Eat my shorts #3

Il fait encore beau en cette fin de septembre / début octobre. Suffisamment pour faire un des derniers barbecues de la saison, avant de ranger définitivement le grill et ressortir l'appareil à raclette. Voici donc un short placé sous le signe de l'apéro : des chips et de l'alcool, de quoi bien accompagner vos grillades.

 

Pringles Ketchup

A quand une version mayo ?

Pas la peine de vous présenter Pringles, la célèbre marque de tuiles salées en tube, mais par contre saviez vous que la gamme ne se limite pas à la petite dizaine de parfums trouvables en France ? Selon les pays, on trouve des recettes adaptées aux goûts locaux ainsi que de nombreuses tentatives disparaissant au bout de 6 mois faute de succès.

Outre des classiques comme jambon ou cheddar, une multitude de recettes étonnantes sont sorties : taco, citron vert piment, moutarde et miel, ou encore saucisse. Si vous êtes curieux, faites un petit tour sur cette impressionnante galerie, histoire de saliver ou vomir au choix. Une de ces versions étrangères nous intéresse aujourd'hui : ketchup, une saveur somme toute assez simple, renforçant l'aspect junk food de ces tuiles. Sortie en 2010 sur le marché US, elle arrive en 2011 en Allemagne, où elle nous attendait bien sagement.

Moins rouges sur la photo qu'en vrai

L'odeur est légère mais on reconnaît bien le ketchup. Ces chips de la forme classique de la marque sont assez rouges, malgré ce que laisse entrevoir la photo ci-dessus, et ont une texture un peu différente de celle dont on a l'habitude. Elles sont en effet plus fines et semblent moins craquantes, mais impossible de dire si c'est inhérent à cette version ou bien généralisé à toutes les allemandes. Quoi de plus simple que le ketchup : tomate et sucre grosso modo, mais étrangement ces chips n'en ont pas le goût, enfin pas totalement. On reconnaît certes le ketchup mais c'est surtout un goût vinaigré qui ressort. Ce dernier se marie d'ailleurs assez mal au sucré du ketchup, donnant un résultat étrange et au final décevant.

 ★★☆☆☆ 

Giraf : Je m'attendais à beaucoup mieux de la part de Pringles qui sort d'habitude des recettes plutôt agréables. La texture déroutante et le mélange loupé ketchup / vinaigre / sucre ne lui valent guère plus qu'un petit jambon de bronze.

 ★★☆☆☆ 

Kephy : Ouverts depuis une semaine, ces Pringles sont effectivement légèrement vinaigrés et un peu mous, le tout ne ressemblant pas franchement à du ketchup, ce qui n'est pas vraiment une surprise. Par contre, au bout d'un mois, le vinaigre laisse place à un goût de vomis, renforcé par la mollesse accrue des tuiles. Quitte à acheter ces Pringles sans grand intérêt, mangez-les donc rapidement, sous peine de transformer le jambon de bronze en jambon de porc !

Trouvable dans en Allemagne, environ 2€ le paquet de 165g.

 

Lay's Cheeseburger

Max Power ... heu Craquantes

Nous vous avons présenté dans le Eat my shorts précédent, les chips Lay's Pizza Pepperoni. Ils sont sortis en même temps qu'une autre version : saveur Cheeseburger, elle aussi de la gamme Max Craquantes. Cheeseburger est typiquement le genre de recette qui laisse dubitatif, pourquoi ne pas simplement avoir fait des chips au fromage ? Elles sont censés sentir le steak haché, le ketchup et les cornichons flasques en même temps ? Notre confrère Christopher de Miamz les a trouvé écœurantes, voilà qui n'est pas très engageant.

Insérez vous-même une phrase drôle ici.

Passons sur les qualités nutritionnelles dégoulinant de lipides et de glucides pour se concentrer sur l'essentiel. A peine le paquet ouvert on se dit qu'on est loin d'un cheeseburger et même loin de quelque chose de comestible :  ça sent l'humidité et les vieux champignons. En sentant un peu mieux on peut effectivement trouver une petite ressemblance avec l'odeur des cornichons couplée à celle du simili fromage. Ces chips, de couleur marron, ont la même forme que leurs cousines pizza pepperoni : ondulées et bien craquantes, ce qui est plutôt agréable. Au niveau du goût, on est plus dans un style moutarde en un peu piquant et vinaigré que cheeseburger. Plus on approche du fond du paquet et de la mort de notre palais, et plus elles font penser à une saveur cornichon moutarde. On peut cependant lui trouver un petit quelque chose du fromage carré des burgers, et plus précieusement des coins mi molette mi carton qui restent collés à l'emballage.

 ★½☆☆☆ 

Giraf : Ce goût sans intérêt et éloigné du cheeseburger, qui devient vite écœurant, ne mérite pas mieux qu'un demi jambon de bronze.

 ★★☆☆☆ 

Kephy : Pour tout cheeseburger, nous avons là un goût vinaigré avec de vagues notes de cornichon. Manque de pot, vu que j'enlève les cornichons de mes cheeseburgers, il n'y a donc aucune comparaison possible entre l'original et l'imitateur. Le tout est comestible mais se mange sans plaisir, et ne dépasse donc pas le jambon de bronze.

Trouvable en grande surface, comme Auchan, environ 1€10 le paquet de 135g.

 

Liqueur de pomme Bauernhaus

Quand il n'y a plus d'espoir il reste des pommes.

Pour finir dans la joie et la bonne humeur, voici une petite liqueur de pomme trouvée à Berlin. Titrant 18%, cet alcool de pomme contient des céréales, mais nous n'en sauront pas plus faute d'information ou de site web. Il faut dire qu'une marque qui s'appelle simplement Bauernhaus, donc ferme en allemand, ne facilite pas les choses.

L'odeur est celle du jus de pomme et le goût est agréable mais assez basique : pomme et alcool. Cela rappelle simplement la vodka - jus de pomme pomme. Elle est peu sucrée, comme ... du jus de pomme en fait.

 ★★★★☆ 

Giraf : Rien a redire, c'est bon et ça se laisse boire, le dosage pomme / alcool est bien réussi et mérite donc un jambon d'or.

 ★★★½☆ 

Kephy : La plus grande surprise de cette boisson est son goût si proche de celui du simple jus de pomme. On dirait tout bonnement du jus de pomme combiné à de l'alcool, les deux goûts restant bien distincts au lieu d'en former un nouveau original. C'est bon, mais piégeux, puisque ça se boit aussi facilement que du jus. Un demi jambon d'or pour cette boisson qui brille par son absence d'originalité.

Trouvable en Allemagne, 1€19 la bouteille de 0,10L, existe aussi en version 0,70L

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

3 réponses à “Eat my shorts #3”

  • Pandatebas:

    Pingles trouvable en France au Hyper U du coin, j’adore le côté vinaigré et tomate que je retrouve dans les petites boules à la tomates en apéro. Pour les friands d’acidité c’est top!

  • Attendez… des pringles « citron vert piment »? Faut vraiment que j’aille checker cette galerie gerbante moi!
    Enfin je dis ça, mais moi j’adore les pringles(version original) avec un peu de Nutella dessus. Je conseille!

  • […] ici dominant, suivi d'une pointe d'arôme fromage basique. Presque aussi mauvaises que les Lay's Max Chesseburger, le craquant en moins. On se consolera avec le bon de réduction au dos du paquet, donnant le droit […]

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (11)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité