Weihnachten

Bientôt Noël, pour l’occasion nous vous avons préparé une plongée dans l'enfer des marchés de Noël allemands. Des endroits avec une telle concentration de stands de nourriture qu'on prend 2kg en 30 minutes rien que de respirer les vapeurs.

Glühwein !

Glühwein !

Allemagne oblige, les marchés de Noël donnent la part belle aux saucisses : Rote Wurst, Thüringer Bratwurst, Currywurst, Feuerwurst, ... il y en a pour tous les goûts. La plupart sont servies façon hot-dog, mais à l'allemande, dans un petit pain (Brötchen) bien plus petit que sa saucisse. Une pratique étrange pour le non initié mais parfaitement normale outre Rhin. On peut faire des repas pour pas cher comme par exemple 2 Feuerwürste (sorte de merguez) de 50cm dans un pain de même taille ou presque au prix imbattable de 3€. Les saucissophobes peuvent quand même survivre, enfin si on appelle ça survivre, avec tout un tas d'autres denrées comme du choux, des Spätzle (pâtes aux œufs) aux lardons, des steaks de porc en burger, du poisson grillé, ... ou encore Stockbrot un pain entouré autour d'un bâton et cuit au feu de bois.

 

Vive les saucisses

Vive les saucisses

Rotewurst

Rotewurst

Feuerwurst

Feuerwurst

Stockbrot aux poivrons, huile d'olive et herbes de Provence

Stockbrot aux poivrons, huile d'olive et herbes de Provence

 

Pour faire descendre tout cela rien ne vaut un, ou deux, ou trois, Glühwein (vin chaud). Il est généralement servi dans des chouettes tasses consignées réalisées pour l'occasion avec lesquelles on peut se promener tranquillement avant de récupérer sa consigne auprès d'un des stands. Ca réchauffe et c'est très bon marché, 2€ ou 2€50 les 20cL. Si le Glühwein classique est à base de vin rouge, on en trouve aussi avec du vin blanc et d'autres boissons permettent de varier les plaisirs : Glühbier (bière chaude), Glühwein avec 2cL de rhum ou d'amaretto, Apfelglühwein (cidre chaud), Apfelglühwein avec un doigt de Calvados, ainsi que chocolats et punch sans alcool pour les enfants et les chauffeurs.

 

zurück bitte

zurück, bitte.

 

Les desserts ne sont pas en reste et un large éventail permet de bien achever un repas ou un homme : petits gâteaux à la cannelle, Stollen, un délicieux gâteau traditionnel de Noël aux fruits secs et farci de pâte d'amande, tellement léger qu'il entraîne inexorablement une sieste, certains affirment même en avoir vu de 2m, ou encore fruits enrobés de chocolat : banane un grand classique, poire, pomme, raisin, et même piment que je me suis fait une joie de goûter (1€50).

 

Banane et piment

Banane et piment

Stark !

Stark !

 

Aussi étrange que cela puisse paraître et malgré ce traitement, à mon retour d'Allemagne j'avais perdu du poids.

 

Pour finir, un petit bonus non allemand avec les chocoladeletters des Pays-Bas. Ces lettres en chocolat sont des friandises offertes traditionnellement à la Saint-Nicolas. On reçoit généralement l'initiale de son prénom mais c'est quand même bien plus amusant de s'en servir pour écrire des mots. WAF.

Trouvable en France dans les magasins Hema, 1€50 la lettre de 160g.

WAF

WAF

Wafement bon

Wafement bon

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

2 réponses à “Weihnachten”

  • Axille:

    Le Stollen c’est une tuerie ! Long à faire soi-même, mais miam ! Et effectivement ca cale bien !

    • J’ai une grosse préférence pour les stollen avec de la pâte d’amande, moins secs et moins étouffe chrétien que ceux sans. Je vais peut être essayer en faire un moins même pour voir.

      J’ai vu des stollens aux abricots, mais je n’ai pas gouté.

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (6)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité