Fond dans la bouche, pas dans la main

Chaque fois c'est pareil, on lit un article sur une nouvelle variété de M&M's intéressante, comme les M&M's citrouille ou les M&M's saveur gâteau d'anniversaire, pour ne citer que les dernières annonces, et on finit irrémédiablement déçus en voyant que ces parfums sont réservés au marché US. Alors qu'en France, on doit se contenter de 3-4 simples variétés : classique, intense 65% de cacao, crispy, ... la gamme américaine est bien plus fournie et se voit même enrichie par moment par des éditions limitées. On peut citer pêle-mêle :

  • M&M's noix de coco,
  • M&M's amande
  • M&M's beurre de cacahuètes,
  • M&M's bretzel,
  • M&M's crispy menthe,
  • M&M's chocolat noir menthe,
  • M&M's chocolat blanc,
  • M&M's framboise,
  • M&M's chocolat noir cacahuète,
  • M&M's beurre de cacahuètes fraise,
  • M&M's chocolat blanc menthe,
  • M&M's carrot cake,
  • M&M's cerise,
  • M&M's cannelle,
  • M&M's vanille,
  • M&M's amande cerise.
Il parait que je suis à croquer

Il parait que je suis à croquer

On peut ou plutôt pouvait découvrir ces petites merveilles en passant par différentes boutiques d'import, mais malheureusement depuis quelques mois Mars France semble vouloir interdire ces pratiques, les produits américains n'étant pas forcément adaptés aux normes européennes. En hommage à ces produits qui vont être de plus en plus difficiles à dénicher dans le coin, nous avons réuni 10 variétés pour un dernier baroud d'honneur (et une crise de foie après en avoir ingurgité 2,2kg) : bretzel, beurre de cacahuètes, menthe, beurre de cacahuètes fraise, noix de coco, cerise, cerise cordial, chocolat blanc menthe ainsi que des versions Pâques de noix de coco et beurre de cacahuètes.

Pour briller en société : M&Ms signifie Mars & Murrie's

Pour briller en société : M&Ms signifie Mars & Murrie's

On commence par la version qui est sûrement la plus emblématique des USA, les M&M's au beurre de cacahuètes. Ils ont fait leur apparition en 1991 et font partie de la gamme permanente. Dans ces friandises, la cacahuète est simplement remplacée par du beurre de cacahuètes, histoire de faire diététique. Difficile de faire une recette plus simple : un cœur de beurre de cacahuètes recouvert d'une fine couche de chocolat, elle-même enrobée de sucre coloré arborant le célèbre "m", mais le résultat est vraiment bon. Le beurre de cacahuètes ne s'y fait pas trop écœurant (sous réserve de ne pas manger un paquet de 300g d'un coup), et se mélange très bien au chocolat. Pas étonnant que cette version soit un des best-seller de la marque outre-atlantique.

Voilà ce qu'il se passe quand Jaune ne regarde pas avant de traverser la route

Voilà ce qu'il se passe quand Jaune ne regarde pas avant de traverser la route

Au fil des années, elle est apparue sous plusieurs éditions limitées collant aux  événements, notamment la version Pâques délaissant la traditionnelle bille aplatie au profit d'une forme d’œuf de couleur pastelle. Si la recette est la même, le résultat est légèrement différent. La croûte est plus dure et les proportions entre les deux ingrédients principaux changent. Au final, cet œuf est un cran en dessous de son modèle.

 

Rouge, ne ramène pas ta fraise

Rouge, ne ramène pas ta fraise !

Les M&M's au beurre de cacahuètes ont aussi donné naissance à une édition limitée un peu différente incluant en plus de la fraise. Les M&M's strawberried peanut butter sont apparus pour la première fois en 2009 à l'occasion de la sortie du film Transformer 2. Le paquet était alors décoré de M&M's robotisés et ne contenait que des billes marrons, rouges et jaunes. Depuis cette édition est reparue mais sans lien avec un film. Face au beurre de cacahuètes on peut craindre que la fraise ne la ramène pas, mais en fait elle ne se laisse pas faire. Rien qu'à l'ouverture du paquet, l'odeur ne laisse aucun doute sur ce nouvel ingrédient. Quant au goût il est surprenant au départ mais le côté fraise adoucit agréablement le beurre de cacahuètes.

 

Miss Vert ne fond pour personne

Miss Vert ne fond pour personne

En même temps que la première version des beurres de cacahuètes fraise est sortie une édition limitée à la noix de coco mettant en scène Miss Vert, le personnage féminin qui fait tourner la tête de Jaune. Le paquet est thématisé plage / cocotier et les billes ne sont que de trois couleurs : blanc et marron comme les noix de coco et vert comme les feuilles de palmier. Le "m" décoratif est même accompagné sur certains bonbons d'un parasol ou d'une plage ensoleillée. Depuis, cette version est rentrée dans la gamme permanente.

Speck-tacular Eggs et pourtant sans jambon

Speck-tacular Eggs et pourtant sans jambon

L'intérieur de ces billes est tout chocolat. Ce dernier est parfumé avec des arômes artificiels de noix de coco. Le résultat est vraiment très décevant. D'un côté le mélange des odeurs donne un peu l'impression de vomi et même si la noix de coco est perceptible, ces M&M's sont vraiment trop chocolatés et l’arôme colle mal au reste. On se demande vraiment pourquoi autant de marques s'essaient à la noix de coco tant celle-ci est dure à marier correctement. Comme pour les M&M's beurre de cacahuètes, une déclinaison Pâques est sortie, là encore en forme d’œufs aux couleurs pastelles.

T'as le look coco

T'as le look coco

 

En 2010 est sortie une version plus audacieuse, les M&M's Pretzel, remplaçant le cœur habituel par du bretzel. Contrairement à ce que montre la publicité et le paquet, ce n'est pas un vrai bretzel en forme de nœud qu'on a tenté de faire rentrer dans Orange mais un biscuit rond. Les billes s'en retrouvent donc plus grosses et plus sphériques que les autres M&M's, revers de la médaille le paquet en contient moins. Pour le reste, la tradition est respectée, on retrouve bien la couche de chocolat et l'enrobage coloré.

Une arme anti-président américain ?

Une arme anti-président américain ?

Mais si on est sceptique au début devant ce mélange, le résultat est vraiment bon. Le biscuit a un vrai goût de bretzel apéro, y compris le côté salé, ce qui donne un agréable mélange sucré-salé tout en allégeant ces friandises. Léger, bon, on ne s'en lasse pas, un peu comme le crispy (cœur de riz soufflé) que l'on trouve en France, même si ce dernier est un cran en dessous.

 

Miss Vert, toujours dans les mauvais plans

Miss Vert, toujours dans les mauvais plans

Miss Vert semble être toujours dans les coups louches, puisqu'après la version noix de coco, elle revient associée à une version permanente menthe chocolat noir, lancée en 2012 en même temps que chocolat noir framboise. Comme pour la noix de coco, on retrouve un cœur chocolat, mais cette fois-ci noir et parfumé à la menthe. Seules trois couleurs sont disponibles, vert anis, vert bouteille et vert empire. Cette version est loin d'être la meilleure. Certes le chocolat noir et la menthe vont généralement bien ensemble, il n'y a qu'à regarder les After Eight, mais ici c'est assez moyen. La menthe est vraiment forte, masquant le chocolat noir et on n'a pas tellement envie de finir le paquet, ni même de manger autre chose vu la persistance en bouche. Petit conseil, ne les mélangez pas avec d'autres variétés dans un même saladier, sous peine de vous retrouver avec une mauvaise surprise du genre beurre de cacahuètes menthe.

 

 

Cher papa Noël, je n'ai pas été sage cette année, surtout ne m'apporte pas des M&M's menthe chocolat blanc

Cher papa Noël, je n'ai pas été sage cette année, surtout ne m'apporte pas des M&M's menthe chocolat blanc

Comme si la version menthe n'était pas suffisante, Mars a sorti pour Noël 2012 une édition limitée menthe chocolat blanc, histoire d'ajouter à la menthe trop forte le côté écœurant et lourd du chocolat blanc. Le paquet simple mais joli met en scène Rouge avec un bonnet de Noël et sans surprise on retrouve des billes blanches et des rouges. L'arôme menthe est le même que celui de la version menthe mais ici, étrangement il se marie mieux au chocolat. Les deux goûts se complètent sans s'éclipser l'un l'autre. L'ensemble est malgré cela chargé et on avale avec peine plus d'une dizaine de bonbons. Au moins cela évite de finir le paquet d'un coup et ce n'est pas plus mal.

A quand une version dinde de Noël ?

A quand une version dinde de Noël ?

 

 

Rouge est toujours très cordial

Rouge est toujours très cordial

Pour finir ce petit tour d'horizon, deux éditions limitées à la cerise. Couleur du fruit oblige, elles mettent en scène Rouge, une fois sous le thème de la Saint Valentin et la deuxième orientée Noël avec un Rouge déguisé en lutin. Dans les deux cas on a affaire à une version tout chocolat (au lait) avec de l'arôme artificiel de cerise, et des M&M's de deux couleurs : grenat et rouge sang.

Deux versions identiques

Deux versions identiques

Même si le nom change, Cerise d'un côté et "Cordial" cerise de l'autre (chocolat avec un cœur liquide aux fruits, comme les Mon Chéri), il semble qu'on ait affaire à une seule variété. Ces M&M's s'en sortent honorablement. Le mélange cerise chocolat est très bon et on regrette que ça ne soit qu'une édition limitée.

 

 

Verdict :

Giraf

 ★★★☆☆ 

Ces variétés sont loin d'être égales. D'un côté on trouve les bonnes qu'on aimerait vraiment trouver sur le marché français : beurre de cacahuètes, cerise et bretzel, de l'autre on a les très moyennes : menthe ou noix de coco que les américains peuvent garder. Les premières méritent un jambon d'or, quant aux autres elles oscillent entre le demi jambon de bronze et le demi jambon d'argent.

Beurre de cacahuètes, fraise beurre de cacahuètes, bretzel : 4,

Cerise : 3.5,

Noix de coco : 1.5

Menthe 2

Menthe chocolat blanc : 2.5

Ce qui nous donne une moyenne (qui ne veut absolument rien dire) d'un jambon d'argent.

Kephy

 ★★½☆☆ 

Le premier problème de ces M&M's est que pour moi, un "vrai" M&M's contient une cacahuète, les versions simples chocolat n'étant que de gros Smarties. Le deuxième problème est qu'une fois qu'on a goûté à la merveilleuse version beurre de cacahuètes, toutes les autres variétés perdent immédiatement de leur suprême... Si les bretzels sortent un peu du lot sans être à la hauteur des peanuts originaux, les versions cerise, noix de coco ou menthe oscillent entre le passable et le mauvais. Une note moyenne n'est pas représentative, tant l'écart est grand entre les différentes versions testées. La version beurre de cacahuètes et sa petite sœur à la fraise méritent un jambon d'or, là où la menthe ne mérite pas plus d'un demi jambon de bronze. En mettant tout dans une boite et en secouant bien fort, on obtient un demi jambon d'argent.

 

PS : Trouvable aux USA ou dans certaines boutiques non encore atteintes.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

13 réponses à “Fond dans la bouche, pas dans la main”

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité