Eat my shorts #18

Coupe du monde, football, Brésil, liesse, supporteurs, ... impossible d'y échapper même à la machine à café, pourtant un des seuls havres de paix habituellement. Pour l’occasion et parce que Kephy préfère largement le tennis et moi le rugby, voici trois produits sans aucun rapport avec la coupe du monde de football, oui vous avez bien lu, trois ! De la crème de patates douces confites, des Oreo mous au thé vert et des perles d'algues saveur saumon. Quoi, comment ça, ça ressemble à des mini ballons de football ??

 

Crème de patates douces confites

 

La confiserie artisanale les Girafons a tout pour plaire : installée à la Réunion, un nom qui inspire grandeur, force, confiance et génialitude, des produits naturels provenant de l’île et des recettes originales : confiture de goyavier, gelée de géranium, gelée de ylang-ylang, gelée de cannelle, ... et crème de patates douces confites.

Pour une fois qu'on veut filer en réunion

Pour une fois qu'on veut filer en réunion


Les Girafons a à cœur de donner une nouvelle identité aux fruits de l’île, ou en l'occurrence ici aux légumes. Car la patate douce a beau être utilisée en dessert, il s'agit bien d'un légume dont on peut même tirer de très bonnes frites. La crème de patates douces est concoctée avec 60% de "fruits", du sucre vanillé et du rhum Savanna Lontan, lui aussi réunionnais.

alors mon p'tit gars, si t'es une petite papate douce comme moi ...

alors mon p'tit gars, si t'es une petite papate douce comme moi ...

 

Cette compote est déconcertante mais bonne. Elle diffuse une odeur douce et étrange mélangeant brioche pas cuite, alcool, sucre et vanille, et sa texture pâteuse rappelle celle de la banane. Niveau goût c'est bien moins sucré qu'on ne le pensait, peut-être le côté farineux de la patate douce atténue-t-il le sucre ? C'est plutôt doux, un brin alcoolisé et vanillé, parfait pour garnir une tranche de brioche ou accommoder un yaourt nature.

... j'te conseille de courir de courir vite, si tu ne veux pas finir confite

... j'te conseille de courir de courir vite, si tu ne veux pas finir confite

 

 ★★★★☆ 

Giraf : Une très bonne découverte que cette crème de patates douces. Un goût agréable doux et alcoolisé qui change des autres confitures ou compotes, et ceci sans tomber dans l’écueil du trop sucré. Un jambon d'or au rhum bien mérité, note même pas influencée par le nom du fabriquant.

 ★★★★☆ 

Kephy : On ne savait pas vraiment à quoi s'attendre de ce produit, et c'est une bonne surprise. C'est bon, doux, sucré juste comme il faut et légèrement alcoolisé, voilà qui mérite un jambon d'or.

Rapporté par Anne de la Réunion, un grand merci à elle. Pot de 225g.

Oreo Soft Cookies thé vert

 

Des Oreo japonais au thé vert, comme c'est original ... Ok, vu d'ici ça parait spécial, surtout comparé à nos pauvres 2-3 variétés super basiques, mais pour le Japon, une friandise parfum thé vert relève du manque total d'idée. Aussi classique pour eux que la fraise ou la vanille pour nous. A tous les coups les concepteurs de ces Oreo se sont fait seppuku de honte.

L'idée de secours nippone en cas de panne d'inspiration

L'idée de secours nippone en cas de panne d'inspiration

 

Ces Oreo sont des Soft Cookies, l'équivalent des Cakesters américains. Les habituels biscuits secs noirs sont remplacés par des gâteaux mous plus épais mais tout aussi noirs. Les extrémités sont maintenues en place par le fourrage, ici une crème verte au thé vert, plus aérienne que la classique crème blanche, complétée par un cœur liquide censé être au lait.

De la glue pour tenir les cookies en place ?

De la glue pour tenir les cookies en place ?

 

Ces biscuits sont jolis mais globalement décevant. Si le gâteau entre le gâteau au chocolat et le cookie est bon et bien cacaoté quoiqu'un peu sec, la crème, elle, manque de goût et surtout est bien trop aérée. Mais le pire est l'horrible glue liquide translucide au milieu. Elle n'est ni bonne ni de texture agréable, gâchant un peu plus ces Oreo.

 

 ★★☆☆☆ 

Giraf : Une belle déception que ces Oreo. Le gâteau est bon certes mais ça ne permet pas de compenser le fourrage sans intérêt et le cœur gluant. Sans lui ces Oreo auraient eu la moyenne, mais là impossible de monter au dessus d'un jambon de bronze (non fourré).

 ★★☆☆☆ 

Kephy : A la base, je n'adhère pas vraiment au concept des Oreo Soft Cookies, mais ceux là ne sont clairement pas une réussite. Les textures ne sont pas agréables, le goût est fade... Rendez-nous nos Oreo ! Sans être mauvais au point de mériter une note sanction, ces gâteaux ne méritent pas la moyenne et repartent avec un jambon de bronze.

Trouvable chez CandySan, 1€81 le paquet de 10 Oreo (160g). Bénéficiez de 5% de réduction sur votre première commande en vous enregistrant par notre lien de parrainage : lien ici.

 

Perles d'algues saveur saumon

 

La cuisine moléculaire a connu un fort succès il y a quelques années, avec une mise en avant par les chefs et la vente de kits pour rater soit même mousses ou autres gelées. Parmi toutes les nouvelles possibilités de textures, une sort vraiment du lot : la perle. Ces petites sphères réalisées grâce à un gélifiant provenant d'algues (alginate ou agar agar), permettent de préparer des cocktails inventifs avec des perles de sirop ou d'alcool fort (comme dans le caviar land), ou des toasts ou vérines créatifs à coup de perles de fruits ou encore de vinaigre.

Un jour j'ai découvert perle d'algues et mon visage, s'est transformé.

Un jour j'ai découvert perle d'algues et mon visage, s'est transformé.

 

 

Plusieurs marques ont sauté sur le filon et proposent désormais des perles de saveur prêtes à l'emploi, rapides et bien pratiques. Parmi ces marques citons Miss Algae, Christine le Tennier ou encore Sea Frais. Sea Frais spécialisée à la base dans le saumon propose trois saveurs, dont une au saumon.

Pour la StValentin offrez des perles (au saumon)

Pour la StValentin offrez des perles (au saumon)

 

Ces perles que nous avons trouvées dans une box de nourriture, sentent la mer mais pas tant que ça. Les arômes sont présents mais pas très marqués. Elles apportent un petit côté poisson, salé et légèrement acide. Juste ce qu'il faut pour un toast bien dosé mais par contre totalement noyé dans un autre contexte. La texture quant à elle est différente des perles que l'on connaît. Ici ce n'est pas une fine pellicule retenant un contenu liquide, mais une bille entièrement solide.

 

 ★★½☆☆ 

Giraf : Ces perles manquent cruellement de goût et seront plus décoratives que contributives. Au moins ça les rend mangeables pour quelqu'un qui hait autant le poisson que moi. L’intérêt est quand même limité à moins de tenter des cocktails poissonniers, et ne mérite qu'un jambon de bronze sphérique.

 ★★½☆☆ 

Kephy : Ces perles d'algue sont décidément surprenantes. On s'attend à des perles au cœur liquides mais on a des boules dures, dont le goût est étrange et difficilement définissable, mais en tout cas loin d'un goût de saumon classique. Sans être mauvais, ce produit n'a pas vraiment d'intérêt, et repart tout juste avec la moyenne.

Trouvé dans une box (Eat Your Box). Pot de 100g.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

4 réponses à “Eat my shorts #18”

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité