Articles avec le tag ‘poisson’

Wapharnaüm #37

Pour ce 37ème Wapharnaüm , une sélection de nouveautés repérées en rayon, ainsi que deux-trois tests express. On commence pour une fois par une nouveauté du rayon surgelé qui n'est pas une Ben & Jerry's, la gamme de poisson pané Fish and Chips de Findus disponible depuis avril 2018. La dénomination et l’intérêt portent surtout sur une panure plus épaisse, façon pâte à beignet, d'un seul tenant, loin de la chapelure habituelle. Findus propose quatre variétés : des gros morceaux pannés nature, sel/vinaigre ou aux notes de malt et un dernier format bâtonnet.

 

Vous aimez les bitonnets de poisson ?

 

Lire la suite de cet article »



Ce cas de Corée me turlupine

Rapide escapade en Corée pour vous présenter quelques uns des plats typiques et certains aspects de leur gastronomie. Inutile de préciser que l'ont parle du pays du matin calme, la Corée du Sud, et non celle du nord, qui propose plutôt des allers simples avec hébergement en prison, et qui ne semble pas gustativement intéressante, sauf si on aime sucer des cailloux. Quoi qu'à voir Kim le bouffi, il doit bien y avoir quelques spécialités bien nourrissantes. Un billet court, forcément loin d'être exhaustif, afin d'éviter un article fleuve comme celui sur l'Inde - on parle d'un Gange dans ce cas là - dont les dernières parties ne sont toujours pas publiées.

 

Petit repas coréen

Petit repas coréen

 

Lire la suite de cet article »



Upma gangnaan style – Partie 3

Troisième partie de notre spécial Inde qui finalement en comptera quatre ou cinq, histoire de ne pas faire un pavé indigeste pour vous comme pour moi. Si vous n'avez lu les deux premiers, pas de panique, vous comprendrez l'intrigue, de toutes façon c'est toujours le colonel Curry le coupable, cela dit nous vous conseillons quand même de les lire. La première partie (ici) parlait épices, pains et dips (achar, chutney, raita), et la seconde (ici) abordait le végétarisme, les légumes et les produits laitiers. Logiquement il est maintenant temps de parler de viande. Il restera le riz, la street food, les boissons et les desserts qui seront le thème des prochaines parties.

 

Kadai Murg

Kadai Murg

Lire la suite de cet article »



Wapharnaüm #17

Après avoir mangé du requin faisandé,  on a besoin de se curer les dents, et pour cela les brins de paille d'Islande s'avèrent tout aussi efficaces que les cure-dents manufacturés. En prime ils sont souples, plus naturels, avec une odeur d'herbe et une sensation agréable en bouche.

Les vrais cure-dents vikings

Les vrais cure-dents vikings

Lire la suite de cet article »



Velkomin til Íslands – Partie 4

En Islande, les moutons ne fournissent pas de lait aux habitants mais les habillent chaudement quoique kitschement tout en remplissant les assiettes. Les moutons sont lâchés au printemps et paissent en toute liberté avant d'être récupérés en automne pour la tonte. Un rassemblement aux allures d'expédition nécessitant plusieurs éleveurs tant les moutons s'éparpillent et peuvent atteindre des zones difficilement accessibles.

Mee !

Mee !

Lire la suite de cet article »



Wapharnaüm #16

Marks & Spencer, qui vient par ailleurs d'ouvrir un nouveau magasin à la Défense (uniquement nourriture), propose quatre recettes estivales de chips dont : citron harissa (avec cumin et poivre noir) et tom yum (soupe thaï pimentée de crevettes) au gingembre, citronnelle et piment. Les deux sont bonnes, légères, pas trop épicées et bien adaptées aux barbecues estivaux avec leur saveur citronnée. 2€49 le paquet de 150g.

Marks & Summer

Marks & Summer

Lire la suite de cet article »



Les algues gastronomes (en culotte courte ?)

Après quelques articles sur le sucré : M&M's, Salon du Chocolat, chocolat-roquefort, caramel rhubarbe, chewing-gums desserts... il est temps de retourner au salé, au très salé même puisqu'il va être question aujourd'hui de produits de la mer et plus précisément d'algues. Les algues sont bonnes pour la santé : une bonne source d'oligo-élément, de minéraux (magnésium, calcium, fer, ...), de protéines végétales, de fibres, de vitamines (notamment A et C) tout en étant peu grasses.  Comme elles sont en plus prolifiques on les présente de plus en plus comme un aliment d'avenir aux côtés des insectes et du krill. La consommation en France n'est pas très développée malgré une relative abondance de ces plantes aquatiques sur les côtes. Certaines marques tentent de les démocratiser, comme la gamme Les Algues Gastronomes utilisant des algues récoltées pour la plupart au nord des côtes bretonnes au cœur du premier champ d'algues d'Europe dans le respect de l'environnement et de la biodiversité.

Qu'est ce qu'on fume à Montluçon ? Le saumon

Qu'est ce qu'on fume à Montluçon ? Le saumon

Lire la suite de cet article »



Velkomin til Íslands – Partie 1

Bye bye l'Islande, ses volcans, ses zones désertiques, ses chutes d'eau et son calme. Bonjour Paris, le bruit, le monde et le boulot. Me voici de retour avec beaucoup de matière, de quoi faire pas mal d'articles. Pour vous faire patienter voici quelques images abordant certains aspects de la gastronomie islandaise.

Des origines vikings, une île isolée perdue en Atlantique Nord, une nature hostile et un climat vigoureux, toutes les conditions sont réunies pour que les islandais aient des traditions, des goûts et des produits bien à eux. Un petit livre résume en cinquante points ce qu'il faut absolument goûter : phoque, requin faisandé, tête de mouton et même bananes poussées par géothermie.

18/50

18/50 c'est un bon score

Lire la suite de cet article »



Harðfiskur – Ýsubitar

Quand devant nos collègues ou amis nous utilisons les termes poisson, Islande et dégustation dans la même phrase, le silence se fait, les sourires se figent dans d'horribles rictus, pendant que le ciel s'assombrit à mesure que le glacial piterak se lève. Le requin faisandé en a traumatisé plus d'un et une simple association de mots fait craindre le pire. Un snack de poisson rapporté d'Islande, un nom aussi nordique qu'imprononçable : Harðfiskur, voilà qui semblait prometteur. L'absence du côté faisandé nous laissait ocependant envisager moins d'odeurs et d'horreurs, donc potentiellement moins de fun. Heureusement qu'une séance de dégustation calée à 10H du matin, quand les estomacs sont plus enclins aux croissants et pâtisseries, permet de contrebalancer un peu.

Le snack des Vikings

Lire la suite de cet article »



Eat my shorts #6

Notre saga poisson touche enfin à sa fin, qu'on ne me parle plus de ces bestioles jusqu'à l'année prochaine, qui, si les illuminés qui ont mal interprété le calendrier maya ont raison, n'arrivera jamais. Aller, un dernier petit poisson séché pour la route, et pour l'accompagner dans cette sixième édition de Eat my shorts, des bonbons acides et un produit de Jack Link's 100% américain.

 

Poissons séchés chinois

 

Un sachet sous vide laissant apparaître des formes longilignes rouges avec un trait noir sur le flanc, voilà qui semblait presque insolite. La première traduction nous a d'ailleurs emplis de joie : salamandres sauvages. Cela paraissait plausible, sachant que non seulement elles ont la bonne forme et qu'il en existe des rouges et noirs, mais qu'en plus les chinois en mangent certaines espèce comme la titanesque salamandre géante. Malheureusement, ce produit de la marque Hefei Huizhihuang Food Group Co n'est en fait que du poisson séché épicé.

Existe aussi en version poisson alcoolique de Dongting, traduction incertaine.

Lire la suite de cet article »



Catégories
Archives
  • 2018 (15)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité