Archive pour la catégorie ‘Sucrerie’

Tartine de bière

La Toussaint est passée et pour rester dans le thème des (mises en) bières, on va parler de tartines à la bière. Non, n'essayez pas de tremper votre toast chocolat camembert dans votre Kro sous peine de le repêcher morceau par morceau à la cuillère. Et puis de la Kro ! Sérieusement ?? Vous êtes décevant là. Non, pour réaliser le petit déjeuner rêvé des étudiants et des clodos - deux espèces assez proches tant par le contenu de leur porte monnaie que par leur odeur leur taux d'alcoolémie - il y a Birra Spalmabile, littéralement "bière tartinable" en italien. Un nom si inspiré qu'on se dit que tous les efforts ont été concentrés sur la recette. Du moins on l'espère.

Au moins c'est plus parlant que cactus surfeur

Au moins c'est plus parlant que cactus surfeur

Lire la suite de cet article »



Bouh !!

"Si je croise un clown, je fais le 17 !" recommande la police. Vu la date, il paraît plus sûr de sortir directement les pièges à loup et d'aiguiser le pied de biche de secours planqué sous l'oreiller. Car c'est Halloween, jour des démons, fantômes et autres clowns-zombies-tueurs-nazis armés de tronçonneuses rouillées. Un coup à choper le tétanos. Étonnamment aucun de ces monstres assoiffés de sang en goguette ne dépasse le mètre vingt. Une étrange particularité bien pratique quand il s'agit de leur creuser une tombe de fortune. Tout ce petit monde rode en laissant échapper d’effroyables râles à vous glacer le sang : "des bonbons ou des bobos". Pour les bonbons ET les bobos, nous recommandons les Sinister Sibling testés à Halloween dernier, mais puisque trouille rime avec citrouille, ce 666/2 ième article, ou presque, sera dédié aux marshmallows à la citrouille.
Brrai...pumpkiiiinnnnnn !!!

Brrai...pumpkiiiinnnnnn !!!

Lire la suite de cet article »



Ahoy matelot

Ahoj-Brause ne vous dit certainement rien et pourtant cette poudre effervescente est un grand classique outre Rhin. Alors Ahoy matelot, embarquez tous à bord du SMS Brause pour découvrir ce qui fait pétiller la jeunesse allemande depuis 1925. La jeunesse, pas les jeunesses, qui elles avaient d'autres passions, comme obtenir un autographe de leur tonton Adolphe. D'ailleurs vu l'époque on se demande ce que cherchait Theodor Beltle en manipulant acide tartrique et bicarbonate de sodium, mais passons. L'Histoire retiendra surtout la commercialisation en 1930 de cette poudre effervescente sous quatre saveurs : citron, orange, framboise et aspérule. Depuis rien n'a changé ou presque. La recette n'a quasiment pas évoluée, les paquets arborent toujours leur matelot bleu et plus de 80 ans après le paquet de brause-pulver se compose toujours des quatre même parfums. Aussi changeant que les positions d'Angela Merkel. Heureusement que les saveurs à la mode en 1930 n'étaient pas rutabaga, pissenlit ou cornichon de Spreewald ...

 

Un mousse qui mousse

Un mousse qui mousse

Lire la suite de cet article »



KitKat Version 4.4.4

Les japonais sont énervants, à peine réussit-on à écrire un article sur la multitude de KitKat que recèle l'empire du soleil levant, qu'ils s'empressent d'en sortir une tripotée de nouveaux. Bon d'accord c'était il y a presque un an et depuis l'eau radioactive a coulé sous les ponts de Fukushima, et Tokyo accueille même la première boutique KitKat au monde. Pour ce deuxième round, nous avons goûté trois autres variétés : sakura matcha, Mont Fuji et piment. Mais avant de parler de ces merveilles voici une autre petite liste des saveurs de KitKat improbables :

  • sel,
  • noyau d'abricot,
  • soda au gingembre (ginger ale),
  • banane chocolat,
  • vinaigre citron,
  • pomme de terre,
  • caramel salé,
  • orange sanguine,
  • crème glacée vanille,
  • poire,
  • rhum raisin,
  • yatsuhashi (gâteau spécialité de Kyoto),
  • parfait aux fruits,
  • et même une très intrigante version à cuire au four !
Fusée gourmande

Fusée gourmande

Lire la suite de cet article »



Eat my shorts #19

Que j'étais bien en Islande, au calme, entre champs de lave et cascades. Pour faciliter le retour et se réintégrer tout en douceur, je garde mon pull en laine de mouton malgré les 25°C, je décore mon bureau de poisson séché et je me nourris des victuailles rapportées dans mes bagages. Ça plus ma plomberie qui se la joue Dettifoss ... Au programme de ce Eat my shorts spécial "les vacances c'était bien quand même", cinq produits au bon goût d'Islande : crottin de cheval, confitures de rhubarbe, sirop de bouleau et infusion de mousse. Quoique "bon" n'est pas forcément l'adjectif  qui convienne le mieux pour l'un d'entre eux

 

Icelandic Horse Doo Doo

 

Les chevaux islandais sont une race de chevaux à part, plus trapus, plus robustes, avec une crinière fournie, des allures spécifiques et dont les crottins sont faits de réglisse enrobé de chocolat au lait et recouvert d'une poudre piquante de réglisse. C'est du moins ce qu'essaie de nous faire croire Ísland Treasures avec ses Icelandic Horse Doo Doo, des friandises qui raviront les scatophiles gourmands. Ces douceurs rivalisent d'élégance avec nos pets de nonne ou nos coucougnettes, ce qui prouve encore une fois que le bon goût et la classe n'ont pas de frontières.

Get on my (icelandic) horse

Get on my (icelandic) horse

Lire la suite de cet article »



C’est manuka craché dans mon miel

Il y a des jours où l'on ferait mieux de rester dans son lit, ça éviterait de se retrouver avec 8kg de miel sur les bras et un bon paquet d'euros en moins. Ce jour funeste avait commencé normalement, simplement émaillé par la fin d'un pot de miel. De cet événement anodin est partie une réaction en chaîne incontrôlée. De recherches de bons miels en sites de producteurs, et c'est 15 variétés de miel d'achetées, 16 si on compte le miel de litchi acquis à la grande surface du coin pour patienter le temps que les commandes arrivent. Parmi ces miels de différentes plantes et zones géographiques, un se démarque vraiment des autres, le miel de manuka.

Airborne to be alive

Airborne to be alive

Lire la suite de cet article »



Cuvette qui roule n’amasse pas mousse

Histoire de mettre un peu de bon goût dans ce blog, nous allons parler aujourd'hui d'une friandise nippone aussi insolite que ludique : les toilettes moussantes "Moko Moko Mokolet". Un nom qui fleure bon la poésie et le  spray senteur lilas.

Yamonvécékadébordé

Yamonvécékadébordé

Lire la suite de cet article »



Le retour de la petite Marmite

Il y a beaucoup de produits dérivés de Marmite, l'horrible spécialité culinaire anglaise à base de levure de bière dont nous avons parlé il y a trois semaines : vêtements, coquetiers, tasses, souris, chips, barres de céréales, ... Et comme ce n'est pas facile de mâcher un t-shirt ou une casquette, on s'est rabattu sur les noix de cajou et le chocolat.

Very peculiar : ils annoncent la couleur

Very peculiar : ils annoncent la couleur

Lire la suite de cet article »



Eat my shorts #17

Le printemps est précoce cette année, les hirondelles reviennent. L'occasion de tester six rondelles de piments saupoudrées de cheddar. Ça fait une justification, plus que deux à trouver. Ce week-end c'est Pâques, une fête qui évoque les œufs. Les œufs sont ronds, tout comme les litchis, il est donc logique de tester du miel de litchi. Et pour finir les œufs de Pâques viennent des poules, ce qui explique notre test sur la pâte de poulet mexicain en tube (et la pâte de jambon). Heu ... ouais bon, on aura essayé.

 

Miel de litchi

 

Le monde du miel ne se limite pas aux quelques grands classiques : miel d’acacia, miel de fleurs, miel des montagnes, faux miel chinois sans miel, ... Une multitude d'autres miels existent en France et de par le monde, des miels insolites, parfois rares, exotiques ou méconnus, par exemple le miel de coriandre, le miel de carotte, le miel de tabac ou encore le miel de litchi.

Heureusement il n'y a pas du miel de litchi partout

Litchi pas sur le tapis

Lire la suite de cet article »



Le retour du Marzipan

Les lecteurs observateurs auront remarqué un intrus dans la première photo du dernier article sur les fabuleux massepains Niederegger. Entre les pains et les coffrets se cachait un massepain à l'emballage bien différent et pour cause, ce n'est pas un Niederegger mais un produit Lindt, le célèbre groupe suisse.

... on a épuisé toutes nos légendes sur le sujet

Petit papa Noël quand tu descendras du ciel ...

Lire la suite de cet article »



Catégories
Publicité
Archives
  • 2014 (53)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)