La petite marmite

Pour le 300ième article, nous nous devions d'aborder un mets spécial. Notre choix s'est malheureusement tourné vers la Marmite, une ignominie culinaire anglaise (ok il en a tant d'autres) à base de levure de bière qui est à n'en pas douter une des causes de la guerre de 100 ans, même si la perfide Albion tente de masquer ceci en éditant Wikipedia. Comme dit notre proverbe, plus c'est mauvais plus c'est intéressant, nous avons donc aussi testé une version Gold ainsi que son équivalent australien, la Vegemite - après tout pourquoi emporter des choses essentielles pour s'installer dans une nouvelle colonie quand on peut emporter ce machin (oui Wikipedia mentionne une invention en 1923 soit bien après la colonisation de l'Australie, mais rappelez-vous de ce qui est écrit plus haut). En bonus, du Bovril, un pseudo-équivalent-mais-en-fait-non-c-est-différent anglais, version poulet. On était aussi à deux doigts d'ajouter à cette liste la Marmite XO, mais comme XO veut dire eXtremement Odieux, on a préféré passer notre chemin.

Bon, on va déjeuner à la Petite Marmite ?

- Bon on va déjeuner à la Petite Marmite ?
- Rah non je deteste la Petite Marmite.

 

La Marmite est une "pâte à tartiner" à base de levure de bière riche en vitamines, principalement B1, dont sont particulièrement friands les anglais et les habitants des ex-colonies anglaises ; en tout cas il y en a des suffisamment fans pour acheter un merchandising au goût douteux, d'horribles tshirts, des tasses, ou même des souris ... particulières. Un peuple qui est capable d'acheter cela est capable de tout (comme éditer Wikipedia par exemple).

Heu ....

- Ha ouais ?
- Dégueulasse ...

 

La Vegemite australienne a une recette très proche et fut inventée pour palier à la pénurie de Marmite pendant la Première Guerre Mondiale - oui c'est sûr que c'était le plus urgent à remplacer ... - et à même fait partie des rations des soldats pendant la Deuxième Guerre Mondiale, il paraît que les troupes combattent mieux de mauvaise humeur.

Rha non je déteste la Petite Marmite

- Bah ils ont de la truite.
- Rha je déteste la truite.

 

La Marmite et la Vegemite ont de multiples emplois : outre l'usage évident pour remplir une poubelle, elles peuvent être tartinées sur des toasts - les hôtels anglais en proposent d'ailleurs des mini dosettes pour le petit-dej, fous rires garantis si vos voisins de table croient avoir une sorte de Nutella -, servir de sauces dans les sandwichs ou les burgers, fourrer la pâte à pizza ou des beignets, ou encore être utilisées en cuisine comme condiment dans soupes ou ragoûts, voire même avec la truite, la fameuse truite à la petite marmite.

Ha ouais ? Ils ont de la truite.

- Ha ouaiis ??
- Complètement

 

Le Bovril est un peu différent, il s'agit à la base d'un extrait de viande. La formule a été remaniée en 2004 pour la rendre végétarienne et apaiser les craintes liés au boeuf anglais et le spectre de la maladie de la vache folle. La levure de bière a alors remplacé l'extrait de boeuf, mais depuis 2006 après la levée de l'embargo européen sur le boeuf britannique, la recette est revenue à la viande sans toutefois écarter la levure comme ingrédient. Le Bovril se décline en boeuf, le classique, et plus récemment en poulet. Son utilisation diffère légèrement de la Marmite car son caractère carné le prédestine un peu moins aux toasts qu'à une utilisation dans les préparation culinaire comme les sauces ou les soupes. En fait c'est comme du Viandox, le condiment des vieux, en moins liquide ou comme un bouillon cube en moins ... cubique.

Ha ouais ? Ils ont de la truite.

- T'aimes pas la Petite Marmite ?
- Toujours détesté ...

 

Bovril n'est pas le seul à décliner sa formule originelle, Marmite y va aussi de ses petites éditions limitées, Marmite Gold pour des toasts aux reflets dorés, Marmite XO mature très forte en goût (on a peur), Marmite avec une pointe de champagne pour la Saint Valentin, Marmite à la Guinness, Marmite spéciale jubilé de la reine, auxquelles s'ajoutent toutes les déclinaisons de tailles de la mini dosette au pot de 600g. La fourberie anglaise étant sans limite, le petit pot de 125g affiche Baby One au lieu de Marmite pour nous obliger à acheter le pot moyen pour les photos.

Gold toussa

- Ha ouuaiiiis ?
- Tu savais pas ?

 

Les australiens eux font plus fort, leur Vegemite est proposée en seau de 2,5kg pour les angoissés de la pénurie ou les cantines scolaires, pauvres enfants. Notons aussi que toutes ces marques ont lancé des produits dérivés plus ou moins étranges : boisson instantanée au Bovril, Vegemite Cheesybite mélangeant Vegemite et fromage frais, chips à la Marmite, chocolat à la Marmite ou encore noix de cajou à la Marmite, ...

A

- T'aimes pas la truite ?
- Nan j'peux pas supporter.

 

Pour ce test, nous nous sommes contenté de goûter les pâtes simplement tartinées sur du pain de mie, ce qui correspond à l'usage de base. Après la dégustation, nous n'étions de toute façon plus du tout motivés pour les regoûter sous une forme ou une autre dans les 12 mois à venir. Mais le destin, ou plus vraisemblablement un commando anglais, en a décidé autrement, faisant disparaître nos notes...

marmite7

- Ha ouuuaiiiiiiisss ???
- J'aime mieux pas manger.

B

- T'aimes pas la truite à la Petite Marmite ?
- Non je hais la truite à la ...

 

La puissante odeur a de quoi repousser tout non anglo-saxon un peu curieux, sûrement un réflexe de survie logé au plus profond de notre cerveau reptilien. L'odeur de levure de bière en cachets ou en paillettes n'est de base pas vraiment des plus alléchantes, mais ici on la retrouve puissance 10000, extrêmement forte, concentrée avec en plus un côté salé et fumé. C'est vraiment particulier, pour ne pas dire infâme. Marmite et Vegemite sont très proches, mais l'australienne arrive à faire pire, plus forte et plus salée, chose qui parait impensable en sentant la première. Le Bovril poulet quant à lui est bien différent. Son odeur de poulet et d'herbes donnerait presque envie.

C

- Ha ouaiouuuaiiiissss ????
- Bon ça va ...

D

- T'aimes pas la truite ?
- Exactement !

 

Le Bovril est bien liquide mais les autres pâtes à tartiner sont épaisses et du coup assez dures à tartiner correctement, tout du moins sur des toasts froids. La palme revient encore une fois à la Vegemite, plus compacte que sa grande sœur. Si on fait abstraction de l'odeur, ça donne des toasts plutôt jolis avec chacun avec sa propre variation de ton. La Marmite est marron caramel, alors que la Vegemite est plus marron foncé noir, le Bovril est lui couleur toffee mais parsemé d’herbes et la Gold est comme la Marmite avec des reflets dorés, on voit bien d'ailleurs les paillettes dorées de près mais ça rend moyennement bien de loin. Si sur le pain de mie le résultat est esthétique, des traces de Marmite sur du Sopalin lui donnent une allure de vieux PQ souillé vraiment pas engageante.

FF

- HA OUUUAIIOOUAIIIIIIIIIISSSSSSS ????
- ...

 

Si l'odeur est infâme, que dire du goût ? La Marmite a un goût extrêmement fort de levure de bière, hyper amer, avec une tonne de sel par bouchée, 1cm² de toast suffit à filer la nausée. Ces mots sont même trop mesurés pour décrire cette vraie petite horreur. Et pourtant, la Vegemite va encore plus loin dans l'immonde ajoutant une bonne dose de sel, comme si c'était nécessaire. Et dire qu'il y a des gens qui affirment que les anglais sont des gens de goût. Ce n'est certes pas au niveau de notre mètre étalon vers à soie, mais manger ne serait-ce qu'un coin de tartine relève du vrai supplice. Une cuillère de Marmite ou de Vegemite dans l'eau des pâtes leur donne un bien mauvais goût, salé et amer, une bonne excuse pour commander une pizza. Quant à la Marmite Gold, elle est exactement comme la classique. Le Bovril est lui bien différent. Son goût est certes bien trop fort, trop salé et concentré mais on reconnaît le poulet et les herbes et on sent son potentiel s'il est dilué et utilisé comme bouillon, après tout manger un bouillon cube poulet ne doit être guère plus agréable.

 

 

Verdict :

Giraf

 ★☆☆☆☆ 

La Marmite et la Vegemite sont tout simplement dégueulasses, même diluées. Des concentrés de sel, de résidus de poubelle et d'amertume. On n'imagine même pas que certaines personnes puissent apprécier. Il paraît que si on en fait manger depuis l'enfance à quelqu'un il aimera adulte, si vous avez un bébé sous la main vous devez tenter l'expérience ... pour la science. Le Bovril a lui par contre presque sa place en cuisine mais bon c'est quand même bien mieux sans. Ces immondices ne méritent pas plus d'un jambon de porc et encore je suis généreux.

Kephy

 ½☆☆☆☆ 

La vegemite est nous, c'est toute une histoire, puisque c'est par elle qu'ont commencé nos expérimentations d'horreurs culinaires il y a de ça bien des années. Depuis, elle restait dans notre tête comme un immondice rarement surclassé par la suite. Il faut reconnaître que c'est vraiment la pire du lot présenté aujourd'hui, tant par son odeur que son goût. Ne cherchez pas, vous ne retrouverez jamais ça ailleurs. La Marmite est comme une grande soeur assagie avec l'âge, un peu plus douce malgré un caractère similaire. Le Bovril est lui assez éloigné, avec un goût de poulet de d'herbes presque agréable s'il n'était pas aussi fort. Il doit certainement être bon s'il est bien utilisé, ce qui semble impossible avec les autres pâtes testées. Même si le Bovril pourrait faire remonter la note, la marque laissée dans nos cerveaux à jamais par la Vegemite impose un demi jambon de porc.

 

PS : La Marmite est malheureusement facilement trouvable en grandes surfaces au rayon cuisines du monde, environ 6€ le pot de 250g. La Vegemite est disponible chez l’Épicerie Anglaise, 4€80 le pot de 220g et Amazon.co.uk pour le Bovril, environ 6£80 le pot de 125g et la Marmite Gold, 3£ le pot de 250g.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

17 réponses à “La petite marmite”

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2017 (23)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité