Saucissons festifs

Le froid, les maladies et les marchés de Noël sont de retour comme chaque année à cette époque. Cela peut sembler une fatalité mais quelques gestes simples permettent de limiter la casse : une bonne écharpe, un pull chaud et surtout fuir les stands de saucissons "10€ les 6", particulièrement les espagnols. Pourquoi ce dernier conseil ? Vous, on voit bien que vous n'avez jamais profité de ces offres. Un prix attractif et du choix, certes, mais bien trop souvent pour des saucissons sans saveur, mous et plein de gras. Après ces avertissements de saison, place à notre article sur ... des saucissons à 15€ les 6.

 

Du choix ET du goût

Du choix ET du goût

 

Attendez avant de sortir les torches et les fourches. Déjà nous allons parler de saucissons français bien de chez nous, trouvés non pas sur le marché de Noël mais à la Foire d'Automne, et en plus avec du goût. Vous voyez bien que cela n'a aucun rapport. Exit les produits fades, trop gras, sans saveur et sans âme, les Saucissons Lyonnais confectionnent des produits de qualité dans leur salaison familiale de Grézieu le Marché, avec de la bonne viande, des boyaux naturels et dans le respect des traditions. Si leur nom est générique et sans imagination, ce n'est pas le cas de leurs recettes, avec un nombre hallucinant de variétés, 47 pour être précis. Rien que ça !

On retrouve bien sûr les grands classiques :

  • nature,
  • fumé,
  • herbes de Provence,
  • noix,
  • noisettes,
  • poivre,
  • piment d'Espelette,
  • piment fort,
  • chorizo,

Ainsi que d'autres, légèrement moins habituels :

  • ail,
  • thym,
  • cèpes,
  • chanterelles,
  • olives vertes,
  • fenouil,
  • figues,
  • châtaignes,
  • campagnard ( noix, noisettes, figues et châtaignes ),
  • myrtilles,

Différentes viandes :

  • sanglier,
  • taureau,
  • âne,
  • canard,
  • kangourou,
  • autruche,

Un grand choix de recettes fromagères :

  • bleu d'Auvergne,
  • conté,
  • camembert,
  • munster,
  • fromage de chèvre,
  • fromage de chèvre figues,
  • maroille,
  • roquefort,
  • roquefort aux noix,
  • parmesan,
  • beaufort,

Et les recettes plus recherchées voire inédites :

  • curry,
  • apéro (piment, poivrons et oignons),
  • barbecue,
  • pastis,
  • beaujolais,
  • foie gras de canard,
  • génépi,
  • festif (agrume et pain d'épices),
  • provençal (poivrons, tomates séchés, herbes de Provence),
  • mexicain (oignons, poivrons et piment fort),
  • tartiflette (oignons, vin blanc, reblochon).

 

J'ai la rondelle qui me démange

J'ai la rondelle qui me démange

 

Le choix fut dur, mais nous avons opté pour une petite sélection de 6 saucissons : tartiflette, mexicain, kangourou, apéro, curry et festif. La gourmandise et la curiosité nous poussaient pourtant à tester aussi fenouil, barbecue, maroille ou encore pastis (goûté sur le stand, l'anis est peu marquée). Tous font dans les 150g, avec une forme courte et trapue. Presque des saucissons de poche pour les petits en-cas de 11h. Le toucher est propre et sec, avec une fleur naturelle plus ou moins présente selon les variétés, et le boyau naturel fait bien le travail. Quant au fumet, on ne peut ignorer la présence de ces saucissons dans une pièce, avec leur odeur marquée, presque entêtante mais appétissante. Les tranches sont ... euh ... des tranches classiques, avec des morceaux de gras mais pas trop et de la viande rosé / rouge foncé, et des inclusions diverses (poivron, piment, agrumes, ...) selon les recettes. Nul doute que le Blog Saucisson serait diablement plus éloquent que nous sur l'esthétique, les textures, les senteurs et la poésie charcutière en général.

 

Saucisson tartiflette

Saucisson tartiflette

 

On commence par tartiflette, sûrement celui qui nous intriguait le plus et donc on attendait beaucoup. Ce saucisson reprend à son compte la recette du célèbre plat montagnard qui tient au corps avec oignons, reblochon (4%), vin blanc (4%) et fort heureusement pas de pomme de terre. Malgré notre amour des patates, c’eut été de trop. L'odeur une fois tranché ne laisse guère place au mystère, les effluves du saucisson peinent à contenir celles du reblochon, si fortes et caractéristiques. Surprenant mais pas désagréable. En bouche aussi, le reblochon est marqué et reconnaissable, il est accompagné d'un peu d'oignon, et bien sur de viande de porc goûtue, mais pas non plus trop corsée. Le gras reste raisonnable, et ces tranchettes sont bien agréables à déguster. Cette recette semble cependant plus salée que les autres et surtout plus "lourde"  (2-3 tranches maxi). Mais ce n'est peut être qu'une impression liée inconsciemment à la saveur tartiflette.

 

Saucisson mexicain

Saucisson mexicain

 

 

Avec le mexicain, on entre dans un autre monde de saveur, moins de neige et de fromage, plus de soleil et d'épices. Une recette plus légère, mêlant oignons, poivron, piment fort et épices. Ce saucisson incorpore cette fois-ci des petites inclusions rouges, de piment ou de poivron. Le goût est très épicé et un peu piquant avec une finale qui fait ressortir le poivron. Les oignons ont l'air quant à eux timides, et malgré les épices, le porc ne s'écrase pas et est toujours contributif au goût. Très bon, cela se mange sans faim, une variété parfaite pour l'apéro.

 

Saucisson au kangourou

Saucisson au kangourou

 

Malgré ses 30g de viande kangourou pour 100g de produit fini, la version kangourou est somme toute assez classique. La viande est plus mince, un peu façon noix de jambon, avec un goût proche des autres saucissons mais tout de même différent, plus vraie "viande", moins gras et moins salé. Un saucisson bon, mais qui au final manque d'un peu d’intérêt face aux autres.

 

Saucisson apéro

Saucisson apéro

 

Avec la recette piment, poivrons, oignons du saucisson apéro, on pourrait s'attendre à avoir une ressuée de la mexicaine. Mais il n'en est rien, malgré les mêmes ingrédients de base, le cocktail d'épices et d'herbes aromatiques utilisées change tout. Le goût bien moins épicé mise sur un piment plus doux et des herbes de Provence, type surtout marjolaine / romarin, pour parfumer. Pas mauvaise mais un cran en dessous de la mexicaine.

 

Saucisson curry

Saucisson curry

 

Après la montagne, le Mexique, l'Australie et la Méditerranée, place à l'Inde avec la saveur curry. Cette fois-ci la composition n'est pas indiquée, mais on s'attend logiquement à du piment et du curry. Les inclusions rouges de piments sont cette fois-ci accompagnée de jaunes. L'ensemble parait plus mou, mais rien d'alarmant non plus. Le goût rappelle étonnement la soupe de légumes saupoudrée de curry. Les épices sont bien là, même si le piment est timide, mais ce saucisson semble farci de légumes. Un résultat surprenant, loin de ce à quoi on s'attendait même si cela change. Passé la surprise, on se surprend à en reprendre une tranche puis deux ...

 

Saucisson festif

Saucisson festif

 

On finit par le saucisson festif et sa recette taillée pour les fêtes de fin d'années qui approchent à grand pas. Une variété innovante, mêlant saucisson salé et saveurs de Noël avec des épices de pain d'épices et de l'orange traditionnellement réservées au sucré. Ce saucisson est de loin le plus mou des six, et le résultat est pour le moins surprenant. La cannelle et autres épices sont bien présents, de même que l'orange par moment, mais ne laisse pas non plus le saucisson en retrait. Un mariage inhabituel, pas mauvais mais qui sera loin de faire l’unanimité. S'il ne remplacera pas la bûche et les gâteaux de Noël à la cannelle, il vous mettra tout de même dans l'ambiance.

 

Verdict :

Giraf

 ★★★☆☆ 

De bons petits saucissons comme on les aime. Du goût, du choix, des recettes travaillées, un produit de qualité, un bon prix et le porc s'affirme malgré les épices et aromates. Que demander de plus ? De quoi décrocher le jambon d'argent, même si je ne leur reprocherais qu'un goût un peu trop gras par moment. Sur ces six saveurs goûtées, la mexicaine est ma préférée, suivie de apéro / kangourou / tartiflette et en fin curry / festif.

Kephy

 ★★★½☆ 

J'ai pour ma part poussé le vice jusqu'aux "9 saucissons pour 20€", pour ajouter à ma moisson des saveurs comme fenouil ou barbecue. Ces saucissons ont dans l'ensemble la particularité d'avoir vraiment le goût de ce qui est annoncé, comme c'est généralement trop peu le cas. Si on ne dit jamais non à un saucisson classique, ces recettes aux saveurs marquées, comme fenouil ou apéro, apportent un véritable changement, appréciable et réussi. L'ensemble mérite un demi jambon d'or, et une mention spéciale pour l'originalité des recettes !

 

PS : Trouvables sur Saucisson-Lyonnais.com, ou sur leur stand dans différentes foires. 3€ l'unité (environ 150g), 10€ les 4 saucissons, 15€ les 6 et 20€ les 9. Frais de porc gratuit à partir de 40€.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

3 réponses à “Saucissons festifs”

  • Pas mal cette sélection de saucissons ! Tartiflette et mexicain sont vraiment tentants. Cet été j’en avais acheté aussi, des français, 10€ les 4, pas les Lyonnais. J’avais pris le classique, le taureau (pas vu de différence de goût), la figue (pas mal du tout pour qui aime la figue) et la lavande. Pour le coup la lavande prend unn peu le pas sur la viande donc le rendu en bouche est assez spécial mais pas mauvais. Ce fut une bonne dégustation en tout cas 🙂

  • […] compléter notre récent article sur les produits de Saucissons Lyonnais, voici trois autres saveurs, peut être moins insolites que […]

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2017 (15)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité