Articles avec le tag ‘Indonésie’

Qu’est ce qui est vert et qui pue ?

Non ce n'est pas un scout mort au fond des bois mais un fruit d'Asie du sud, le durian. Un fruit dont l'odeur est si forte et nauséabonde qu'il est interdit dans certains lieux et transports en commun. Le durian (ou durion) provient de l'arbre du même nom, et son nom vient du malais duri qui veut dire épine, un choix que l'on comprend aisément dès qu'on en croise un. Le durian est le genre de fruit qu'on n'aimerait pas prendre sur la tête : massif, pouvant atteindre 30cm de long, 15cm de diamètre et 5kg, lourd et recouvert d'une épaisse carapace à épines comme un litchi ou un fruit du jaquier.

 

Super il n'y a pas d'odeur

Super il n'y a pas d'odeur

Lire la suite de cet article »



Scatocafé

Quand on entend parler pour la première fois du Kopi Luwak, un café fait de grains récoltés exclusivement dans les excréments d'une civette asiatique, on ne peut s’empêcher de se poser des questions sur la genèse d'une telle boisson ainsi que sur la santé mentale de son créateur. Sérieusement, comment une telle idée a-t-elle pu germer ? Un jour un homme se lève, se brosse les dents et d'un coup se dit "Tiens, si je faisais un café avec les grains trônant dans les merdes de civettes ?". C'est peut-être lié à l'étrange et malsaine fascination pour les crottes animalières dont on est témoin à Eat'n Waf quand on regarde les mots clés qui ont conduit les gens chez nous (plus d'une centaine de "crotte de souris photo", quelques crottes de rat ou de cochon d'inde et même du crotte de mille patte et autre crotte de chameau sèche). Un type qui passe devant des civettes, décide de mater ces pauvres animaux qui font tranquillement leur pause toilette avec un sudoku, et pense à ingérer une partie de leurs déjections, est un cas qui relève de la psychiatrie section zoophilie scatophile.

Pour bien commencer, ma petite journée, et me réveiller moi j'ai pris un café

Pour bien commencer ma petite journée et me réveiller, moi j'ai pris un café

Au moins, ce monsieur peut entrer dans le club très fermé des "gens qui inventent des boissons à base de trucs récupérés dans des excréments d'animaux", aux côtés du thaïlandais responsable du café de bouses d'éléphants, de son compère japonais qui a aussi utilisé des grains pachydermiques mais dans une bière, la Un, Kono Kuro, et du chinois concepteur du thés de merde de panda.

Lire la suite de cet article »



Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité