Jour 1 – Cuba !

  • Moros y cristianos : riz blanc et haricots noirs
FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

14 réponses à “Jour 1 – Cuba !”

  • Superpingouinmasqué:

    Mhhhh, des chrétiens et des maures. J’adooooore !

  • Superpingouinmasqué:

    Héhé! Je faisais justement référence au goût plus qu’au nom, même si le nom est effectivement plutôt pas mal. A ce propos, Daniel Pennac en retrace un peu l’origine dans son roman éponyme (un des derniers de sa saga Malaussène) mais je ne me souviens plus des détails. A lire et à relire, de toute manière !

  • Ce voyage date d’avant le blog.
    Seul regret, ne pas avoir pu goûter le crocodile (resto fermé en arrivant).

  • Superpingouinmasqué:

    Et la tortue, c’est au programme ?
    (pas légal en France, mais ok dans plein de pays, notamment aux USA)

    • Superpinguoin…
      Comment on peut préserver une espèce quand des gens comme vous prennent pour postulat que « chez nous c’est pas légal, mais dans d’autres pays on peut »?
      Je vous suggèrerais de voir des tortues mises à l’agonie pour en consommer la viande: elles sont mises sur le dos pour des heures, plutôt à l’ombre hein, on n’est pas des sadiques, en attendant qu’elles crèvent étouffées par le propre poids de leur corps qui n’est pas apte à survivre à cette position, relevant la tête tant qu’elles ont la force dès que quelqu’un passe à proximité.
      Même sans faire d’anthropomorphisme, ça vous donne toujours envie?
      Et puis tant qu’on y est, pourquoi pas du chimpanzé, vu que chez nous ça se fait pas, mais ailleurs si? (même si c’est quand même illégal) C’est pas bien grave que cet animal ai le développement cognitif d’un enfant de 5 ans, c’est qu’un animal…
      Merci Eat’n waf de vos expériences… Tant qu’on ne vire pas dans le grand nawak, moi je reste.

      • John:

        On peut ajouter à la liste des cruautés : la pêche en générale, où les poissons meurent pas asphyxie à l’air libre, la consommation d’huitres vivantes, le homard et d’autres crustacés qui sont ébouillantés vivants, …
        Mais étrangement ça n’émeut personne, et les gens qui en consomment moralisent les autres …

      • Sauf John, que ce n’est pas illégal.
        Et qui vous dit que je ne suis pas végan?
        Sourire*

      • Superpingouinmasqué:

        Je ne m’éterniserai pas ici sur la question, car ce n’est certainement pas le lieu adéquat. Pour ma part, le fait de pouvoir manger de la tortue d’élevage n’est pas plus dérangeant que de manger du boeuf, du poulet, du poisson… La question du développement cognitif n’a pas grand chose à voir avec tout cela: vous parlez d’anthropomorphisme, mais faites surtout de l’anthropocentrisme. Certains pensent qu’en mangeant des légumes, nous les faisons souffrir, car eux aussi sont vivants. Je trouve leurs arguments aussi pertinents que ceux des végétariens qui refusent de manger de la viande, mais acceptent de manger des légumes et des fruits. Je respecte totalement de telles opinions, même si je n’y adhère pas. Je mange des légumes et de la viande presque tous les jours et ma fille aussi. Je n’en éprouve absolument aucun remord. Par contre, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit: je ne cautionne ni le braconnage, ni la souffrance animale, ni l’extermination des espèces animales pour la survie de l’homme ou quoi que ce soit de ce genre… La discussion est sans limite et a été débattue par plus malins que nous (je pense notamment, pour les plus contemporains, à Jonathan Safran Foer qui a sorti il y a peu un bouquin génial dans lequel il explique pourquoi il a choisi de devenir végétarien ou encore « Consider the Lobster » de David Foster Wallace).
        Bien à vous

      • John:

        Tout dépend des pays. Le gavage est par exemple interdit dans de nombreux pays dont la plupart des pays de l’Europe, et pourtant légal en France.

      • miaoum:

        @Superpingouin: voilà les « dangers » des commentaires, par soucis de concision, ce qui est écrit peut porter à confusion.
        Excusez-moi de ne pas avoir saisi ce que vous suggériez lorsque vous écriviez, à savoir la viande d’élevage.
        Là, effectivement, rien à dire pour ma part.
        Si je me suis emportée c’est pour avoir vécu en afrique et à tahiti et entendu bien plus que je l’aurais souhaité de « gentils blancs civilisés » qui tant qu’ils étaient en europe donnaient de l’argent à la SPA (pour schématiser) mais qui une fois en « terres indigènes » n’hésitaient pas à manger du chien, de la tortue, du singe voir de l’éléphant sous prétexte « qu’ici ça se fait »…
        En espérant que nous nous soyons compris.
        Pour le crocodile (d’élevage) c’est finalement assez proche des viandes blanches.

      • Superpingouinmasqué:

        Pas de problème 🙂

  • Julied:

    Ça veut dire qu’on aura un article tous les jours pendant un mois ?! Enfin je pourrais arrêter de guetter fanatiquement la parution d’un nouvel article en subissant moultes frustrations !

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité