Wapharnaüm #32

En avril et mai les rayons sont riches en nouveautés. On commence par les chips avec trois nouvelles références, les Dorito's Roulette et les éditions Spirit of Summer Mark's & Spencer. Les Dorito's Roulette sont l'équivalent snack de la roulette russe. Le sachet contient principalement des tortillas goût nacho cheese (fromage), mais parmi elles se sont glissées quelques unes piégées, "si piquantes que tu t'en souviendras", d’après le paquet. Évidement rien ne les distingue, ni à la couleur ni à l'odeur. L'idée est bonne mais est loin d'être nouvelle (Bean Boozled, Tsundere Russian Cookie, bonbons roulette russe au poivre dans les années 80-90, ...). Les triangles fromage sont ni plus ni moins des Dorito's fromage, bons mais toujours aussi salés. Les piégés sont par contre  inédits et vraiment bons. Ils sont effectivement forts, avec un piquant qui prend à la gorge façon habanero, mais dont l’effet est très court et sans être extrêmement fort. On reste sur notre faim niveau piment et on aurait préféré un paquet 100% piment, mais le produit est idéal pour ajouter un peu de piquant à l’apéro. Trouvable en GMS, environ 1€85 le sachet de 170g.

 

Roulette mexicaine

Roulette mexicaine

 

 

De son côté, Marks & Spencer a lancé comme l'année dernière sa gamme Spirit of Summer. Elle comprend une grande variété de produits dont une intéressante vinaigrette au citron sicilien. La gamme est bien fournie rayon snack avec notamment : des cacahuètes et noix de cajou enrobées au piment et citron sicilien, des chips harissa, des chips poivron grillé semoule (roasted red pepper corn couscous), des chips au jambon ibérique et des chips kefta d'agneau / yaourt. Ce sont ces deux dernières variétés que nous avons goûtées. Les jambons sont classiques avec un goût de charcuterie type jambon cru fumé un brin sucré, bons quoique trop salés. La vraie découverte est la variété au yaourt et à la viande d'agneau à la menthe. Ces derniers proposent un goût "frais", avec un yaourt bien présent, un peu acide façon raita indien, qui contrebalance le gras et le sel des chips. Il se mélange aussi agréablement au goût viande grillé et à une pointe de menthe, pour un résultat plus qu'honorable. Trouvables chez Marks & Spencer, 3€49 le sachet de 150g, 4€50 les deux.

 

Spirit of jamon yogurt

Spirit of jamon yogurt

 

Comme d'habitude, on enchaîne avec les nouveautés rayon bière - chips et bière, l'éternel combo - avec quatre nouveautés :

  • la Grimbergen fruits des bois,
  • la Hoegaarden radler, orange sanguine et cranberries,
  • la Desperados Sangre,
  • la Leffe Royale Ella,

 

Après les horribles Grimbergen Poire et Grimbergen Kriek, la marque persiste et signe avec une abominable Grimbergen fruits de bois. Une abbaye industrielle à 6%, aromatisée cassis, mûre et framboise, peu amère, très sucrée avec un goût fruits de bois foncièrement chimique, façon Dragibus noir ou rouge. Cette bière prouve qu'on peut toujours tomber plus bas. A éviter coûte que coûte, surtout vu son prix exorbitant. Trouvable en GMS, environ 5€10 le pack de 6*25cl.

 

Grim des bois

Grim des bois

 

Hoegaarden de son côté s'en sort bien mieux avec sa gamme de radler (bière + jus de fruit). Après le radler thé vert grenade, Hoegaarden mise cette fois sur un mélange bière blanche canneberge orange sanguine. Ce radler de couleur rosée pale trouble titre seulement 2% et propose un goût relativement doux malgré les agrumes. Le début est marqué par l'orange sanguine, avant que le goût ne migre vers la douceur sucrée de la canneberge. Légère et rafraichissante, elle semble taillée pour les barbecues d'été. Une agréable déclinaison malheureusement chère. Trouvable en GMS, environ 5€70 le pack de 6*25 cl.

 

Sanguine mais pas sans gain (pour Hoegaarden tout du moins)

Sanguine mais pas sans gain (pour Hoegaarden tout du moins)

 

Heineken complète quant à lui sa gamme de Desperados d'une n-ième version nommée Sangre qui puise son inspiration dans la sangria. Cette "bière" titre 5,9% et est aromatisée raisin, orange, tequila et épices. Le goût reste très tequila et citronnée, mais est aussi gorgé d'orange, de jus de raisin et d'épices. Un mix bière/sangria improbable, buvable et globalement meilleure que la Despe de base (pas dur ...), sans pour autant être bon. Trouvable en GMS, 2€95 la bouteille de 65cl.

Bue sans (notre plein) gré

 

Leffe n'est pas en reste et consolide sa gamme Royale. Après les déclinaisons Whitebread Golding, Cascade IPA, Mapuche, Mount Hood ou encore Crystal, plus ou moins (plutôt moins que plus) réussies, Leffe vise cette fois une bière plus fruitée avec l'utilisation de houblon Ella, originaire de la Derwent Valley en Tasmanie. La Leffe Royale Ella titre 7,5% et propose un goût malté sucré bonbon, assez floral, avec de la pêche, des agrumes et des notes tropicales. Le tout pour une amertume moyenne/légère mais au prix d'une fin un peu savonneuse. Assez bonne voire même agréable mais loin de valoir les 5€ demandés pour 75cl.

 

Ella trop bu

Ella trop bu

 

Après les bières, place au chocolat avec le chocolat Lindt Création les macarons. Ce n'est certes pas une nouveauté, mais nous ne les avions encore jamais goûté. La gamme propose un chocolat au lait fourré à la ganache vanille, fraise ou abricot, assorti de truffe biscuitée pour le croquant. Le chocolat renferme deux couches, une crémeuse/pâteuse, l'autre plus épaisse, pâteuse avec une texture façon biscuit croustillant. La vanille est vraiment bonne, très vanille, mais ne vaudrait jamais un vrai macaron. Trouvable en GMS, environ 2€79 la tablette de 150g.

 

Et la marmotte elle met le macaron dans le papier d'alu

Et la marmotte elle met le macaron dans le papier d'alu

Emmanuel Macaron

Emmanuel Macaron

 

 

On continue avec un produit 100% québécois, le beurre d'érable à la canneberge. Nous avions déjà testé le beurre d'érable nature, un véritable coup de cœur, cf notre test ici, une petite merveille savoureuse et crémeuse à souhait. L’entreprise québécoise ISens nous propose 4 déclinaisons :

  • n°1 : nature, crémeux à l'ancienne,
  • n°2 : vanille,
  • n°3 : canneberge,
  • n°4 : citron.

La version canneberge est une vraie plaie à tartiner, encore pire que le beurre d'érable nature, mais le jeu en vaut la chandelle. La canneberge apporte un fruité appréciable qui adoucit considérablement le côté brut de l'érable, pour une tartine fondante, douce et pleine de saveurs. Trouvable chez Le Bon Sirop d'Erable, sur leur site ou dans les foires (foire de paris, foire d'automne, ...) et marchés de Noël, 6€85 le pot de 125g.

 

Je ne suis pas un numéro, je suis un beurre libre

Je ne suis pas un numéro, je suis un beurre libre

Beurre moi la tartine

Beurre moi la tartine

 

Pour continuer dans l'érable, nous vous proposons une aïoli très particulière, de l'américain Stonewall Kitchen, au bacon et sirop d'érable. Nous avions déjà gouté leur aïoli mangue habanero. Cette fois ci place à une sauce aïoli, bacon et sirop d'érable; le mélange parfait, tout du moins sur le papier. En vrai, cette sauce est étrange, elle oscille entre l'ail, le fumé, la moutarde à l'ancienne, le boisé et le sucré. Vraiment très spécial, ni vraiment bon ni vraiment mauvais, et foncièrement trop spécifique pour être appréciable dans un sandwich, ou sur quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Trouvable chez Sauce-Piquante.fr, 9€50 le pot de 290g. Recevez 5€ de réduction en vous inscrivant sur Sauce-Piquante.fr en indiquant le code parrain 23421702 ou en utilisant ce lien.  Stonewall Kitchen propose par ailleurs beaucoup d'autres sauces à découvrir, des plus classiques aux plus atypiques : sauce mojo cubaine, ketchup à l'ail grillé, moutarde au bleu, ...

Aïoli à la sauce Westcoast

Aïoli à la sauce Westcoast

Ail au lit, abstinence dans ta vie

Ail au lit, abstinence dans ta vie

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

3 réponses à “Wapharnaüm #32”

  • Gazou:

    J’avais loupé votre article de 2015 sur le beurre d’érable… Maintenant je sais ce que c’est et j’en ai l’eau à la bouche rien que d’y penser (oui, je suis au régime depuis des mois, et je cherche les ennuis en continuant à lire vos dégustations ^^) – je viens en plus d’aller sur le site dont vous donnez le lien…

    • Le beurre d’érable nature est un véritable coup de cœur pour moi. Ça se tartine assez mal, mais qu’est ce que c’est bon.
      Je suis au régime aussi, mais je suis obligé de manger ce genre de truc pour le site 😀

  • […] de garde, mais le houblon utilisé lors du dry hopping change à chaque fois, à la manière des Leffe Royale. Cette nouvelle bière utilise du mistral, un houblon français. Le résultat est très loin d'une […]

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2017 (23)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité