Archive pour la catégorie ‘Carnivore’

Fourmichoko

Les fourmis c'est comme les femmes. Il y en a des très petites, des grandes, voire géantes, des en morceaux, et cerise sur le gâteau, certaines sont même couvertes de chocolat. Outre le mélange des goûts qui peut être intéressant, le nappage de chocolat propose l'avantage d'être visuellement plus acceptables pour ceux ayant des appréhensions à manger des insectes. Une fois encore, la marque anglaise Edible se charge de faire découvrir ces délicatesses au public occidental, si celui-ci est prêt à y mettre le prix. Comme avec leurs autres produits, leur volonté affichée de rareté et de raffinement à tendance à vider exagérément les portes-monnaie.

Mini boîte / maxi prix

Lire la suite de cet article »



Pizza de poche

C'est fou ce qu'on peut mettre dans ses poches : des téléphones toujours plus petits, des clés, des stylos, des notes sur des tests de nourriture, des mini-fussoirs, et dorénavant on peut aussi y mettre des Pizzas grâce au Bifi Carazza. Vous allez me dire qu'avant on pouvait aussi ; qui n'a jamais retrouvé une demi part de pizza dans sa poche. Mais de un, ça gâche le goût de la pizza et de deux c'est plutôt incompatible avec les stylos qui fuient.

J’aime la pizza, j’aime les beignets, j’aime les Hot dogs avec une bonne bière !

Pour une fois Bifi innove avec ce snack qui n'a pas une forme de saucisse, mais l'honneur est sauf puisqu'il en contient. L'emballage nous le vend comme snack Pizza, d'ailleurs en Belgique il se nomme directement Bifi Pizza.

Lire la suite de cet article »



Jiminy Cricket

Si Pinocchio nous a appris quelque chose c'est qu'il faut se méfier des grillons, ces petites bêtes hideuses à parapluie qui veulent étouffer le petit diable qui est en nous. Vous aussi vous avez certainement rêvé d'en finir avec ces sales petites empêcheuses de tourner en rond soit disant "bonne conscience". Et bien bonne nouvelle pour vous j'ai la solution : les grillons séchés d'Edible, que vous pourrez manger sadiquement, en commençant par la tête. Mais attention se venger de sa conscience à un prix : 2£75 les 1,4g soit plus de 2100€ au kilo, plus cher que le caviar. Mes rêves de flammes valent bien ça.

Achat domestique ?

TGCC, un C de trop

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite de cet article »



Fourminuscule

Nous vous avions déjà présenté des fourmis grillées qui nous avaient un peu déçu par leur manque de goût. Nous avions attribué cela à deux causes : leur taille minuscule et la présence d'épice, du curry thaï, pouvant masquer le vrai goût des fourmis. Nous ne pouvions pas en rester là avec ces pauvres petites bêtes. Afin d'en avoir le cœur net, il nous semblait nécessaire de retenter l'expérience en élimant ces deux facteurs. Voici donc encore des fourmis grillées, mais cette fois-ci géantes et uniquement salées.

Garanti sans pomme

Comme leurs petites sœurs asiatiques précédemment goûtées, ces fourmis de l'espèce Atta cephalotes sont des tisserandes, mais c'est bien le seul point commun. Les Atta cephalotes sont parmi les plus grandes fourmis au monde avec une taille d'environ 2cm et proviennent de Colombie où les indiens Guanes les récoltent pour les consommer. Ils leurs attribuent des propriétés aphrodisiaques et elles sont censées préserver la jeunesse. Même leur couleur diffère puisqu'elles sont noires à vague reflet rouge alors que les asiatiques sont jaunes. Pour les yeux bridés je ne peux pas dire, elles étaient trop petites.

Lire la suite de cet article »



Eat my shorts #1

Nombreux sont les produits qui nous passent entre les mains et dans l'estomac, mais ils n'invitent pas tous à une longue prose à leur propos. Afin de ne pas les laisser sur le bord de la route pour autant, nous vous proposerons de temps en temps des articles "vrac" sur ces produits qui méritent tout de même leur quart d'heure de gloire.

Pour inaugurer le concept, faisons dans le sain avec soda, barre chocolatée et snack salé pour bien commencer la journée !

 

Twix au beurre de cacahuète

Deux doigts coupe-faim mais qui ne laissent pas fin à la longue

Nous avons déjà parlé de cette habitude américaine de mettre du beurre de cacahuète dans tout ce qui se mange. Les barres Twix n'échappent pas à la règle et sont maintenant déclinées dans une version Twix PB.

Lire la suite de cet article »



Checkpoint Curry

L'Allemagne est incontestablement le pays de la saucisse. On y compte aujourd'hui plus de 1500 variétés différentes, portant de doux noms tels Bierwurst, Jagdwurst, Mettwurst ... . Chaque land a sa spécialité, par exemple la Weißwurst en Bavière et la Currywurst, qui nous intéresse aujourd'hui, à Berlin. La currywurst n'est pas à proprement parler une variété de saucisse, c'est plus un plat, voire un snack.

Elle fut inventée à Berlin le 4 septembre 1949 par Herta Heuwer. Avec un tel nom de saucisse, elle était vraiment prédestinée à ce genre de création. Une plaque sur la Kaiser-Friedrich-Straße est dédiée à cette création, je n'ai malheureusement jamais pu me recueillir devant cette plaque commémorant la naissance de ce haut monument de la gastronomie allemande. Bien qu'inventée à Berlin, elle s'est répandue comme une trainée de curry dans toute l'Allemagne, et est devenue un grand classique, trouvable dans tous les Imbisses (stands de snack). Un musée lui est même consacré à Berlin, entre ça et la plaque, ça vire presque au culte. Je ne m'étonnerais même de croiser dans cette ville des adeptes d'un grand ordre de la Currywurst, avec des toges couleur ketchup et des chapeaux saucisse.

Plaque commémorative (1)

La recette est on ne peut plus simple : une saucisse coupé en morceaux, arrosée de ketchup ou de sauce tomate et saupoudrée de curry. On la mange généralement avec une petite fourchette en bois et accompagnée de frites et d'une bière. A l'origine la saucisse était une Brühwurst mais la recette n'est pas vraiment figée et de nos jours on trouve de tout : des Bratwürste, des Weißwürste, des Bockwürste, des Knacks de base, ..., avec ou sans boyau, de porc ou de veau, .... Je n'ai malheureusement pas pris l'option saucisse à l'école, et donc j'ai encore du mal avec certaines catégories, et ce malgré mes quelques années de pratiques. Si quelqu'un connaît une bonne encyclopédie de la saucisse allemande, ça m'intéresse. Lire la suite de cet article »



Vodkalix à la place du calix

Peut-être avez vous connu, il y a une quinzaine d'année, la révolution ratée des légumes pour enfants. Les enfants n'aimant pas les légumes, des industriels avaient eu la "bonne" idée de sortir des carottes goût chocolat, du maïs goût pizza ou du chou-fleur goût fromage et oignon. Malheureusement pour nous, il semble que de nos jours, on ne trouve plus trace de ces errances gustatives, et ce n'est donc pas l'objet du présent test. Le produit du jour est cependant dans la même veine, mais cette fois pour les grands enfants : petits, vous n'aimiez pas les légumes, une fois adulte, c'est la vodka qui vous dégoûte. Heureusement, Edible est là pour faire passer la pilule en récompensant vos efforts pour ingurgiter de la vodka avec un joli scorpion que vous rêvez de manger ! Notez que ça marche aussi si vous n'aimez pas les sucettes.

I'm still loving youuuuu

Edible est un site site parfaitement adapté aux besoins primaires des aventuriers du goût. Ils proposent une gamme changeante, mais toujours orientée vers des produits rares, insolites et comestibles, malgré des apparences souvent peu avenantes. Ils parcourent le monde à la recherche de la perle rare, et nous rapportent pêle-mêle des tarentules cuites au four, du miel contenant un bourdon géant, ou du pâté de renne.

Ce site est un de ceux qui nous avait mis en émoi en débutant ce blog - nous parlions même de la fameuse tarentule à l'ouverture - malheureusement, dans une volonté d'exclusivité et de rareté, Edible n'a que peu de stock, et était en rupture sur pratiquement tous les produits. Après une insoutenable attente, le réapprovisionnement est arrivé, et nous avons pu nous procurer quelques unes de leurs douceurs. La présente sucette est donc la clé de la porte vers le monde merveilleux d'Edible, que vous ne manquerez pas de visiter plus profondément prochainement. Lire la suite de cet article »



Jack et la viande magique

L'équipe de Eat'n Waf aime beaucoup la viande séchée. Nous vous avons déjà parlé de viande d'autruche et de bœuf séché. Ce dernier était de la marque Jack Link's, un grand nom de la viande séchée aux USA. Elle est aussi répandue dans d'autres pays plus proches de nous, comme l'Allemagne. Jack Link's propose une pléthore de parfum, allant du bœuf classique au teriyaki en passant par barbecue et thaï ainsi que d'autres viandes comme la dinde. Sa gamme se divise en grandes catégories : Jerky, de petits morceaux plats et fins, Nuggets, en forme de boulettes imparfaites, Steak, bien plus épais et long, Stick en forme de stick, Sasquatch, une gamme vraisemblablement poilue, ... La barre précédemment testée était une version poivrée de la gamme steak, aujourd'hui nous attaquons à pleines dents la version originale : Jerky nature (sans poil).

J : juste ce qu'il vous faut. E : excellente qualité R : ...

Lire la suite de cet article »



Le retour de la saucisse allemande

Il y a peu je parlais du Bifi Roll, cette saucisse allemande dans un petit pain un peu brioché. Et bien elle est de retour, sans son pain, et elle est furax, la preuve, il y a des flammes sur l'emballage. Petit rappel si vous êtes perdus (et que vous ne voulez pas relire l'excellent article du Bifi Roll). Le Bifi est un petit salami fumé, emballé individuellement et qui se consomme comme snack à toute heure et en tout lieu.

Voici le Bifi Peperoni. Comme son nom et les flammes l'indiquent, c'est un Bifi pimenté. Créée en 1977, cette version pimentée arrive 5 ans après le lancement des Bifi normaux. Son emballage est typique de la marque : orange, avec d'un coté le nom du produit et de l'autre une fausse déchirure de l'emballage et le produit. Contrairement à l'original et au Roll, il n'existe pas en version XL, par contre on trouve un Roll Peperoni.

Le retour de la saucisse allemande ferait un bon titre de film porno

Je vais profiter de ce test pour vous parler aussi d'un disparu de la gamme, le Bifi Energy. Le concept est intéressant : une saucisse énergétique, ça nous change des boissons. Sa composition piment orange guarana n'a semble-t-il pas résisté au marché puisqu'elle n'a plus l'air produite et a disparu du site web officiel. La dernière fois que j'en ai vu c'était en octobre dernier. L'emballage tranche cette fois-ci avec le orange habituel de la marque : du bleu, du rouge, du gris, des éclairs et un gros texte jaune. Ce design est sûrement fait pour séduire les jeunes car cette saucisse est une saucisse de soirée, et non de petit déj, comme le montre son spot publicitaire. Un coup de barre à 2H du mat en boite ? Hop une saucisse. A 1€20 environ les 25g, soit plus cher qu'une Red Bull et deux fois plus cher que les Bifi classiques, elle a vraiment intérêt à être efficace. Remarquez, c'est bien connu que les hommes en boite ne pensent qu'à leur saucisse.

Super saucisse power activé

Lire la suite de cet article »



Chor ISO

Non, je ne vais pas vous parler de la norme ISO sur la langue turque sibérienne Chor. Désolé si je vous ai fait une fausse joie mais je n'aborderai pas ici ce thème ô combien intéressant. Je vais vous parler de chorizo espagnol, enfin plus exactement de soubressade, une charcuterie très proche. Je continuerai donc à dire chorizo tout au long de cet article. Si je retrouve une tête de cruzado devant ma porte, c'est que je me suis attiré des foudres ibériques charcutières. Ce CHORIZO (même pas peur) est un peu particulier car il se présente sous la forme d'une pâte tartinable. Ainsi un des plus grands problèmes de l'Homme est résolu : le chorizo c'est bon mais ça nécessite d'avoir un couteau et ça laisse les doigts tout gras.

Porc pur gland

Lire la suite de cet article »



Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité