La Baconnaise

Si Eat'n Waf était un royaume, le Waf land, les séances de dégustation de nourriture insolite seraient une matière obligatoire à l'école et en plus il aurait un chouette hymne : "Allons enfants du pastrami, le jour du lard est arrivé ...". Logiquement ce dernier devrait s'appeler la Baconnaise. Manque de pot ce nom est déjà pris depuis 2007 par la société américaine J&D, gâchant nos plans. Il ne nous reste plus qu'à décommander les mercenaires et renoncer à prendre le pouvoir. Pour la peine, on va se pencher sur le cas de cet empêcheur d’oppresser en rond, la baconnaise, une mayonnaise aromatisée au bacon.

Ne vous déplaiiiissseeeeee, en dansant la Baconnaiiiissseeeeee

L'histoire de la baconnaise commence par la vision de deux fans de bacon, Justin et Dave, deux fous à côté desquels on passerait pour des personnes saines d'esprit. Ces deux bacontrepreneurs, comme ils se définissent, ont créé J&D, leur propre société, avec comme slogan "tout devrait avoir le goût du bacon". Leur premier produit a été les sels de bacon (disponible en 9 saveurs dont les surprenantes pomme bacon et érable bacon), pour assaisonner tout et n'importe quoi : frites, yaourt, café... Leur gamme s'est étoffée au fil des ans de produits souvent insolites : popcorns au bacon, croûtons au bacon, baumes à lèvre au bacon et même les Mmmvelopes, des enveloppes odorantes, devinez le parfum... Quand ils ont lancé l'idée d'une mayonnaise au bacon, leurs fans ont été de suite conquis et avaient hâte qu'elle sorte. Mais ils ne voulaient pas d'un simple mélange mayonnaise et sel de bacon, qui serait plus Mayocon que Baconnaise. Moins de mayo, plus de bacon et voilà la naissance en 2007 de la Baconnaise.

Et une cuillère pour papa

La Baconnaise existe en deux versions : regular et lite, et se présente sous forme de pot de 443mL, une étrange quantité qui s'explique par le fait que les ricains persistent à refuser le saint système international d'unités (SI) pour nous refourguer leur once liquide et autres barbaries. La composition indique simplement des arômes naturels, pas de morceaux de bacon donc. Etonnamment tous les produits porcins de J&D sont certifiés kascher. Niveau calorie, une simple cuillère à soupe apporte dans les 80kcal, avec beaucoup de graisses de tout type (14% des AJR), du cholestérol (3%) et du sel (5%°), la version light est un peu plus recommandable avec 30kcal.

Bacon²

Cette sauce est difficilement trouvable en France et sa quête fut longue et périlleuse. Le jeu en valait-il la chandelle ? Vous le saurez après une courte page de pub.

Pour tous vos articles au bacon comme un stick à lèvre, des chewing-gums ou un savon, venez chez Shop'n Waf !

Le couvercle soulevé révèle une sauce étrangement liquide, loin des épaisses (et immondes) mayonnaises en pot du commerce. L'ouverture s'accompagne d'une bouffée d'odeur assez troublante, ni vraiment mayo, ni vraiment bacon, et sans ressembler à d'autres sauces. Pourtant elle semble familière, et me rappelle vaguement l'odeur des petites saucisses cocktail avec un côté fumé en plus. En bouche, on retrouve une forte saveur salée et fumée qu'on attribuera au bacon même si la ressemblance ne saute pas aux yeux, associée à un arrière goût d'huile, de graisse et de mayo industrielle. Le mélange donne une résultat assez bizarre, loin de ses deux parents. On peut dire qu'elle a su trouver une identité propre et qu'il suffit de la sentir ou de la goûter une fois pour pouvoir la reconnaître les yeux fermés. Elle ne donne pas vraiment l'eau à la bouche, sans pour autant être repoussante et on se surprend à en reprendre.

Un grand classique revisité

Qui dit sauce type mayo dit utilisation avec salades, sandwichs, burgers, frites, viandes ... mais elle peine à convaincre dans la plupart des cas, de plus elle masque trop le goût des aliments et se révèle vite écœurante. Elle ne s'en sort bien qu'avec des viandes ou des saucisses grillées au barbecue.

 

Verdict :

Giraf

 ★★½☆☆ 

Cette sauce est un vrai petit ovni. Il est très dur de bien décrire son arôme et son goût mais on ne risque certainement pas de l'oublier. Pourtant je suis plutôt déçu, m'attendant au départ au summum des sauces. Je regrette son côté très salé et surtout que le goût bacon ne soit pas plus reconnaissable, peut-être un problème de mélange avec le goût puissant que peut avoir une mayonnaise. Malgré tous ces défauts elle mérite quand même la moyenne, un demi jambon d'argent.

Kephy

 ★★☆☆☆ 

N'étant pas un inconditionnel des produits au bacon, j'espérais au moins en amateur de mayonnaise, en retrouver la texture. Raté... Cette sauce au goût étrange et difficilement définissable a en plus une consistance bien plus liquide qu'espéré, rendant sont usage comme substitut de mayonnaise difficile. Elle n'a au final pas grand chose pour elle, si ce n'est son nom amusant, et ne mérite pas plus d'un jambon de bronze.

PS : Trouvé chez Yumise, 7€90 le pot de 443mL.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Laisser un commentaire

Catégories
Publicité
Archives
  • 2014 (18)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)