Rafraichissements estivaux … ou pas

Quels sont les pires choix de boissons possibles pour étancher sa soif par un week-end ensoleillé ? Si la boisson au placenta, le café beurre et la bière à l'ail nous viennent tout de suite à l'esprit, le vinaigre arrive aussi en bonne place dans la liste. Autant on l'apprécie dans la salade, autant boire un petit verre de vinaigre qui arrache la gorge nous enchante moyennement. Donc "logiquement", nous sommes revenus du supermarché asiatique avec ... des gourdes de vinaigre à boire ; ou quand la curiosité se mêle au masochisme.

Hmmm le bon vinaigre par 30°C

Hmmm le bon vinaigre par 30°C

 

La découverte de ces petites gourdes nous a rappelé un horrible vinaigre noirâtre japonais à boire, que nous avions gouté avant Eat'n Waf, ce qui nous a convaincu de les acheter. Mais ces produits sont en fait bien différents. Déjà ils viennent de Taïwan, sont parfumés à l'ananas, au raisin et à la pêche, mais surtout le vinaigre (de riz fermenté) ne représente qu'une toute petite proportion (5,6%). Le reste est composé de jus de fruits (4,8%), de sucre (fructose) et surtout d'eau. Un rapide tour sur le site de Shih-Chuan Excellence Food nous apprend que deux autres parfums sont également disponibles : prune et pomme.

Un peu ananaze cette boisson

Un peu ananaze cette boisson

 

La gourde ananas renferme un liquide jaune pale qui dégage une forte odeur de vinaigre d'alcool, tout juste accompagnée d'un timide fumet d'ananas. Une bouffée acide loin d'être encourageante. Pourtant, à notre grande surprise, ce liquide est loin d'être aussi fort et agressif qu'on ne le pensait. Le vinaigre est bien modéré par un goût sucré et un ananas marqué. Le vinaigre se sent plus à la fin quand l'acidité arrive. Cela racle un peu la gorge mais c'est loin d'être imbuvable, on peut même lui trouver un certain charme.

Le raisin de la colère

Le raisin de la colère

 

La version raisin ne sent, quant à elle, quasiment pas le vinaigre. Ce dernier est complètement masqué par la forte odeur de raisin muscat. Cette odeur typique des produits asiatiques au raisin nous fait presque regretter le vinaigre tant elle semble artificielle. Même constat au niveau du goût, le mauvais raisin sature tout. Moins sucré et plus chimique, rien ne joue en sa faveur.

Ice tea vinaigre

Ice tea vinaigre

 

La dernière version se révèle la meilleure des trois. La pêche, le sucre et le vinaigre se mélangent pour donner un simili ice tea pèche à peine plus acide. L'odeur est bonne, le goût aussi et seul un arrière goût plus râpeux et acide vient nous rappeler la particularité de cette boisson.

 

Dans l'ensemble ces vinaigres à boire sont plutôt une bonne surprise. A la base, on les a surtout acheté en pensant tomber sur quelque chose de mauvais et d’imbuvable. Ils s'avèrent ement tout à fait corrects voire presque bons. Malgré tout, le vinaigre toujours perceptible, les empêche d'avoir moindre intérêt face à du coca, à de l'eau ou même à du rien.

 

Verdict :

Giraf

 ★★½☆☆ 

Buvables oui, mais ce n'est pas pour ça que j'en reboirais. Le vinaigre ne les rend pas rafraîchissants ni désaltérants, on ne peut pas dire qu'ils soient très agréables comme boisson et ne sont même pas assez mauvais pour en devenir intéressants. Le pêche est le meilleur, suivi de l'ananas, un poil en dessous avec son goût plus vinaigré et pour finir, le raisin, le plus oubliable de tous à cause de son côté chimique. Ils méritent tout juste la moyenne, une demi jambon d'argent.

Kephy

 ★★½☆☆ 

Dans un sens, ces vinaigres sont une double déception : ils ne sont pas aussi mauvais et étranges qu'on aurait pu l'espérer, mais ne sont pas non plus agréables à boire. Si la pêche arrive presque à faire illusion en se rapprochant d'un ice tea, les autres laissent un peu trop transparaître le vinaigre pour être agréables. On a finalement du mal à percevoir l'intérêt d'un tel produit, ni bon ni fondamentalement mauvais. Le demi jambon d'argent fera l'affaire pour représenter cet improbable mélange.

 

PS : Trouvables chez Tang Frères, 0€68 la gourde de 140mL.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

6 réponses à “Rafraichissements estivaux … ou pas”

  • Marie:

    Bonjour ! En fait ces boissons à base de vinaigre et de jus de fruit sont très populaires en Asie, notamment en Corée, mais font aussi le buzz dans les bars new-yorkais en base de cocktail, dans la lignée des « shrub »…
    Au-delà de leur acidité rafraîchissante, ce sont leur vertu détox qui font leur succès. On prête en effet au vinaigre toutes sortes de bénéfices santé : facilite la digestion et l’absorption des nutriments + propriétés anti-glycémique + bon pour la peau + anti-stress… bref, ces boissons fruitées sont une alternative agréable à la cuillère de vinaigre que certains avalent pur chaque jour pour ces mêmes bénéfices 😉

    • Les boissons au vinaigre ont effectivement un certain succès en Asie et on ne doute pas de leurs qualités. Comme vous le soulignez la cuillère de vinaigre est un remède de grand mère connu (notamment pour maigrir).

      Par contre, en tant que boisson rafraichissante et agréable à boire, nous ne sommes pas personnellement fan.

  • Lana:

    En fait moi aussi je trouvais le gout « raisin » des produits americains et japonais ultra chimique et ecoeurant.
    Et puis j’ai achete du raisin japonais au supermarche.
    Ca a. Exactement. Le même gout.

    Ca nous parait chimique mais en fait, c’est le gout des varietes de raisins preferees ici – ultra sucre avec un parfum super fort.

    • C’est ce que nous avons cru comprendre à force de manger des gâteaux, bonbons et autre snacks japonais au raisin. Le goût semble quand même bien étrange et chimique si l’on compare aux raisins habituels en Europe.

  • Je pense qu’il est temps de se mettre au kombucha (version occidentale, ne serait-ce que parce qu’ils ont choisi un nom compliqué qui correspond à autre chose en japonais) qui, avec un vrai bon goût très fort de vinaigre et de fermentation, devrait faire un joli article.

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité