Le miel et les armadillos

Sachant que j'ai mal à la gorge, devinez ce qu'on a décidé de tester entre un assortiment de miels fins et suaves, et un piment de l'enfer cauchemardesque ? Même s'il faut combattre le feu par le feu, étrangement on a choisi le miel. Allez savoir pourquoi.

Oglivly ?

Oglivly ?

 

 

Un jour, Shamus Oglivly Olivgy Ogilvy a eu une idée. Plutôt que d'attaquer ses parents pour lui avoir infligé ce nom, il a décidé de parcourir le globe à la recherche de miels de grande qualité. Un monde sucré riche en diversité qu'il a voulu faire découvrir au grand public qui s'arrête trop souvent à 2-3 variétés classiques de miel. Une bonne idée qui, à près de 30€ le kilo de miel, a tout de suite eu les faveurs de son comptable.

Olivgy ?

Olivgy ?

 

La gamme Ogilvy se compose de 7 miels :

  • miel de tilleul des Balkans,
  • miel de robinier (faux-acacia) des Balkans, le miel préféré des plombiers,
  • miel des plateaux brésiliens,
  • miel des plaines du Zambèze,
  • miel de la forêt tropicale néo-zélandaise,
  • miel de rewarewa, un arbre du bush néo-zélandais,
  • miel des hautes terres himalayennes,

Nous avons pu goûter 5 de ces variétés, chacune avec sa couleur, sa force, sa texture et son goût.

Miel de tilleul de Serbie

Miel de tilleul de Serbie

 

Le miel de tilleul est sûrement le plus classique de tous. Une variété de miel monofloral produit et consommé en France mais Samus a été cherché le sien en Serbie prêt du Danube. Ce nectar jaune doré pale est bien liquide, le genre de miel qui passe à travers les petits trous des brioches ou des crêpes pour se répandre un peu partout mais surtout sur le pantalon. Une fluidité salissante plus adaptée aux thés, infusions et aux yaourts qu'aux tartines, sauf à prendre son petit-déjeuner nu. Ce miel est moyennement doux, avec une saveur marquée finissant en bouche sur une note plus forte et une légère amertume. Ce miel rappelle à bien des égards le miel d’acacia, tant au niveau de la consistance que du goût. Bon, mais commun.

Lovigy ?

Lovigy ?

 

Miel des plateaux brésiliens

Miel des plateaux brésiliens

 

Le miel des plateaux brésiliens est un miel bio provenant du sud du Brésil. Ce nectar provient de plusieurs plantes indigènes butinées par les abeilles locales. Les apiculteurs ne sont pas les seuls à apprécier ces insectes, elles sont aussi le repas de choix des colonies d'armadillos du coin, dont un individu orne l'étiquette. Une cohabitation pacifique s'est mise en place, enfin sauf pour les pauvres abeilles qui finissent dans le ventre des petits mammifères. De toutes façons on imagine mal des bataillons de tatous sauter à la gorge d'apiculteurs affolés, encore que l'idée ferait un bon film d'horreur. Ce miel doré est plus épais que le premier. Son odeur sucrée laisse percevoir des effluves d'herbes et de pissenlits. Il est plus sucré et plus fort et exprime des saveurs terreuses et une sensation astringente. Il parait qu'il est efficace pour nettoyer le sang, mais ce n'est plus un problème pour nous depuis Dexter, par contre il convient très bien aux tartines.

Gylovi ?

Gylovi ?

 

Miel des plaines du Zambèze

Miel des plaines du Zambèze

 

Le troisième miel est un miel bio africain venant de la savane de Miombo à la source du fleuve Zambèze en Zambie. Il est produit selon une tradition de plus de 500 ans. Sa teinte brun olive cache un miel particulièrement puissant. Son odeur suffirait à elle seule à réveiller à éléphant mort, ce qui expliquerait l'étiquette. Elle embaume la pièce effluves d'écorce sèche ou de sciure. Un fumet pas particulièrement appétissant qui se poursuit en bouche, où il est rejoint notamment par du cassis. Il a la consistance parfaite mais sa saveur est trop spéciale et marquée pour faire un bon petit-dej.

Vylogi ?

Vylogi ?

 

Miel de la forêt tropicale de Nouvelle-Zélande

Miel de la forêt tropicale de Nouvelle-Zélande

 

Le miel de la forêt tropicale de Nouvelle-Zélande est tout l'opposé du miel de Zambie. Si ce dernier était liquide, foncé et très fort en goût, celui-ci est pâteux, clair et particulièrement doux. Son odeur légère et sucrée est finement boisée et épicée avec un semblant de beurre. Sa consistance onctueuse à peine cristallisée donne envie de le manger directement à la petite cuillère, un petit plaisir dont on aurait tord de se priver tant il fond dans la bouche et est délicieux.

Lviogy ?

Lviogy ?

 

Miel des hautes terres de l'Himalaya

Miel des hautes terres de l'Himalaya

 

Après l'Europe, l'Amérique, l'Afrique et l'Océanie, reste l'Asie pour finir ce tour du monde avec un miel indien bio de la vallée du Cachemire aux portes de l'Himalaya. Ce miel des forêts vierges est le plus cristallisé de cinq, impossible de le tartiner correctement. Mieux vaut le diluer, ou le manger tel un bonbon. Il est plus fort que celui de Nouvelle-Zélande mais pas désagréable, avec une odeur plus épicée et un goût plus sucré.

Ygovli ?

Ygovli ?

 

Verdict :

Giraf

 ★★★☆☆ 

Cinq miels, cinq continents, cinq couleurs, cinq textures, cinq forces, cinq odeurs et cinq goûts différents. Ce panaché de miel en contient pour tous les goûts. Le tilleul est trop classique et le zambien trop fort et pas particulièrement bon. Les trois autres en revanche sont très bons avec une nette préférence pour celui de Nouvelle-Zélande. Ces miels changent agréablement des miels habituels, sauf le tilleul, mais leur prix prohibitif ne les cantonnera qu'au déjà honorable jambon d'argent.

Kephy

 ★★★☆☆ 

Quand on n'est pas expert en miel, goûter ces différentes variétés à la suite permet d'apprécier l'étendue des saveurs et des textures que peuvent présenter ces produits réunis sous un même nom. Le miel de Nouvelle-Zélande a vraiment mes faveurs tant sa consistance et sa douceur donnent envie d'y replonger constamment la cuillère. Le zambien est par contre assez éloigné du goût qu'on peut attendre d'un miel, et ne trouvera pas sa place dans mes placards. Dans l'ensemble, cette gamme variée est intéressante et mérite un jambon d'argent.

 

PS : Trouvés sur Amazon.co.uk, environ 12£80 (environ 17€30) les 2 pots de 240g.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2017 (21)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité