec le blanc de banane du Domaine des Antilles. On pourrait aborder cette boisson en évoquant la coïncidence qu'il se mette à pleuvoir dès qu'on écrit la moindre ligne sur les Antilles (vous allez nous supplier d’arrêter d'en parler jusqu'à l'automne) ; ou sur la symbolique d'un producteur utilisant un fruit éminemment phallique s'installant dans une ville nommée le Moule, mais on n'a déjà plus de place pour l'intro.

Pas mal plus long qu'une bana

Pas mal plus long qu'une bana

Lire la suite de cet article »



On ti gazèz

Mi chalè ! Mèm andidan ! Pani pwoblem,  an k'ay bwé on ti gazèz. Bon ... on va abandonner là le créole. Estimez-vous heureux de n'avoir que la version écrite, cela vous épargne au moins notre accent digne d'un Michel Leeb bourré au ti punch. Oui ça fait peur. Mais on aura bien tout essayé pour plonger dans l'ambiance des îles afin de tester Royal Soda, le soda antillais qui fait rire les oiseaux et chanter les abeilles : chauffage monté à fond, rougail saucisse épicé au bondamanjak  dans le ventre, planteur à proximité, Compagnie Créole en fond sonore, pièce décorée de paquets de sucre (ils n'avaient plus de plans de canne à sucre au supermarché) ... Decalecatan, decalecatan, ohé, ohé ... voilà c'est malin, on ne va plus pouvoir se le sortir de la tête maintenant ...

C'est bon pour le moral ... mais sans alcool

C'est bon pour le moral ... mais sans alcool

Lire la suite de cet article »



Catégories
Au hasard
Publicité
Archives
  • 2017 (4)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)