Articles avec le tag ‘cola’

Ahoy matelot

Ahoj-Brause ne vous dit certainement rien et pourtant cette poudre effervescente est un grand classique outre Rhin. Alors Ahoy matelot, embarquez tous à bord du SMS Brause pour découvrir ce qui fait pétiller la jeunesse allemande depuis 1925. La jeunesse, pas les jeunesses, qui elles avaient d'autres passions, comme obtenir un autographe de leur tonton Adolphe. D'ailleurs vu l'époque on se demande ce que cherchait Theodor Beltle en manipulant acide tartrique et bicarbonate de sodium, mais passons. L'Histoire retiendra surtout la commercialisation en 1930 de cette poudre effervescente sous quatre saveurs : citron, orange, framboise et aspérule. Depuis rien n'a changé ou presque. La recette n'a quasiment pas évoluée, les paquets arborent toujours leur matelot bleu et plus de 80 ans après le paquet de brause-pulver se compose toujours des quatre même parfums. Aussi changeant que les positions d'Angela Merkel. Heureusement que les saveurs à la mode en 1930 n'étaient pas rutabaga, pissenlit ou cornichon de Spreewald ...

 

Un mousse qui mousse

Un mousse qui mousse

Lire la suite de cet article »



Cuvette qui roule n’amasse pas mousse

Histoire de mettre un peu de bon goût dans ce blog, nous allons parler aujourd'hui d'une friandise nippone aussi insolite que ludique : les toilettes moussantes "Moko Moko Mokolet". Un nom qui fleure bon la poésie et le  spray senteur lilas.

Yamonvécékadébordé

Yamonvécékadébordé

Lire la suite de cet article »



KitKat Version 4.4

Mon smartphone me l'assure, il est l'heure de manger des KitKat, les célèbres biscuits enrobés de chocolat qui se passent de présentation. Cela tombe bien, Kephy et moi avons reçu une méga-commande de friandises nippones à prix abordable, sauf la location du conteneur de 5 tonnes, et entre les innombrables kits à bonbon, toilettes moussantes et autres sucreries mystérieuses, plusieurs paquets de KitKat. Les KitKat tout le monde en a déjà mangé, mais si le Japon est le pays des sushis et d'étranges perversions sexuelles avec ou sans tentacules, il est aussi celui des KitKat et les japonais ont la chance de pouvoir manger une multitude de parfums et éditions limitées introuvables ailleurs.

Have a break, have a 4.4

Have a break, have a 4.4

Lire la suite de cet article »



Têtes Brûlées (pas par Willy Rozier)

Couper par un rayon pour gagner du temps au supermarché peut être anodin. Pas pour nous. C'est souvent l'occasion de tomber sur des produits à tester. Cette fois-ci, nous avons coupé par le rayon confiserie. Heureusement que ce n'était pas encore une fois le rayon des savons, je ne suis pas fan du goût, quoi que certains savons liquides pour les mains sont acceptables.

Revenons-en au bonbon. Il est nommé "Têtes Brûlées", avec un nom comme ça, on ne pouvait pas passer à coté, il est fait pour nous. "Le bonbon qui te secoue la tête", est-il dit. L'emballage montre une tête qui à l'air d'avoir très chaud, et d'être victime d'une maladie mentale. Bon signe. Le paquet contient 3 parfums : pomme (les verts), fraise (les rouges), cola (les marrons). Chaque bonbon est emballé individuellement.

Paquet et emballages individuels

L'emballage nous apprend que c'est un simple bonbon avec un enrobage acide. Nous voilà assez déçus. Mais il reste testable, et nous avons eu raison de persévérer. Le fraise doit être le moins pire, on va donc le tester en premier. Premier constat, les petits sachets, d'aspect somme toute sympathique,  sont une vraie plaie à ouvrir. Lire la suite de cet article »



Catégories
Publicité
Archives
  • 2014 (54)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)