Blitz

Chez Eat'n Waf, on aime les aliments et produits extrêmes :

Mais à cette longue liste, il manquait encore les alcools les plus fort. Et bien grâce à un film anglais, qui nous a fait découvrir le Poteen (aussi appelé poitín ou potcheen), c'est dorénavant chose faite.

Les trous de mémoire vous étonnent avec ce poison ?

Cet alcool Irlandais est un des plus forts au monde, sa version ancestrale titrant dans les 95%. Le poteen ne s’obtient pas par distillation de frites, fromage et sauce brune mais est produit à partir d'orge ou de pomme de terre. Il fut longtemps interdit en Irlande, et considéré comme un alcool illicite, un moonshine. En 1989, la production fut autorisée, mais pas la vente en Irlande, qui elle ne fut possible qu'après 1997. Pendant 8 ans la législation aboutissait donc à une situation assez insolite où la totalité de la production irlandaise ne pouvait être qu'exportée. Actuellement seules deux sociétés sont autorisées à en produire : Bunratty et Knockeen Hills. Si la première produit un alcool fort classique (dans les 40%), Knockeen Hills dispose d'une gamme un poil plus forte : farmer strenght (60%), gold strenght (70%) et enfin notre version, gold extra strength à 90%, qui a subi une quadruple distillation. Elle n'est guère dépassée que par des alcools louches comme "l'alcool potable" cocoroco bolivien.

Produit miracle : se boit, nettoie, désinfecte et décape.

La bouteille de ce décapant incolore est vraiment sympathique : une forme plate comme une flasque avec une étiquette sobre mais classe. On peut le mélanger à des cocktails pour leur donner un peu de force ou simplement le déguster très frais et avec modération. L'étiquette nous conseille d’ailleurs d'éviter de le boire pur, et préconise fortement de ne pas dépasser 3 doses (2,5cL) par période de 24h.

La vodka de Poutine s'incline devant le Poteen

L'odeur ne donne pas l'impression que cet alcool soit si fort. Sorti du congélateur, on pourrait penser sentir de la vodka fraîche. A température ambiante, il a un petit truc en plus : un peu comme le Gilka au carvi mais en plus fruité. Dans le verre le liquide ne paye pas de mine mais avec 90% on s’attend à boire un tord boyaux infect qui brûle la bouche et la trachée. A notre grande surprise, cet alcool a beaucoup de goût avec une sensation fruité. Aussi étrange que cela puisse paraître, cela m'a fait penser à de la fraise, avec un arrière goût carvi/menthe. La langue picote très vite, suivie des muqueuses de la bouche. L'effet est assez drôle, d’ailleurs une simple goutte sur les lèvres laisse une sensation d’assèchement semblable à celle sur les mains lors de l'utilisation d'un gel antibactérien alcoolisé. Puis, quand on avale, on est envahi par une sensation de chaleur intense au niveau de la gorge et du ventre. Ce n'est certes que 2cL mais ça réchauffe bien sur son passage. Cet alcool à la mauvaise réputation n'est vraiment pas mauvais et est une vraie bonne surprise.

 

Verdict :

Giraf

 ★★★★½ 

En alcool fort, je suis plutôt amateur de vodka, mais j'ai trouvé dans ce poteen son digne remplaçant dans mon cœur et mon bar. Il a vraiment bon goût, ce qui est assez rare pour les alcools au dessus des 50%. Un goût présent mais subtile, pas amer et qui ne sent pas bêtement l'alcool. Du coup on ne lui donnerait pas 90% s'il n'y avait la grosse sensation de chaleur et les picotements de la langue. On peut lui reprocher son prix, environ 1€ le centilitre, mais il mérite quand même son demi jambon de platine.

Kephy

 ★★★★☆ 

Au premier abord, le Poteen est trompeur. Avec une agréable odeur s'approchant de l'alcool désinfectant, on ne s'attend pas être face à un des alcools les plus forts au monde. En prenant une gorgée, on commence par avoir une sensation rafraîchissante due à la température. La langue et le palais deviennent instantanément rugueux, les lèvres se collent l'une à l'autre. Mais dès la première seconde passée, ça chauffe énormément tout le long de son passage, sensation qui met une bonne minute à s'atténuer. Je n'ai pas senti un goût particulièrement fruité, mais il est pourtant très agréable, surtout pour un alcool si fort. Réussir à faire un alcool à un tel degré tout en proposant un goût convaincant mérite bien un demi jambon de platine.

 

PS : Trouvable à la Maison du Whisky (site web et aussi en magasin), 49€ la bouteille de 50cL.

PS² : L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

 

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2017 (24)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité