Eat my shorts #8

Juin est là et avec lui débute la période des week-ends au soleil, des départs en vacances et de la visite annuelle à votre grand tante Gertrude, bref l'époque des trajets. Cette huitième édition de Eat my shorts vous propose une sélection de snacks à grignoter sur les aires d'autoroutes ou dans le train : des chips, une escalope de poche et un petit assortiment d'insectes.

 

Big Katsu

 

Seul un peuple capable d'inventer les toilettes hi-tech, le plastique à bulle électronique et le pot à jappement pouvait imaginer une escalope panée de poche. Un morceau de bidoche entouré de chapelure et frit est appréciable dans des plats japonais comme le katsu curry et le katsu don, mais ne sied pas vraiment aux quatre heure et à nos poches. Est-ce que nous, en France, on se promène souvent avec un cordon bleu dans la poche pour les petits creux ?

L'escalope de potche


Ce snack escalope panée est heureusement vendu dans un emballage plastique anti-gras orné d'un dessin peu appétissant plus tempura de crevette que schnitzel nippon. Le sachet nous dévoile un snack certes honorable de 15cm par 5cm, mais qu'on ne qualifierait pas de Big, surtout que la troisième dimension pèche un peu, pire qu'une Cracotte passée sous un rouleau de printemps compresseur. Pour le côté Katsu, on repassera aussi, puisque que pour toute viande on devra se contenter d'extrait de poulet, et la friture semble plus collée que réelle. Pour le prix, on ne s'attend cependant pas au top qualité.

Cracotte goût viande

Il ne faut jamais se fier à la première impression, car ce snack est une bonne surprise, pas une super tuerie mais un honnête snack qui change des brioches de poche. Niveau odeur, on ne sent qu'un mélange d'épices qui lui donne un côté gâteau d'apéro et pour le goût on a vaguement l'impression de retrouver une escalope de porc panée bien huileuse noyée sous une tonne d'épices. En gros tout est dans les épices.

Miaou

Petit conseil : il laisse les doigts tellement gras qu'il faut absolument éviter de le ranger dans sa poche une fois déballé.

 

 ★★★☆☆ 

Giraf : Plat, mou, gras et avec la disgrâce d'un bâtonnet de poisson, et pourtant j'aime bien car la tonne d'épices et d’arômes cache-misère lui donne un goût sympathique qui mérite bien un jambon d'argent pané.

 ★★☆☆☆ 

Kephy : Gras et mou, ce snack c'est pas pour autant mauvais, mais ce mélange de goût de porc et de sucré se révèle tout de même vite écoeurant. Il ne mérite donc pas sa place dans ma poche et n'obtient qu'un jambon de bronze.

Trouvable au Japon, merci Eleys.

 

Chips Funny-Frisch Currywurst Style

 

Les Allemands l'aiment leur currywurst : une saucisse coupée en morceaux baignant dans une sauce tomate et saupoudrée de poudre de curry. Et bien dorénavant ce goût subtil et piquant n'est plus réservé uniquement aux imbisses mais est disponible en sachet grâce à la marque allemande de chips Funny-Frisch.

Je suis une légende (il paraît)

Le paquet nous prévient même que ces chips très fines et croustillantes au goût de currywurst sont un délice légendaire. J'aimerais te croire, petit paquet, j'aimerais te croire. Un rapide coup d’œil aux ingrédients est presque rassurant : tomate en poudre, curry en poudre, bacon en poudre, il ne manque que la petite fourchette en poudre et le compte est bon. Par contre on est étonné de la présence d'abricot en poudre...

Legen ... wait for it ... dary

Odeur : Check, on a bien l'odeur curry et tomate.

Goût : Check, curry et tomate avec un petit coté fumé saucissesque, ni trop salé ni trop gras.

Texture : Check, croustillante comme il faut.

Réussite : OK

 ★★★★☆ 

Giraf : Ces chips sont vraiment très bonnes et la saveur est réussie. Elles méritent un jambon d'or. Funy-Frisch a vraiment eu une bonne idée, malheureusement en France ces chips sont aussi introuvables qu'un bon Imbiss de saucisses.

 ★★★★☆ 

Kephy : Voilà une bonne surprise ! Les chips aromatisées à des goûts "exotiques" sont généralement décevantes, et c'est ici tout le contraire. L'odeur de curry est un bon présage, qui se confirme en bouche avec une saveur qui donne vraiment l'impression de manger un plat épicé au curry. Le jambon d'or est mérité.

Rapporté d'Allemagne par Ingrid et Denis.

 

Mixed Bug

 

Si vous êtes bloqué dans un train coincé à côté d'une petite vieille qui vous regarde avec insistance en espérant un rapide contact visuel pour engager la conversation, sortez l'arme ultime : un petit sachet de mélange d'insectes de Edible Unique. De quoi refréner ses envies de vous adresser la parole. Par contre évitez de le sortir si vous êtes à coté d'une splendide jeune femme (ou d'un beau mec pour nos lectrices), il y a mieux comme entrée en matière.

L'arme anti vieille de train qui veut vous parler

Ce petit mélange se compose d'au moins trois espèces : des sauterelles, des petits scarabées noirs et des vers de bambou, grillées et assaisonnées d'épices thaï. Dans notre collection des espèces d'insectes déjà mangés, il nous manquait ces trois là, ça tombe bien.

Maman, mes céréales bougent !

Le mélange est assez mal équilibré, il y a bien plus de petits scarabées noirs que des vers ou des sauterelles massives, de plus ces charmantes bestioles semblent natures malgré ce que dit l'emballage. Au moins on peut apprécier le vrai goût des insectes. Les scarabées sont très croquants et durs et n'ont pratiquement aucun goût. Ils n'ont pas grand intérêt. Les sauterelles ont plus de goût et sont plus intéressantes même si les élytres et les ailes membraneuses sont dures à mâcher et que des petits morceaux se collent partout dans les dents et sous la langue. Pour finir, les vers de bambou apportent une vraie différence. A peine croqués, ils deviennent une sorte de pâte mousseuse, surprenant mais pas désagréable.  Les vers de bambous fondent dans la bouche et pas dans la main.

Les insectes sont nos amis, il faut les manger aussi

 ★★☆☆☆ 

Giraf : Ce mélange permet de découvrir plusieurs variétés mais il manque cruellement d'assaisonnement. Les amusants vers ne l’empêchent pas d'obtenir un simple jambon de bronze.

 ★★☆☆☆ 

Kephy : Quand on commence à avoir l'habitude de manger des insectes, les scarabées et les sauterelles ne constituent plus vraiment une surprise. Les vers de bambou ont par contre une texture inédite, fondant littéralement en bouche. C'est amusant et pas vraiment désagréable, mais ça n'en fait pas une de mes références pour l'apéro, et je ne peux donc donner à ce mélange plus qu'un jambon de bronze.

Trouvable sur le site d'Edible Unique, 4£99 la pochette d'environ 10g.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

4 réponses à “Eat my shorts #8”

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Publicité
Archives
  • 2014 (49)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)