Articles avec le tag ‘escapade’

Velkomin til Íslands – Partie 3

Baka þig, meðan eldurinn brennur, c'est donc tout juste rentré d'Islande que nous vous proposons un survol de la gastronomie islandaise. Cette sélection fait suite aux parties déjà publiées en 2013 (ici et ) qui présentaient quelques aspects des habitudes alimentaires des habitants : harðfiskur, hákarl, kjötsúpa, svið, kleinur, fjallagrasa, brennivín et autres joyeusetés nordiques.

 

Pour commencer, cassons un mythe, celui de la banane islandaise. On entend souvent dire que l'Islande est l'un des plus gros producteurs européens de bananes, le genre de savoir insolite pour briller aux soirées Trivial Pursuit. Le climat rude ne se prête guère aux fruits exotiques mais l'agriculture peut compter sur la géothermie. Pourtant de Bónus en Krónan, aucune trace de la fameuse banane viking. Une quête plus ardue que prévu.

Véritables bananes islandaises (1)

Véritables bananes islandaises (1)

Lire la suite de cet article »



Weihnachten

Bientôt Noël, pour l’occasion nous vous avons préparé une plongée dans l'enfer des marchés de Noël allemands. Des endroits avec une telle concentration de stands de nourriture qu'on prend 2kg en 30 minutes rien que de respirer les vapeurs.

Glühwein !

Glühwein !

Lire la suite de cet article »



Velkomin til Íslands – Partie 2

Deuxième et dernière partie de ce petit survol de la gastronomie et des habitudes alimentaires de l'Islande ; après le poisson, la viande et le sucré, voici la mousse, les boissons et la junkfood.

J'entre à pieds-joints dans mon bain de pensées

J'entre à pieds-joints dans mon bain de pensées

Lire la suite de cet article »



Velkomin til Íslands – Partie 1

Bye bye l'Islande, ses volcans, ses zones désertiques, ses chutes d'eau et son calme. Bonjour Paris, le bruit, le monde et le boulot. Me voici de retour avec beaucoup de matière, de quoi faire pas mal d'articles. Pour vous faire patienter voici quelques images abordant certains aspects de la gastronomie islandaise.

Des origines vikings, une île isolée perdue en Atlantique Nord, une nature hostile et un climat vigoureux, toutes les conditions sont réunies pour que les islandais aient des traditions, des goûts et des produits bien à eux. Un petit livre résume en cinquante points ce qu'il faut absolument goûter : phoque, requin faisandé, tête de mouton et même bananes poussées par géothermie.

18/50

18/50 c'est un bon score

Lire la suite de cet article »



Au pays d’Ikea

Me voilà de retour de Suède, non sans quelques déceptions :

  • Je n'ai pas réussi à dégoter du surströmming, cette spécialité de hareng fermenté à l'odeur corrosive.
  • Je n'ai même pas mangé de repas typique, sauf si la Suède est subitement devenue chinoise ou indienne pendant la nuit.
  • Et pire, je n'ai pas aperçu un seul Ikea. Si ce n'est pas un comble ...

Tout n'est pas noir pour autant, j'ai rapporté trois - quatre spécialités scandinaves dans mes valises qui feront sûrement l'objet de tests, mais je n'en dirai pas plus ici pour ne pas vous gâcher la surprise. En attendant, quelques photos.

Pour commencer, l'inévitable hareng mariné dans différentes sauces, herbes ou baies. Rien de tel pour bien commencer la journée. Par contre c'est encore plus dur à repêcher dans le café qu'une biscotte ramollie. Au fond à gauche, on peut apercevoir du Kaviar, non non pas du caviar, c'est bien du kaviar avec un k, une sorte de tarama vendu en tube et composé à 95% sel si j'en crois ma langue.

Le café c'est dépassé, pour les bons petits déjeuners, pensez au hareng

Le café c'est dépassé, pour les bons petits déjeuners, pensez au hareng

Lire la suite de cet article »



Salut, t’es russe ?

Après un très rapide coup d’œil aux spécialités ouzbek, je ne pouvais pas vous laisser sans un mot sur la cuisine russe. Le moins que l'on puisse dire est qu'elle se fait discrète, les russes semblent la délaisser et lui préfèrent de loin les sushis et autres nipponeries, trouvables dans n'importe quel restaurant. Côté rafraîchissement, par contre, on reste patriotique : jus de canneberge, dont sont friands les russes, vodka (même si, et c'est un comble, on nous a servi de la vodka française), et bières locales.

Shashlik de porc

Shashlik (Шашлык) de porc

Lire la suite de cet article »



J’ai l’Ouzbek qui se tend

De passage à Saint-Pétersbourg, j'ai l'occasion de découvrir un peu la cuisine ouzbèke, très présente ici dans les restaurants aux côtés des spécialités russes ou encore géorgiennes. Deux plats sont assez emblématiques, le shurpa (Шурпа), une soupe et le plov (Плов), une sorte de riz pilaf accompagné de viande et différents légumes.

 

Le shurpa est une soupe de légumes et de viande, très répandue en Ouzbékistan, mais aussi dans d'autres pays d'Asie Centrale, comme le Kirghizistan. Il en existe une multitude de déclinaisons, mais il s'agit le plus souvent d'agneau accompagné de carottes et d'oignons, et d'autres ingrédients, comme dans mon cas tomates, pommes de terres et poivrons.

Shurpa

Шурпа / Shurpa

 

Lire la suite de cet article »



Jour 23 – Japon Round 3, Revenge

  • Okonomiyaki, un délice


Jour 19 – Thaïlande Round 2

  • Galette de pâte et cacahuètes frites


Jour 16 – Japon Round 2

  • Œufs cuits dans l'eau soufrée (Hakone)


Catégories
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité