L’élixir du docteur Chen

L’élixir du docteur Chen issu de 15 années de recherche au centre de magie de Chongqing résout tous vos problèmes. Amour, affection, fidélité, retour de la personne aimée, chance, renfort sexuel, protection contre le mauvais œil, réussite dans vos projets d'affaire ou de concours, attraction de la clientèle, chance aux jeux, désenvoutement, réparation de votre PC, éloignement des belles mères et révélation du présent, de l'avenir et du passé.

 

Mystérieux filtre chinois

 

 

Sous cette introduction énigmatique se cache l'une des boissons les plus étranges qu'il nous ait été donné de découvrir. Et pourtant on se rappelle encore du café kopi luwak venant des crottes de civettes, du vin de cobra, des vinaigres à boire, de l'alcool à 90%, de l'eau noire, de la boisson placenta/collagène, de la boisson énergétique curry wurst, ou encore de la vodka à l'ail. Cette fois-ci, nous avons goûté un alcool artisanal chinois à base de fourmis géantes, oui oui des fourmis. Cette boisson insolite nous vient de la municipalité de Chongqing, ou 重庆,  à l'ouest de la province du Sichuan.

 

 

Provinces, régions autonomes et municipalités de Chine (1)

 

La recette consiste en laisser macérer différentes plantes et herbes médicinales du Yunnan, une autre province chinoise, des têtes de fourmis géantes et du sucre dans de l'alcool pendant au moins 18 mois. Pourquoi uniquement les têtes des fourmis ? Mystère. Mais comme la plupart des aliments/remèdes chinois, on suppose qu'on prête à cette boisson et ses ingrédients tout un tas de bienfaits allant de l’antifatigue à la longévité en passant par l'incontournable effet aphrodisiaque, obsession récurrente dans la médecine traditionnelle asiatique. Ce ne sera pas la première fois que l'on mange des fourmis, déjà au bac à sable à 2 ans, et plus récemment sur ce site (géantes, au chocolat, au curry ...), mais c'est la première fois que l'on en boira. Et au moins, on a évité la bile d'ours ou autres ingrédients traditionnels tout aussi infâmes.

 

La boisson de Ant Man

 

Si l'on avait encore des doutes sur le caractère artisanal de la chose, la vision d'un liquide noirâtre, trouble dans une bouteille d'eau plastique avec des morceaux de plantes et d'écorces au fond, les a levés de suite. La couleur très foncée, marron noir, cache de fines particules en suspension, façon boue. Le tout semble épais mais s'avère plus fluide qu'on ne pourrait le croire, bien que le toucher soit huileux. Au nez, on retrouve surtout de l'alcool pur avec un fort côté boisé. La première impression en bouche est loin d'être mauvaise. On s'attendait à quelque chose de fort en goût à la limite de l'eau croupie comme l'alcool de cobra, mais non. L'alcool pur prédomine, avec un gros terreux rappelant de fait les fourmis, pas mal de sucre et un boisé bien râpeux. On trouve aussi en goût secondaire une pointe de caramel, et il laisse une sensation de terre sur la langue. Clairement cet alcool ne gagnera pas le prix de la boisson de l'année mais à notre grande surprise, il s'avère très buvable. Par contre c'est fort, très fort, plus que du whisky ou de la vodka. A voir si l'on y survivra.

 

Verdict :

Giraf

 ★★★☆☆ 

Cet alcool artisanal chinois de fourmis géantes est pour le moins insolite, avec ses ingrédients et son goût rustique. Le goût est correct, voire bon par moments, quand le terreux s’amoindrit, et il ne donne pas envie de tout recracher, ni ne respire la crasse comme d'autres boissons artisanales asiatique goûtées. Un petit alcool qu'on ne ressortira pas tous les jours mais qui mérite un jambon d'argent.

Kephy

 ★★★☆☆ 

Goûté dans un premier temps sans en connaître les secrets, cet alcool est fort avec un côté très râpeux. Il faut voir que la bouteille d'eau qui a servi au transport n'a été remplie que de l'alcool, sans la majeure partie des morceaux présents dans la marmite d'origine, ne serait-ce que pour conserver le mystère un peu plus longtemps ! L'aspect aurait donc pu être pire... Ce breuvage n'est pas bon, mais gagne un bonus d'originalité pour obtenir un jambon d'argent.

 

PS : Préparé par la belle-mère de Jérôme, que l'on remercie.

1. Carte par Grégoire sous licence Creative Commons CC BY-SA 4.0.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (15)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité