Equity for popcorn

Ce n'est un secret pour personne, je suis un grand fan de la brasserie Brewdog. Je suis tombé dessus un peu par hasard en 2010 à l'occasion de la bataille pour la bière la plus forte. Une lutte acharnée qui a donné naissance à la Tactical Nuclear Penguin à 32% puis la Sink the Bismark à 41% (testées toutes les deux ici même) et enfin la End of the History à 55% ainsi qu'un certain nombre de clips complètement barrés mettant en scène attaques de saucisse, manchots pervers et batailles navales.

BrewCorn

BrewCorn

 

Depuis 2007, la petite brasserie artisanale a bien grandi, passant de deux hommes (et un chien) à plus de 350 employés (où est passé le chien ??) et réalisant désormais un chiffre d'affaire de plus de 30 millions de livres. Avant je n'aurais jamais pensé apprécier la bière écossaise, et maintenant j'essaie de goûter toutes leurs bières, une tache pas si simple vu tout ce qu'ils sortent (36 variétés rien que pour 2014). 2015 s'annonce d'ores et déjà une très bonne année avec beaucoup de projets en perspective, un agrandissement de la brasserie, un planning alléchant, la sortie de leur première bière sans gluten (Vagabond Pale Ale), le 4ème programme d'actionnariat Equity For Punk (toutes les informations sur le site officiel, pour les intéressés mon code référant est R802164) et des différents partenariats qui ont donné naissance à un kit de brassage Punk IPA ainsi qu'à une gamme de pop-corn, l’objet du test du jour.

 

PopDog

PopDog

 

Brewdog s'est associé à Joe&Seph, un spécialiste anglais du pop-corn pour proposer une gamme de snacks à grignoter avec leurs bières. On espérait du maïs souflé à la bière mais au moins les parfums proposés sortent un peu de l'ordinaire. Chacune des 5 variétés est pensée pour se marier à une bière en particulier et proposer une parfaite association de goûts (le pairing).

  • cheddar, paprika fumé avec la This is Lager (lager à 4,7%),
  • curry de madras, citron vert, cumin noir pour la Punk IPA (india pale ale à 5,6%),
  • chèvre, poivre noir pour la Dead Pony Club (american pale ale à 3,8%),
  • caramel, poivre noir, piment à marier avec la Five AM red ale (red ale à 5%),
  • et enfin caramel onctueux, expresso pour la Cocoa Psycho (imperial stout à 10%).

Pour un apéro complet Brewdog conseille aussi la charcuterie et le fromage, par contre mieux vaut habiter au Royaume-Unis pour trouver le chorizo sang/vin/chocolat et le salami algue/cidre. Étrangement, nous, on est plutôt heureux que la Manche nous sépare de ces horreurs gastronomiques.

Même sans les bières associées, ces pop-corns sont l'occasion de se plonger dans la gamme Joe&Seph bien fournie aussi bien en sucré qu'en salé : chocolat menthe, beurre de cacahuète, caramel salé, mojito, margarita, camembert, satay thaï cacahuète, huile d'olive mozzarela tomate, ... L'idée de servir un mélange camembert/mojito à nos invités nous donne bien envie de sortir notre CB. En regardant la boutique Joe&Seph on s’aperçoit que les versions Brewdog sont au moins 30% plus chères, un bon entubage même malgré les 20% de réductions auxquels nous donnent droit mes parts. 2£25 le micro paquet, soit environ 3€15, ce n'est vraiment pas donné, et puis pour 30g le zip fraicheur semble bien superflu.

Cheddar, paprika fumé

Cheddar, paprika fumé

 

Les pop-corns cheddar paprika commencent par un goût fumé gras et salé qui rappelle le bacon, suivi d'une fin de bouche fromagère bien marquée. Un mélange plutôt fort mais bon, qui laisse par contre une sensation de gras et de sel moyennement agréable, en plus les grains sont mous tendance polystyrène. Devant leur relative lourdeur, on comprend le choix de les associer à une bière légère comme la This is Lager et ses notes d'agrumes.

 

Curry de madras, citron vert, cumin noir

Curry de madras, citron vert, cumin noir

 

Les pop-corns curry, citron vert, cumin noir sont une vraie tuerie ; croquants à souhait, légèrement sucré avec toute la saveur d'un curry, légèrement citronné avec une pointe de piment en fin. Une réussite mais on est moins convaincu par le mariage avec l'amertume et le goût houblonné de la Punk IPA, fer de lance de Brewdog.

Chèvre poivre noir

Chèvre poivre noir

 

La version chèvre poivre noir sent fort la biquette, le fromage pas l'animal, tout juste relevé d'une pointe de poivre qui rompt sa monotonie fromagère. Une bonne surprise plus légère que les cheddar paprika mais tout aussi molle. Le poivre apporte aussi le petit coup de fouet qui manque à la Dead Pony Pale Ale et le chèvre se marie très bien avec son amertume houblonnée mesurée. Un bon mariage donc.

Caramel, poivre noir, piment

Caramel, poivre noir, piment

 

La version suivante donne dans le sucré/salé avec un mélange caramel poivre noir rehaussé de piment. C'est celle qui nous inspirait le moins confiance, mais elle s'en sort finalement haut la main. Le caramel fort domine au départ puis les notes sucrées basculent vers l’épicé avec le piment assez aromatique et la touche de poivre finale, et la caramélisation des grains apporte un croustillant bienvenu. Comme pour ceux aux curry, on n'est pas convaincu par la bière et on doute un peu de la compatibilité entre ces pop-corns polymorphes et l'amertume prononcée de la Five AM.

Caramel crémeux expresso

Caramel crémeux expresso

La dernière des cinq mise tout sur le sucré avec des grains caramélisés parfumés au café. C'est de loin le paquet qui nous tentait le moins, et effectivement le résultat est pas top.  Le café est trop fort tout comme le caramel qui en devient amer et le sucre est trop présent. La Cocoa Psycho a elle aussi de puissants arômes mais son côté chocolat risque de bien pâtir de ces pop-corns.

Ces recettes ont le mérite d'être originales, cependant elles sont de qualités très inégales, trois versions sont très bonnes : curry, chèvre poivre et caramel piment, une est honnête celle au cheddar et une franchement oubliable, caramel expresso. Le pairing choisi ne semble aussi pas toujours très judicieux, mais c'est vrai que c'est assez subjectif comme appréciation.

 

Verdict :

Giraf

 ★★★☆☆ 

J'ai vraiment adoré les pop-corns au curry, qui méritent un demi jambon de platine. Les autres versions sont bonnes et varient entre le demi jambon d'or et l'or, sauf les expresso à la traine avec un jambon de bronze. Je suis par contre un peu déçu par Brewdog sur le coup, déjà les recettes ne sont pas exclusives à la collaboration avec Joe&Seph, vu qu'on peut trouver exactement les mêmes sur leur site, en plus les paquets se payent le luxe d'être plus chers juste à cause d'un logo en plus. En moyenne cette gamme de pop-corns aurait mérité son demi jambon d'or mais la taille ridicule des paquets et les prix lui coûte un demi jambon.

Kephy

 ★★★½☆ 

Après les Popcorn Indiana, voilà une nouvelle gamme de pop-corn qui mérite qu'on s'y arrête. Si je partage l'avis de Giraf sur pratiquement toute cette délicieuse collection, j'aimerais consoler la version caramel expresso en lui disant que moi qui n'aime pas le café, j'ai beaucoup aimé son subtil mélange, appuyé par un côté sucré assez marqué. Si votre compte en banque est bien garni, vous prendrez plaisir à déguster ces différentes variétés de pop-corn, mais il faut avouer qu'un tel prix freinera sûrement beaucoup de monde. Malgré tout, cette gamme mérite un demi jambon d'or.

 

PS : Trouvable sur le site de Brewdog, , 2£25 (environ 3€15) le paquet de 27g à 35g selon les versions.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité