Qui a la plus grosse ?

Sous ce titre racoleur se cache une innocente question : quelle est la bière la plus forte au monde ? J'attends vos réponses. Toi là au fond. La Bavaria 8.6 ? Bon début, mais elle ne fait que 7,9% depuis la sortie d'une loi taxant les bières de plus de 8,5%, loi qui a d'ailleurs été abrogée depuis. Allez vous pouvez faire mieux, cherchez un peu. Amsterdam Maximator ? Erk, toi tu sors, tu as trop mauvais goût. Elle fait 11,6%, mais quitte à citer une bière dans les 11%, prenez au moins une bonne bière, comme la Rochefort 10, une trappiste de 11,3% qui fait partie de mes bières préférées. Toi le rouquin qui lève la main ? Belzébuth ? Ça aurait été une bonne réponse en 1997, à sa sortie. Elle avait décroché le titre de bière la plus forte du monde avec 15%, elle est maintenant à 13%.

Brew Dog, beer for punks

15%, c'est votre maximum ? Vous êtes vraiment loin de la réponse, très loin. Il faut savoir que bière la plus forte du monde est un titre très prisé et quelques brasseurs allemands, écossais et hollandais se font une impitoyable guerre pour le remporter.

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Serious Salmiak – First encounter

Avant de commencer les articles sur les nombreux produits au salmiak que nous avons reçus récemment, je dois vous le présenter, ce fameux salmiak. Quoi de mieux pour cela que de vous parler de celui par qui tout à commencé pour moi, le Fisherman's Friend au Salmiak. Si vous me lisez régulièrement, vous avez sans doute remarqué que j'aime beaucoup le piment. Vous pensez que plus il est fort et plus ça me plaît. Ce n'est est pas faux, mais ma soif de force ne s'arrête pas à ce seul aliment. Je m'intéresse aussi beaucoup à la cannelle et la menthe qui peuvent elles aussi être fortes, dans une moindre mesure.

Tout a commencé un beau jour, vers la fin des années 90, alors que j'étais tranquillement installé devant la télévision, quand passa une des premières publicités en France de Fisherman's Friend (peut être pas exactement celle du lien), des pastilles eucalyptus-menthol. On y voyait un homme se balader dans musée et mettre sa tête dans une sculpture en forme de paquet de bonbons. Il était alors aspiré dans le paquet, tombait ou glissait très vite, et un pécheur finissait par lui mettre un coup de poisson, ce qui lui faisait sortir la tête de la sculpture et là le gardien lui tendait des bonbons. Le slogan tombait alors : "Fisherman's Friend it's a bit strong". Cette pub m'a vraiment marqué, dès le premier visionnage j'ai eu envie de les goûter, peut être à cause du style décalé ou du coup de poisson.

Par la suite, je suis devenu accro à ces pastilles très mentholées. Mon grand jeu c'était d'en mettre une sur la langue et de la presser sur mon palais en aspirant en même temps, ce qui augmentait la pression et piquait de plus en plus la langue, un peu comme si elle s'engourdissait. C'était dur de tenir longtemps, mais je tentais à chaque fois de battre mon record. Plus de 10 ans plus tard, ces pastillent ne me semblent plus si fortes.

It's a bit strong

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Première offrande sur l’autel du jambon

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, ce jour est à marquer d'une pierre blanche. Pour la première fois dans la courte mais glorieuse histoire de Eat'n Waf, un lecteur, ou plutôt une lectrice, a fait acte de charité ! Les "dieux du jambon" ont reçu leur première offrande, afin qu'ils répandent sur Terre joie et miséricorde. Merci donc à Eleys, qui nous a fait don du produit du jour. Qu'une pluie de sainte charcuterie emplisse son réfrigérateur et ceux de sa descendance sur dix générations !

L'emballage, ou plutôt ce qu'il en reste

Une fois n'est pas coutume, l'emballage n'est pas complet sur la photo, ayant perdu son intégrité lors de son voyage dans une lettre. Voici donc les Bánh đậu xanh, des pâtisseries vietnamiennes aux haricots mungo. Enfin pour le nom de ces gâteaux, rien n'est moins sûr, on trouve plein de mots qui pourraient être le nom selon l'emballage qu'on regarde : Nguyên Ninh, Rồng Vàng... Cet emballage est d'ailleurs trompeur : malgré la mention "green bean cake", ces gâteaux ne sont pas aux haricots verts, il ne fallait voir ici qu'une traduction approximative. Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Extra scharf und extra groß

Chez Eat'n Waf on est en constante recherche de sites vendant des produits étranges ou marrants, qu'on peut potentiellement tester ou simplement car ils sont bons, mais c'est plus rare. A chaque fois que moi ou Kephy tombons sur un site intéressant l'un prévient aussitôt l'autre. Un de mes premiers réflexes face à un nouveau site prometteur est de taper dans la barre de recherche le mot piment, et ses petits frères ou cousins germains (ou anglais) chilli, hot, fire, ... Le type d'aliments du site ne s'y prête pas ? Cela ne change rien, ce n'est pas parce qu'un site ne vend que des céréales ou des chewing-gums que la recherche ne donnera rien. Avec un peu de chance, je déniche ainsi un nouveau mélange de saveurs intriguant.

Ce petit rituel, je l'ai accompli sur World of Sweets, un site allemand, qui comme son nom l'indique est spécialisé dans les sucreries, rêvant de tomber sur des chewing-gums ou des sucettes au piment. J'étais presque sûr de trouver quelque chose, connaissant déjà les bonbons allemand salmiak piment dont je vous ai parlé dans notre tout premier article et qui feront bientôt l'objet d'un test. Je lance  ma recherche et bingo : pas moins de 43 résultats ! Malheureusement, beaucoup de chips et autres snacks salés dans le lot, bien que cette catégorie soit vraiment mineure sur le site. Je retrouve les fameux bonbons précités qui filent directement dans mon panier (4 paquets). Et je tombe sur des bonbons en gélatine en forme de piment et nommés "Hot Chili Pepper Fruchtgummi". Avec un nom comme ça, ça s'achète sans se poser de questions. Trois tailles de bonbons sont disponibles: S, L et XL. Mon dévolu se porte sur la version XL car plus c'est long plus c'est bon. On me promet que c'est vraiment fort, je rigole doucement en mon for intérieur.

12cm, rouge et mou

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Caféhuètes

Vous vous levez et il est déjà l'heure de l'apéro ? Pas de panique tonton Giraf a la solution. Pour ne plus à avoir à choisir entre un café et des cacahuètes dans ce genre de situation, voici les cacahuètes au café. Ceci aurait pu être une intro parfaite, drôle et accrocheuse. Seulement voilà, la firme thaïlandaise Koh-Kae qui les produits n'a pas mis de caféine. Arôme café nous dit-on, limitant ainsi le public concerné par mes premières phrases aux rares buveurs de déca.

Il était un petit homme

Ces cacahuètes sont entourées d'une "gangue" solide aromatisée, comme les Twinuts pour ceux qui connaissent. Les traducteurs appellent ça des croquettes de cacahuètes. Koh-Kae produit nombre de ces croquettes, avec différentes saveurs et différentes graines. Hormis les classiques cacahuètes salées, barbecue et poulet, on trouve d'autres versions plus intéressantes : crevette, miel, wasabi et nori,  et mon petit préféré tomyum goon, une soupe thaïlandaise un peu épicée à la crevette. Parmi les autres graines on trouve des fèves aux algues et les classiques pois au wasabi. Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Autruche, ô désespoir

Voila, ce qui devait arriver arriva, pas d'inspiration. La page reste blanche depuis plus de deux semaines. Pourtant le produit est intéressant : de la viande séchée d'autruche, c'est pas tous les jours qu'on a l'occasion d'en manger. J'ai bien quelques références aussi inconnues que crétines que je peux caser sur les photos, mais ça ne remplit pas un article. Mes nuits sont hantées par des autruches carnivores violettes à grandes dents. Il est donc plus que temps que je me débarrasse de cet article. Alors mesdames, mesdemoiselles, messieurs voici sans tapis rouge : l'autruche séchée de la marque Cruga. C'est une petite marque anglaise de passionnés qui produit uniquement des aliments sud-africains traditionnels. On peut citer  le bobotie, les boerewors : les saucisses traditionnelles des fermiers sud-africains, et les biltongs dont fait parti notre autruche. Le biltong est une sorte viande séchée marinée dans du vinaigre et des épices mise au point par les Afrikaners pour survivre lors du Grand Trek. Finalement je ne m'en sors pas si mal sans intro.

Dans le Béarn quand on chope quelqu'un qui braconne l'autruche, on lui rase la tête, et on lui jette des figues !

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Colonnes vertébrales et crottes de souris

Le produit du jour a une histoire un peu houleuse, entre détermination et incertitude. Dans le magasin il m'a de suite attiré l'œil avec son petit personnage patate et son emballage tout kawaï, bien rose. J'étais obligé de l'acheter, ne serait-ce que pour le punaiser amoureusement à mon mur pour rendre jaloux mes amis et collègues. Beau produit, mais test potentiel ? Snacks salés goût patate douce ? C'est assez insolite pour que j'y songe. Après, le paquet est resté plusieurs semaines dans un coin, attendant sagement son heure. Plus le temps passait et plus je doutais de son originalité. Jusqu'à ce que je décide cette semaine de ne pas écrire dessus. Je l'ai donc ouvert violemment pour le manger, sans prendre de photo avant.

Une fois ouvert, la forme m'a interpellé. Plutôt originaux, ces snacks se présentent sous la forme de colonnes vertébrales, avec parfois des petits ronds noirs incrustés. Après avoir envisagés les crottes de souris, les souris collant assez bien avec la taille des colonnes vertébrales, j'en déduis que c'est sûrement du sésame, enfin j'espère. Par contre le rapport entre les colonnes et la patate douce reste assez flou pour moi, malgré mon esprit dérangé. Après en avoir gouté un, le goût inhabituel, m'a convaincu de l'utilité d'un test. Le paquet était déjà éventré, tant pis la photo sera moins bonne.

Éventration prématurée

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Tom tombe à l’eau

Je suis sûr que, fidèles lecteurs que vous êtes, vous lisez assidûment tous nos articles. Et dans ce cas, une question vous turlupine sûrement depuis que vous avez lu Tim, Tam, Tom sont sur un bateau : qu'est-il advenu de Tom une fois tombé à l'eau. Et bien rassurez-vous mes chers amis, Tom va bien ! Il a été repêché par un bateau allemand, et pour "noyer" son chagrin d'être séparé de ses copains Tim et Tam, il s'est mis à faire des barres aux cacahuètes, rien de plus logique ! Remercions donc Tom, sans qui cette introduction n'aurait pas été possible.

Il est vivant, et met son nom sur des emballages

Devant le succès de ses produits, Tom s'est enorgueilli et a décidé de se faire appeler Monsieur Tom, d'où le nom de la barre testée aujourd'hui : Mr. Tom. Les Mr. Tom se présentent généralement sous forme d'une barre d'environ 10cm de long, mais nous avons aujourd'hui en main les versions mini, qui sont en fait la même barre coupée en carré de 2-3cm de côté. Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Bubble gum pour adultes consentants

Aujourd'hui, testons un nouveau chewing-gum... dur à mâcher. Voici le Bubble Gum Rap, de la marque EXS, en provenance directe du Royaume-Uni.

Ouais gros, aujourd'hui j'te parle de bubble gum

Je tiens tout d'abord à remercier Giraf de m'avoir fait connaître ce produit. En effet, malgré ma veille constante afin de trouver de nouveaux chewing-gums, celui-ci était passé entre les mailles de mes filets.

Son nom, que l'on pourrait traduire par "coup de bubble gum", est dans la lignée des chewing-gums qui s'appuient sur l'idée d'un impact en les mâchant, comme les Trident Splash ou les Mentos Juice Blast.

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Mission to Mars (et Bounty)

La compagnie Mars est la reine niveau produits dérivés. Ses différentes marques de barres chocolatées (Mars, Twix, Snickers, Bounty ...) se déclinent dorénavant dans de nombreux autres produits : les biscuits, les barres glacées, les pots de glace, les muffins, ... On attend avec impatience (ou pas) que Mars se lance dans les snacks salés, des chips Mars ça serait original et tellement sain. Dorénavant on peut ajouter à cette liste les boissons. Les grands classiques de la marque, Mars, Bounty, Malteser et Milky Way sont disponibles. Seuls les deux premiers ont été trouvés, au hasard d'une errance au rayon yaourt. Il faut dire qu'une charmante demoiselle était devant, sans ça je les aurais loupé.

Un mars et ça repart

On se demande si le produit est réellement sorti en France. La quasi totalité de l'étiquette est écrite en anglais, hormis les ingrédients, disponibles dans 6 langues. Les services consommateurs indiqués sont même ceux du Royaume-Uni et de l'Irlande, et le code barre indique la provenance du Royaume-Uni (code en 50). Trouvant ce produit depuis peu (environ 3 semaines), on se demande si ce n'est pas une tentative de Mars de tâter le marché avant de lancer une vraie version française. Les deux versions ont un emballage de même taille : une bouteille en plastique de 250mL.

Lire la suite de cet article »

FacebookTwitterGoogle+Email


Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité