Double Doh-pper

2012 finira peut être dans un cataclysme qui mettra fin à toute vie, mais elle commença aussi par un autre joyeux bordel : un buzz qui a enflammé tout le web français, l'annonce du retour de Burger King dans notre cher pays après 15 ans d'absence. Une date buttoir : le 21 mars, un lieu : la nouvelle galerie marchande de la gare St Lazare à Paris, des fans attendant l'ouverture la bave aux lèvres, des médias "sérieux" qui relayent l'information, des photos et témoignages louches, et au final un énorme hoax. Pas de Burger King donc pour cette fois, mais on peut sans nous tromper annoncer son éventuel retour entre maintenant et le 4 juin 2059. Pour se consoler, on vous propose un test du célèbre double whopper avec fromage, ainsi que la recette pour le réaliser vous même.

Les ingrédients

Pour ce burger vous avez besoin de :

  • 1 bun classique avec graines de sésame sur le dessus,
  • 2 steaks hachés,
  • 2 tranches de fromage carré et insipide.
  • 2 rondelles d'oignon cru,
  • 2 rondelles de cornichon mou,
  • 2 rondelles de tomates,
  • De la salade
  • Ketchup / Mayo
  • 10 doigts pour assembler tout ça. Mais ça doit aussi être faisable si vous avez été amoindri par un accident de moulin à café.

Une fois les ingrédients réunis, rien de plus simple, il suffit de les empiler. Vos heures de Jenga vont enfin payer. Le résultat est assez colossal, tellement haut qu'on se demande comment réussir à croquer dedans.

T'es plus malin avec tes mains

La contemplation passée, il est temps d'engloutir notre chef d'œuvre. Mais, on est très vite déçu. Même si le visuel de ce burger maison est fort plaisant, on ne peut pas dire que l'odeur suive. On ne retrouve pas du tout le fumet des différents ingrédients, ni viande, si sauce, ni cornichon. La texture n'est pas non plus très agréable. C'est très pâteux et pour une raison que je ne m'explique pas, toutes les couches semblent avoir le même goût. C'est incroyablement salé et laisse un désagréable arrière goût style peinture ou vernis qui imprègne bien la bouche. Tellement mauvais qu'on aurait presque l'impression que tout est fait pour nous empêcher de le manger. Le moins que l'on puisse dire est que cette recette est bourrative et pour ne rien arranger reste sur l'estomac.

Sans whopper et sans reproche

 

Verdict :

Giraf

 ½☆☆☆☆ 

Malgré tous nos efforts, on est loin d'un vrai double whopper avec fromage de Burger King. Notre recette ne semble pas vraiment au point et je n'ai d'ailleurs pas réussi à tout finir. Je pense que ça manque de piment. Ça doit être ça le problème. Je ne saurais trop vous conseiller de ne pas suivre cet exemple. Ce burger est joli mais très mauvais et hérite de la pire note possible : un demi jambon en pâte à modeler.

Kephy

 ½☆☆☆☆ 

La réalisation de ce burger maison se présentait bien, il avait une bonne tête malgré une salade d'un vert étrangement fluo. Malheureusement, une fois n'est pas coutume, le fast food s'avère meilleur que le fait maison. Ce burger est affreusement salé, ce qui gâche le goût des ingrédients au point de ne pas pouvoir les distinguer. La consistance pâteuse et l'arrière goût désagréable finissent de nous dégoûter... Peut-être devrions-nous prendre des cours de cuisine...

On ne peut décemment pas donner plus qu'un demi jambon en pâte à modeler à ce burger pourtant si appétissant.

 

PS : Pour une somme très modique vous pouvez réaliser le même à la maison.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

10 réponses à “Double Doh-pper”

  • Julied:

    Vous avez vraiment croqué dans un mini-hamburger en pâte à modeler ?!! >.<"

  • Julied:

    A quand les tests en vidéo ?

  • BWAH HA HA HARGhhh

    Ma parole, cest quand même triste d’en être réduit à manger des whooper en pâte à modeler (mais je remarque que vous avez de super moules (ou des doigts très agiles)), si tonton BK en entendait parler il reviendrait en France de peur d’être accusé d’empoisonner ses ouailles par procuration…

    Mais en même temps, je vais pas vous reprocher d’être en manque, la première chose que je fais lors d’une escale de XX heures dans un aéroport étranger, c’est de chercher le Burger King et de me péter le ventre avec un triple whooper 😀 … Toujours aussi bon quel que soit le pays, pas comme la salade caesar toujours amputée de la moitié des ingrédients !

    PS : je ne savais pas que la pâte à modeler était salée…

    PPS: là où je serai dans un mois… il y a des Burger King ho ho ho ho :p

    • J’ai mangé au Burger King pour la première fois il y a seulement 2 mois lors d’un séjour à Londres, je ne fais pas partie des aficionados de la marque 😉

      On suppose que Play-Doh a fait exprès de faire ses pâtes à modeler très salées pour dissuader les enfants de la manger, et je t’assure que ça marche aussi avec les adultes !

  • Je ne suis pas vraiment un aficionado des fast foods. Je crois que mon dernier BK remonte à 2006. Mais ce whopper était l’occasion de faire joujou avec le « burger builder » malgré nos ages et de bien se marrer.

  • « on peut sans nous tromper annoncer son éventuel retour entre maintenant et le 4 juin 2059 » => Gagné, Burger King revient cette année à l’aéroport de Marseille.

  • […] présentent l'énorme avantage d'être comestibles, enfin un peu plus que la pâte à sel ou la pâte à modeler, comme ça plus de merdes compositions artistiques abstraites qui […]

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité