Vodkalix à la place du calix

Peut-être avez vous connu, il y a une quinzaine d'année, la révolution ratée des légumes pour enfants. Les enfants n'aimant pas les légumes, des industriels avaient eu la "bonne" idée de sortir des carottes goût chocolat, du maïs goût pizza ou du chou-fleur goût fromage et oignon. Malheureusement pour nous, il semble que de nos jours, on ne trouve plus trace de ces errances gustatives, et ce n'est donc pas l'objet du présent test. Le produit du jour est cependant dans la même veine, mais cette fois pour les grands enfants : petits, vous n'aimiez pas les légumes, une fois adulte, c'est la vodka qui vous dégoûte. Heureusement, Edible est là pour faire passer la pilule en récompensant vos efforts pour ingurgiter de la vodka avec un joli scorpion que vous rêvez de manger ! Notez que ça marche aussi si vous n'aimez pas les sucettes.

I'm still loving youuuuu

Edible est un site site parfaitement adapté aux besoins primaires des aventuriers du goût. Ils proposent une gamme changeante, mais toujours orientée vers des produits rares, insolites et comestibles, malgré des apparences souvent peu avenantes. Ils parcourent le monde à la recherche de la perle rare, et nous rapportent pêle-mêle des tarentules cuites au four, du miel contenant un bourdon géant, ou du pâté de renne.

Ce site est un de ceux qui nous avait mis en émoi en débutant ce blog - nous parlions même de la fameuse tarentule à l'ouverture - malheureusement, dans une volonté d'exclusivité et de rareté, Edible n'a que peu de stock, et était en rupture sur pratiquement tous les produits. Après une insoutenable attente, le réapprovisionnement est arrivé, et nous avons pu nous procurer quelques unes de leurs douceurs. La présente sucette est donc la clé de la porte vers le monde merveilleux d'Edible, que vous ne manquerez pas de visiter plus profondément prochainement.

Le produit du jour est donc une sucette goût vodka qui renferme en son centre un véritable scorpion tout mignon. Avant de continuer, sachez que si vous n'aimez pas sucer, il existe également une version liquide : une bouteille de vodka dans laquelle nage un scorpion. Il existe également d'autres déclinaisons de ces sucettes : une version tequila contenant un ver chez Edible, et des versions "pour enfant" avec des parfums aux fruits à la place des alcools, contenant scorpion, ver ou criquet, trouvables chez Insectes Comestibles.

Crève, pourriture de communiste !

En voyant cette sucette, on est d'abord charmé : le scorpion est joli, emprisonné comme dans de l'ambre. Puis on se met à réfléchir, est-ce bien sérieux ? Est-ce vraiment sans danger ? En lisant l'emballage, on y voit d'abord la description du produit : Sucette aromatisée à la vodka avec un scorpion comestible à l'intérieur. Comestible, c'est un peu rassurant, mais sait-on jamais... Les ingrédients ne sont pas beaucoup plus parlants, sirop de maltitol, arômes naturels et artificiels, scorpion. Pas plus de détail, ça a au moins le mérite d'être concis. On note au passage qu'il n'est question que d'arôme, cette sucette n'est pas alcoolisée - alcooliques, passez votre chemin. La dernière mention sur le paquet n'est pas très engageante : "Attention, le scorpion peut contenir des parties tranchantes, nous déconseillons la vente aux personnes de moins de 18 ans"...

Pour en savoir plus, il faut se rendre sur le site d'Edible, que nous indique que cette sucette est sans sucre et contient un scorpion comestible détoxiqué. Cette dernière mention rassure, mais on n'est jamais trop prudent. La page expliquant que le scorpion, en provenance de Chine, est de l'espèce buthus martensii, un petit tour sur Wikipédia permet d'apprendre que son venin n'est pas mortel pour l'homme, ce qui ne l'empêche pas d'être bien placé dans l'échelle de toxicité, avec une dose létale 50 de 0,8mg/kg. Voilà qui n'est pas rassurant, mais tant pis, au pire on finit à l'hôpital ou à la morgue, rien de bien grave. On note cependant que la dernière partie de la queue, contenant l'aiguillon, a été retirée, ce qui supprime tout risque.

Détail amusant, le site indique que le scorpion peut briller sous l'effet des ultra violets, et qu'on peut donc l'emmener en boite. Nous n'avons malheureusement pas de lumière noire à notre disposition pour faire le test, promis, on s'équipera pour la prochaine fois !

Rock You

Like A Hurricane

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est temps d'ouvrir le paquet, dévoilant un peu plus le scorpion, et révélant une odeur parfumée, un peu boisée, ce qui ne donne pas forcément envie de goûter d'autant que ça ne semble pas très sucré. La taille de cette sucette, associée à sa forme pleine d'angles, va rendre la dégustation difficile, il faut une grande bouche, comme la grenouille.

L'échéance ne peut plus être repoussée, après avoir écouté les encouragements de mes collègues, j'enfourne la bête dans ma bouche (ne vous fatiguez pas à chercher une contrepèterie !). L'impression est confirmée, ce n'est pas la sucette la plus ergonomique qui soit. On retrouve un petit goût boisé, avec une sensation sucrée au contact de la langue sur la sucette, mais qu'on ne retrouve pas immédiatement dans la bouche au début.

En continuant de sucer, on sent un mélange de plusieurs goûts, dont le résultat ressemble à du miel. Point de vodka ici, ça tombe bien, vous qui n'aimiez pas ça. Ce goût est original, moins fruité et goûteux qu'une sucette Chupa Chups, mais agréable. Mais comme le miel, ce goût est écœurant à la longue, et on sature un peu avant d'arriver au scorpion.

Après une petite pause, le goût semble de plus en plus marqué et fruité. Une fois la queue du scorpion découverte, on a l'impression que la saveur change et a quelque chose de toxique, mais c'est très certainement psychologique... à moins que le venin n'ait pas été correctement neutralisé ? Étant encore là pour écrire cet article, il semble que ce soit juste le goût normal du scorpion. Il n'est pas facile à définir, mais n'est en tout cas pas vraiment bon.

Ahhh ! Il a bougé ! Ah non...

Plus on délivre le scorpion, plus la sucette rappe la langue et les lèvres en léchant, principalement à cause des pinces. Moi qui n'aime pas vraiment les insectes vivants, j'arrive ici assez bien à faire abstraction de ce qu'il était avant de se retrouver enfermé dans son sarcophage de vodka. Cela dit, en suçant, on garde très longuement la langue sur la bête, et on se dit par moment qu'on est quand même en train de lécher un gros insecte qu'on aurait même jamais osé toucher quand il était vivant.

En examinant le scorpion, on distingue d'une part la carapace, de l'autre le corps à l'intérieur, plus opaque. En tirant sur une des pinces pour entamer la dégustation, j'ai fait venir l'intérieur de la "phalange" suivante.

Décapité

En croquant, on sent toujours ce goût bizarre, qui est donc définitivement celui du scorpion. Il n'est pas très prononcé, mais pas bon pour autant. La carapace croustille beaucoup, résiste sous la dent. Même en ne mangeant qu'un tout petit bout, de nombreux morceaux se coincent entre les dents ou restent éparpillés dans la bouche, et on a du mal à s'en débarrasser. Le corps étant plus consistant que les pattes, je m'attendais à ce que le goût soit plus marqué, mais il reste simplement équivalent aux parties plus fines. Heureusement, et contrairement à d'autres insectes, le goût ne s'éternise pas en bouche, et un simple rinçage avec une boisson suffit à oublier que la sucette que vous aviez en bouche juste avant n'était pas à la fraise.

 

Verdict :

Kephy

 ★★★½☆ 

Cette sucette a un fort potentiel visuel, on est fier de la montrer à tout le monde avec un grand sourire. On a même essayé de me la racheter pour un enterrement de vie de garçon ! D'ailleurs, Giraf et moi voulions tous les deux faire cet article, et on se bat rarement pour choisir qui va rédiger ! Malheureusement j'ai été un peu déçu en passant à la dégustation. Le goût de la sucette est bon, mais ne correspond pas à ce qui était annoncé. Le scorpion répond déjà plus à mes attentes, mais n'est pas très agréable à manger, ce qui n'est certes pas très étonnant.

Vu le charme du produit, il mérite tout de même un demi jambon d'or.

Giraf

 ★★★½☆ 

J'ai longuement contemplé cette sucette, pas parce que j'appréhendais de la manger, mais vraiment parce que j'étais subjugué par sa beauté et je ne voulais pas détruire cette œuvre.

Cette sucette n'a pas trop d'odeur, tout au plus un léger fumet ne rappelant rien de comestible. Ce pavé est gros, très gros, ce qui ne facilite pas vraiment sa consommation, il faut une grande bouche et ce n'est pas très agréable. Quand on la lèche elle devient un peu gluante et ramollit légèrement au fur et à mesure qu'on avance, on a parfois l'impression de lécher de la colle. Le goût est très sucré mais amer à la fois. J'étais très attiré par le goût de vodka annoncé, mais je suis vraiment déçu de ce coté-là. Rien, mais alors rien ne rappelle la vodka.

Le goût me rappelle à la fois les bonbons au miel trouvables dans les magasins type jardineries (Truffaut, ...), le jus des petits pois en conserve et les bonbons mi sucrés mi amers présentés dans un coquillage, nommés Roudoudou. J'avais horreur de ces bonbons étant petit.

Le goût ne change pas vraiment quand on atteint la fève, il devient juste un peu plus âpre. Par contre, les bouts de scorpion qui dépassent sont très durs et piquent la langue. Ce n'est pas très agréable. Plus on avance plus la langue rappe sur les anneaux de la queue ou de l'abdomen de la bête. De plus elle a une petite odeur, pas très prononcée certes, mais quand même peu ragoûtante.

Le clou du spectacle est le moment où on finit par croquer le scorpion. Héhé tu n'as plus de tête ! Héhé tu n'as plus de queue ! Il est craquant et son goût n'est pas très intéressant. On a un peu l'impression de mâcher un crayon de papier en bois, ou à la limite un vieux bâton de réglisse.

Au final, ce produit est assez dur à noter. D'un coté il est joli, classe et insolite. De l'autre le goût général est plutôt moyen et la texture râpeuse/piquante du scorpion ne facilite pas les choses. Mais un tel produit mérite quand même bien un demi jambon d'or.

 

PS : Trouvable sur Edible, 4£35 la sucette.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

27 réponses à “Vodkalix à la place du calix”

  • Eleys:

    Les photos sont terribles ! Et le jeu de mot du titre aussi 😀 …

    Bien que n’achetant jamais rien (c’est pas l’envie qui manque !), je fais toujours un tour sur les liens que vous donnez. Pour le coup, j’ai été déçue par Edible: leur site est joli mais pas ergonomique pour un sou, et puis on dirait qu’ils se sont mélangés les pinceaux sur la « japanese wasp », qui en vrai, ne ressemble pas du tout à ça 🙁
    Leur guêpe au miel ressemble à un bourdon dodu qui crie au secours, alors que la guêpe japonaise, vraie détentrice du record de taille, ressemble à un jouet en plastique effilé et diabolique.

  • Eleys:

    … ouais je sais, je parle comme une vraie entomologiste.

  • Oui Edible n’est pas pratique, heureusement ils n’ont pas beaucoup de produits 😉

    Pour la guêpe/bourdon, je te fais confiance, en tout cas elle est vachement classe dans son pot ^^

  • Le titre est de moi :p.
    Moi j’aime bien la sobriété de leur site, je n’ai pas fait attention si les insectes étaient les bons (du moment qu’ils sont bons).

  • En titre alternatif, j’avais « La belle Vodkalix a des yeux de velours » sinon :p

  • Boire le vodkalix jusqu’à la lie

  • Julie:

    Je trouve que cette sucette en soi n’est pas très pratique dans le sens où le « but » d’une sucette est justement de pouvoir la suçoter tranquillement sans avoir à se piquer la langue sur un scorpion râpeux.

    Dans le même ordre d’idée je me dis que celle au ver ou au faux papillon (juste magnifique) serait bien plus pratique et que ces scorpions doivent être sympas en version « minus » (trop gros = trop dur = outch) et pimentés (avec les insectes de ce type y’a que les épices qui donnent du goût).

    J’ai vu sur insectescomestibles des paquets de test avec différentes versions de vers et de cricket « goût vinaigre, goût bacon, goût oignon, … » qui me tentent énormément mais bon… cher.
    (Je suis en train de me remettre de ma grosse commande de réglisses sur Worldofsweets que vous m’avez fait découvrir avec ses prix attractifs contre ses 13€ de frais de port ^^)

    Bref, à quand la culture personnelle !

  • Eleys:

    … La Grande Vodkalix d’Ingres !

  • Julie:

    Je vous mets au défi de trouver du casu marzu (!!!), du balut ou encore du Kopi luwak et d’en faire un test. Idem avec les oeufs de cent ans.
    Ce sont des curiosités qui tout comme la tarentule grillée sont vraiment intéressantes n’est-ce pas ?
    Y’a pas un ptit voyage en Sardaigne, aux Philippines, en Indonésie ou encore en Chine de prévu ?

  • J’ai déjà entendu parlé de tout ça.
    Le casu marzu et le balut ça ne nous tente pas vraiment =.
    Les œufs de cents ans, on a déjà gouté, ça se trouve à Paris, quand on sait où chercher. Il faudrait qu’on en retrouve et qu’on fasse le test sur le site.
    Quand au Kopi luwak, on a deux paquets qui trainent en attente d’un test.
    2/4 c’est déjà pas mal :D.

  • Eleys:

    Les oeufs de cent ans c’est vraiment bon ! Et je suis assez d’accord que ça se trouve facilement 😉
    Seulement, est-ce que ça rentre vraiment dans le thème du site ? (= vous prévoyez de tester autre chose que des snacks et de vous lancer dans les plats régionaux ?)

  • On peut tester toute nourriture, c’est juste que jusqu’à présent, on a surtout testé des choses qui ne périment pas qu’on peut garder chez nous, le temps de tester, d’écrire, mais on pourra tout à fait tester des plats 😉

  • Eleys:

    Voilà qui présage encore plus de fun 😀

  • J’ai la possibilité de rapporte de Corse un formage contenant des larves, pas du casu marzu, mais ça serait déjà assez violent :p

    Quant au balut, j’avais vu une vidéo de quelqu’un en mangeant, et je peux t’assurer que je ne goûterai jamais cette horreur !

  • Julie:

    Hum oui si on veut rester dans « dégoût et des couleurs », les yeux de veau et autres couilles de mouton me semblent amusants.
    « Les aventuriers du goût » s’est transformé en les « psychopathes du goût » non? Alors c’est parti, un vrai défi ! (je sais je pousse au vice)
    Vous pourriez regrouper cela en un article, j’sais pas genre « Gimme gimme gimme tes abats ».. Tête de veau, suprême d’amourettes et son pénis de taureau à la provençale !

  • Le grande problème est la plupart du temps de trouver ce genre de choses.

    Pour le sous-titre du site, en fait il change à chaque rafraichissement de la page.

  • Julie:

    Ah exact ! Je n’avais pas fait attention :/ …

  • Tonton Frankie:

    C’est une sucette qui tape vraiment bien.

  • Yeaaark, une grosse bêbête!
    Alors si en plus y’a pas d’alcool, très peu pour moi! :p

  • chapeau !
    je ne suis pas sûre que j’aurai osé …

  • Bonjour,

    je trouve cette article très bien fait. Je suis le propriétaire du site http://insectescomestibles.fr et j’aimerai rentrer en contact avec vous. Si vous le souhaitez je peux vous offrir des produits afin de réaliser d’autre article. Cela nous fera de la pub mutuellement.

    Cordialement,

    Romain Fessard

  • Bonjour Romain, content de voir que tu nous as trouvé 🙂
    Nous voulions commandé sur ton site il y a un petit moment, avant de commencer ce blog, puis c’était tombé à l’eau faute de timing… Mais nous adorons ce que tu proposes sur ton site et le gardions dans un coin de notre tête !

    Je te contacte par mail pour parler un peu de ta proposition.

  • A propos des sucettes trouvables chez Insectes Comestibles dont je parlais, Christopher, de Miamz, en a testé deux : une avec un scorpion, l’autre avec un ver. C’est par ici : http://www.miamz.fr/test/test-les-sucettes-aux-insectes-6985/

  • buythismobile:

    Bonjour j’ai déjà commandé les produits du site http://www.asian-snake-wine.com mais je cherche toutes les autres sortes de produits en rapport avec les serpents ou médecine chinoise naturelle pour une exposition scientifique merci pour votre aide.

  • […] La sucette au scorpion goût vodka […]

  • Article plutôt intéressant, la dégustation n’a pas l’air très facile ! Si vous voulez retenter l’expériences avec de plus petits insectes comestibles élevés en France, rendez-vous sur le site : https://www.micronutris.com/fr/accueil

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (14)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité