Vous reprendrez bien un peu de placenta avec votre collagène ?

Une boisson au collagène ça vous dit ? Non, non ce n'est pas une blague. On connaissait le collagène pour les lèvres, et bien ingéré il ralentirait le processus de vieillissement. Plus de vingt acides aminés super top le composent. Les japonnais en sont très friands. Le produit du jour s'appelle Collagen Top et contient 5000mg de collagène, extrait de la peau de certains poissons marins parait il. C'est beau la nature. Cette petite bouteille rose rappelle plus une bouteille de médicament qu'une boisson "énergétique" ou assimilée. Mais il faut savoir qu'au Japon les boissons énergétiques ou pour le bien être ont souvent cette forme là, de petites bouteilles assez chères mais très concentrées. De plus j'ai trouvé ce petit flacon dans une épicerie, au rayon réfrigéré normal, entouré d'autres boissons plus classiques (calpis, C.C. Lemon, sang de bélier, ...).

Collagène Top

Vous vous demandez pourquoi un tel titre ? La réponse figure parmi les composants. Vitamine C, vitamine B1 vitamine B2, ça va. Gelée royale,  OK, c'est bon pour la santé. Sucre et jus d'ananas, ça doit être pour le goût. Collagène, normal c'est le principe même de cette boisson. Et pour finir, tadaaaa, extrait de placenta. Oui oui vous avez bien lu, de l'extrait de placenta. Le flacon ne précise pas du placenta de quel animal il s'agit. Après quelques recherches, l'extrait placentaire, principalement de porc, est utilisé comme anti-âge et en plus ça rend plus beau. Cherchez "placenta 10000" si vous voulez avoir peur (miam la bonne boisson). Cette boisson compte 33kcal pour 50cl, 7.2g de glucide et pas de lipide.

La couleur fait peur déjà, elle est d'un jaune très chimique à mi-chemin entre le colorant alimentaire et l'urine. L'odeur qui se dégage de la bouteille est très forte et désagréable. Elle embaume rapidement la pièce, et fait fuir mes collègues. Même une fois rebouchée, on continue à la sentir pendant de trèèèèèsss longues minutes. L'odeur est celle de la vegemite (version australienne de la marmite), mais en plus fort, comme une vegemite qui aurait fermenté pendant de longs mois. J'ai dans mon bureau un pot de vegemite qui a plus de deux ans, alors je sais de quoi je parle. Pour ceux qui ne saisissent pas l'odeur, c'est une odeur de levure de bière en plus agressif et acre, qui prend le nez. Cette odeur nauséabonde a aussi des relents de jus de choucroute fermenté. Et oui, si vous vous demandez, j'ai bien une bouteille de jus de choucroute qui vieillit dans mon bureau depuis de long mois. Il faudrait que je fasse le tri un jour, sinon l'ONU va m'envoyer ses inspecteurs anti armes chimiques/bactériologiques. L'odeur rebuterait n'importe qui, d'ailleurs un collègue présent a renoncé à y goûter après l'avoir senti. J'appréhende le moment de l'ingestion.

Le goût est surprenant, il est presque sans rapport avec l'odeur. Il est suave, un peu sucré, il a un petit goût d'agrume piquant, pas transcendant mais pas non plus totalement désagréable. Seul l'arrière goût rappelle l'odeur. La fin laisse un goût de vegemite (encore elle) et de vieux camembert oublié derrière un meuble (pas dans mon bureau cette fois-ci).

L'inconvénient de l'odeur style vegemite, c'est qu'après, pendant de longues heures, on a l'impression d'encore la sentir et d'avoir encore le goût dans la bouche, quel que soit le nombre de rinçages de la bouche effectués. Une heure plus tard, j'ai eu des effets étranges, mais je ne peux pas certifier qu'ils soient liés à la boisson, c'est peut être une coïncidence. Alors pour faire court : coup de barre, avec chaleur et sueur, comme l'effet d'un abus de caféine pour ceux qui connaissent (comme un état fiévreux), avec des fourmis dans la lèvre, dans les jambes, et dans d'autres endroits que je tairai.

 

Verdict :

Giraf

 ★☆☆☆☆ 

L'odeur est mauvaise, elle n'a pas très bon goût et a potentiellement des effets indésirables. Jambon de porc (nappé de vegemite) donc. Collagen Flop aurait mieux convenu comme nom de boisson.

Kephy

 ½☆☆☆☆ 

On en a testé des choses ces dernières années, mais cette boisson fait définitivement partie de mon musée des horreurs. A l'ouverture de la bouteille, l'odeur typique de la vegemite me violente les narines. J'ai dû m'y reprendre à quatre fois avant de réussir à me forcer à boire cette chose. Il faut dire qu'au delà de l'odeur, j'étais un peu rebuté par le fait de boire du collagène, ce n'est pas très rassurant pour mon intégrité physique.

L'espace d'une seconde, j'ai cru que le pire était l'odeur... une seule seconde pendant laquelle le goût était presque fruité et sucré. Passé ce répit, l'immonde goût/odeur de vegemite refait son entrée sur le devant de la scène, m'obligeant à me rincer immédiatement à l'eau et au chewing-gum sous peine de vomir sur mon bureau.

Une bonne expérience en somme... J'ai connu pire, mais pas de beaucoup, et cette boisson héritera donc de la note minimale : un demi-jambon de porc au collagène.

Gustarator

 ★☆☆☆☆ 

Dès l'ouverture, une forte odeur repoussante envahit mes fosses nasales. Elle fait penser à de la sauce asiatique. C'est effectivement pas mal pour embaumer une pièce. Fort heureusement, le goût est moins pire, mais est assez difficile à déchiffrer. Tout ce que je peux dire est qu'il aurait un fond d'agrume (citron ou ananas). Il est aussi persistant vu que j'ai cru manger des mandarines au collagène quelques heures après. Cela vaut au final un jambon de porc pour une boisson énergétique qui se croit meilleure en étant la pire gustativement (quoique dans le pire j'ai eu mieux).

 

PS : trouvable au Kioko, rue des petits champs (Paris), 2.5€ la bouteille de 5cl

 

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

7 réponses à “Vous reprendrez bien un peu de placenta avec votre collagène ?”

  • Dire que j’ai cette fameuse petite bouteille rose devant moi depuis hier … retire moi ça vite fait tu me donnes envie de vomir !!!!! :)

  • [...] Culturellement parlant, le Japon et les pays occidentaux sont très éloignés : culture du travail très différente, style de vie, aspect kawaï, cultes des petites culottes sales, … Même les boissons énergétiques sont différentes. Alors qu'ici on mise plutôt sur des boissons type soda sucré – faisant minimum 25cl avec souvent de la caféine, de la taurine et autres consœurs – ils ont une toute autre approche. Les leurs sont conditionnées en toutes petites bouteilles et ressemblent bien plus à des produits pharmaceutiques qu'à des boissons, elles ne sont d'ailleurs pas rangées avec les autres boissons dans les konbinis (supérettes). Elles exploitent souvent des produits qu'on aurait pas vu associés à des boissons énergétiques, comme par exemple le placenta et le collagène. [...]

  • [...] à tester, nos cobayes collègues sont moins curieux que méfiants, et à juste titre ! Entre la boisson collagène/placenta, les fourmis et les bonbons goût viscères de poisson, on peut dire qu'ils sont rarement gâtés, [...]

  • [...] ça schlingue sévère, et les mots sont faibles. Cependant, au contraire de la Vegemite ou de la boisson au placenta, cette odeur est naturelle et identifiable. Ce n'est pas forcément une bonne chose, car manger du [...]

  • [...] les plus répugnants, [...]

  • [...] petite bouteille aurait mérité un article à elle seule si nous n'avions pas déjà testé une autre boisson au placenta (à lire d'urgence si vous ne connaissez pas), mais contrairement à cette dernière qui alliait [...]

  • […] ses supposés effets sur la jeunesse et la peau, on en tire même d'horribles boissons comme le Collagen Top. Heureusement ces bonbons n'ont rien à voir avec cette boisson et sont très bons. Différents […]

Laisser un commentaire

Catégories
Publicité
Archives
  • 2014 (50)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)