Archive pour la catégorie ‘Sucrerie’

Tablette de porc

C'est l'été. Pendant que certains sculptent leurs tablettes de chocolat en vue de la plage et des vacances, nous on les mange, les tablettes. Mais chez Eat'n Waf, point de noisette, d'éclats d'amande ou de banals morceaux de biscuits, nous, on préfère les inclusions de barbaque. Du bon, du gras, du fumé, en un mot du bacon.

 

Nos tablettes pour l'été

Nos tablettes pour l'été

Lire la suite de cet article »



Il miele e le api

Chi non ha danari in borsa, abbia miele in bocca.

 

Ou encore "Qui n'a pas d'écus en bourse, doit avoir miel en bouche", dans la langue de Renan Luce (Molière commence à dater). Un bien beau proverbe mais sans écus il va être bien dur de se payer les dispendieux miels de Collitali.

Mieli specialita, 100% italiano (1)

Mieli specialità, 100% italiano (1)

Lire la suite de cet article »



Encore un article sur les KitKat japonais

Le titre annonce la couleur, à force de sortir des articles sur toutes les variétés japonaises de KitKat que l'on arrive à se procurer, on se retrouve sans idée de titre en stock. C'est peut-être le signe que l'on devrait arrêter d'en parler mais comment résister à la profusion de parfums et d'inventivité des japonais dans ce domaine ? Entre les classiques, les éditions limitées, les saisonnières, les régionales, les Balls, Big et autres formes différentes, la Japon totalise plus de 200 variétés, au point de pouvoir ouvrir une boutique uniquement dédiée à cette friandise. Pour ce nouvel article, nous avons testé nouvelles trois variétés :

  • KitKat azuki sand aji, sandwich à la pâte de haricot rouge, édition régionale de Tokai.
  • KitKat édition spéciale Pâques 2016, goût pancake,
  • KitKat premium noisette,

 

Un air de toast confiture

Un air de toast confiture

 

Lire la suite de cet article »



Eat my shorts #23

Aujourd'hui il faut beau, les oiseaux chantent et j'ai la banane et donc voici un Eat my shorts spécial banane. Ici, point de Minions, la fièvre des petites gélules jaunes fans de bananes est un peu retombée (les plus atteins peuvent toujours aller voir dans le Wapharnaüm #22 notre rapide avis sur les Tic Tac Minion goût banane), mais trois friandises bananesques venant de l'étranger : du chocolat islandais fourré à la crème de banane, des mini chocolats fourrés eux aussi, et des Oreo banane.

 

Chocolat Pipp banane

 

Les islandais ont peut être une des meilleures eaux au monde, mais ils sont clairement nuls en chocolat, nous y reviendrons d'ailleurs un jour, mais comment résister au Pipp avec son nom enchanteur, son emballage qui ne semble pas avoir évolué depuis 1910 et sa promesse "fylling með bananabragði", à savoir fourrage saveur banane.

 

Ceci n'est pas une Pipp

Ceci n'est pas une Pipp

Lire la suite de cet article »



Bonbons à tartiner

Qu'il est bon d'être régressif parfois. Passer la journée en pyjama, se gaver de bonbons et barres chocolatées, regarder Bob l’Éponge voire pire, Dora l'exploratrice (attention le visionnage sans un solide entrainement peut faire couler le cerveau par les oreilles), lécher la vanille des Prince en remettant les biscuits dans le paquet, ... Savor Creations, marque française d'épicerie fine a décidé de flatter ce bas côté que l'on a tous en soi, avec sa gamme Savor & Sens Tradition de pâte à tartiner parfum bonbon.

Petits pots, maxi prix

Petits pots, maxi prix

Lire la suite de cet article »



Régénération indienne à la javel

Premier article d'une série consacrée à l'Inde où j'ai passé deux semaines, sûrement en alternance avec d'autres sujets pour ne pas trop lasser. L'Inde est d'une richesse culinaire incroyable mais je n'ai rapporté dans mes valises que deux produits à partager avec Kephy. Manque de pot pour nous, ce n'est pas les chips Lay's Magic Masala, mais des produits achetés dans un temple hindou. Des amlas confits, qui paraissaient bons et sucrés, et une boisson aux plantes, suffisamment verte et gluante pour être bien mauvaise. Un choix totalement au visuel, sans se poser la moindre seconde la question de leur présence en ces lieux.

Amla 3 Special Edition

Amla 3 Special Edition

Lire la suite de cet article »



Ni de saison, Niederegger

Mon périple actuel en Inde me fait découvrir une richesse culinaire incroyable, pleine de saveur et de couleurs.
Je ne manquerai pas d'y revenir dans une série d'articles épicés à souhait mais pour l'heure, comme les indiens consomment des masses de pains (naan, chapati, paratha, ...) nous allons naturellement parler de massepains ... allemands. Oui ça valait le coup de faire plus de 6500 km rien que pour faire ce jeu de mot.

Indien vaut mieux que 4 massepains ?

Indien vaut mieux que 4 massepains ?

Lire la suite de cet article »



DIY – Part 2

Après une petite pause fromagère, retour aux kits japonais Kracie. Après une première partie dédiée aux kits donuts, sushi et bière en poudre, nous allons tester cette fois-ci les kits animaux marins, nazonazoneruneru pomme verte/ananas et majomajoneruneru cola. Des kits plus simples mais pas dénués d’intérêt pour autant.

En kit mais pas suédois

En kit mais pas suédois

Lire la suite de cet article »



DIY – Part 1

C'est bientôt Noël et il vous faut trouver des idées cadeaux pour vos enfants. Même si une cage semble toute indiquée, vous préférez un cadeau ludique qui les occupera longtemps, si possible en silence, et qui leur fera faire autre chose de leurs dix doigts que de se les mettre dans le nez. Les kits de loisirs créatifs tels pyrogravure, potier ou pâte à sel semblent un choix parfait mais attention, les parents oublient trop souvent les conséquences. Vos petits monstres voudront immanquablement exposer leurs "chef-d’œuvres" sur une étagère ou pire dans votre bureau. C'est là que les kits de bonbons Kracie de Heart entrent en jeu. Ces kits japonais présentent l'énorme avantage d'être comestibles, enfin un peu plus que la pâte à sel ou la pâte à modeler, comme ça plus de merdes compositions artistiques abstraites qui traînent.

Kracie pas rassis

Kracie pas rassis

Lire la suite de cet article »



Et ainsi commença leur aventure …

Notre histoire se passe le royaume fort fort lointain de la Défense, à une époque sombre où le goût disparaissait, peu à peu perdu par les formatages alimentaires des puissances industrielles et le manque de temps et d’intérêt des villageois opprimés et débordés. Sieur Giraf, jeune et vigoureux chevalier, la crinière au vent et les muscles saillants, revenait d'une aventure en territoire teuton, terre des milles saucisses. De son passage à Berlin, ville qui conquit son cœur, il rapporta mille trésors dont les friandises Sallos X-Plosiv. Sa générosité légendaire (sadisme marche aussi), lui fit partager ses trouvailles, qui illuminèrent les yeux et la journée de ses frères d'armes restés défendre le fort. Leur joie fut de courte durée, ces douceurs allemandes recelaient un cœur plus sombre, un brouet noirâtre et mystérieux. Aucun n'y survécu, agonisants à l'ingestion de ce "jus de punaise" comme il fut qualifié dans un dernier soupir. Aucun, sauf un jeune et intrépide écuyer à lunettes : Kephy. Sa curiosité et sa soif de nouvelles saveurs qui égalaient presque les siennes, impressionnèrent sieur Giraf. Tous deux décidèrent de se lancer dans une héroïque et périlleuse quête : celle du goût. Et ainsi commença leur aventure.

La communauté du Sallos

La communauté du Sallos

Lire la suite de cet article »



Catégories
Publicité
Archives
  • 2016 (22)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)