J’ai l’Ouzbek qui se tend

De passage à Saint-Pétersbourg, j'ai l'occasion de découvrir un peu la cuisine ouzbèke, très présente ici dans les restaurants aux côtés des spécialités russes ou encore géorgiennes. Deux plats sont assez emblématiques, le shurpa (Шурпа), une soupe et le plov (Плов), une sorte de riz pilaf accompagné de viande et différents légumes.

 

Le shurpa est une soupe de légumes et de viande, très répandue en Ouzbékistan, mais aussi dans d'autres pays d'Asie Centrale, comme le Kirghizistan. Il en existe une multitude de déclinaisons, mais il s'agit le plus souvent d'agneau accompagné de carottes et d'oignons, et d'autres ingrédients, comme dans mon cas tomates, pommes de terres et poivrons.

Shurpa

Шурпа / Shurpa

 

Ce qui s'appelle tomber sur un os

Ce qui s'appelle tomber sur un os

 

Le plov est lui aussi une grande spécialité de la cuisine ouzbèke. Il se compose de riz, une variété spéciale d'Ouzbékistan m'a-t-on dit, sauté avec des oignons et accompagné là encore d'agneau et de carottes, plus des gousses d'ail entières ainsi que diverses épices comme le cumin et la coriandre.

Plov

Плов / Plov

 

Vous l'aurez compris, un petit plat léger, idéal pour un après midi de réunion.

uz4

Yoqimli ishtaha !

 

 

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

5 réponses à “J’ai l’Ouzbek qui se tend”

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (10)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité