Oktoberfest : von Bieren und Würste

Grüß Gott. Wilkommen zum Oktoberfest ! Bienvenue à l'Oktoberfest, la mythique fête bavaroise de la bière ! La 205ème édition s'est achevée le week-end dernier, mais la tenue de la toute première Oktoberfest de Paris (du 8 au 18 octobre, plus d'info sur Oktoberfestparis.fr) est l'occasion de revenir sur cet événement, trop peu connu en France à part dans ses grandes lignes. Un petit guide qui abordera le sujet pas uniquement sous l'angle gastronomique, même si bière et saucisses auront une place de choix, mais essaiera de balayer un peu tous les aspects de cette fête, et pourquoi pas vous donner envie de la célébrer en 2016.

Wilkommen zum Oktoberfest

Wilkommen zum Oktoberfest

 

Pour commencer un peu d'histoire. Les allemands et la bière est une vieille histoire d'amour et ils n'ont pas attendu 1810, date de la première Oktoberfest, pour organiser des fêtes de la bière à différentes périodes de l'année. Certaines en automne servaient à écluser les stocks de bières produites en mars, les Märzen, avant de brasser pour l'hiver. La première Oktoberfest, elle, eu lieu le 17 octobre 1810 en Bavière alors royaume indépendant, à l'occasion du mariage de Louis Ier de Bavière avec la princesse Thérèse de Saxe-Hildburghausen. Une grande course hippique fût organisée dans une prairie de Munich qui prit alors le nom de la princesse et devint la Theresienwiese, prairie de Thérèse. La fête eu tant de succès que le roi de Bavière Maximilien Ier décida d'en faire une fête nationale annuelle visant à renforcer l'unité des bavarois. Plus de 200 ans après, l'Okotberfest se déroule toujours au même endroit, la Theresienwiese, qu'on désigne plus simplement par die Wiesn, la prairie, qui par extension est devenu le petit surnom de l'Okotberfest.

 

Ein Prosit, ein Prosit. Der Gemütlichkeit
Ein Prosit, ein Prosit. Der Gemütlichkeit. OANS! ZWOA! DREI! G'SUFFA!

D'année en année la fête pris de l'ampleur et le format a évolué pour devenir ce que l'on connait aujourd'hui. Le site s'est progressivement étendu avec l'ajout d'attractions comme des balançoires et un carrousel en 1818, puis vinrent les premiers stands de nourriture. Le mois d'octobre est délaissé en 1872 pour profiter de conditions climatiques plus clémentes. La fête commence depuis en septembre, dure un peu plus de deux semaines, pour finir le premier weekend d'octobre. Le premier brasseur défile en 1887. 1898 voit l'arrivée de la première grande tente de 2000m² où retentit pour la toute première fois la fameuse chanson "Ein Prosit". Les courses de chevaux ont eux été abandonnées en 1913.

 

En 1950 est née la cérémonie d'ouverture telle qu'on la connaît : 12 coups de canon sont tirés le samedi à midi puis l'Oberbürgermeister, maire de Munich, perce un tonneau et tire la première bière de la fête en s’exclamant "O' zapft is", la bière est tirée. Elle est précédée de la parade inaugurale, un défilé en costumes traditionnels des familles des propriétaires de tentes et brasseurs avec des fanfares, des portes drapeaux, des calèches aux couleurs des brasseries et des chariots de tonneaux. Le lendemain, dimanche, a lieu un autre défilé, celui des costumes et des tireurs qui regroupe plus de 7000 participants en costumes bavarois avec fanfares, tireurs, animaux, attelages et chars régionaux.

Augustiner, une des brasseries munichoise

Augustiner, une des brasseries munichoise

 

L'Oktoberfest aligne aujourd'hui des chiffres vertigineux :

  • un terrain de 42 hectares, desservi par 5 stations de métros,
  • 14 grandes tentes et 18 petites, sans compter toutes les stands de nourriture, et les attractions,
  • 6 000 000 de visiteurs,
  • 6 900 000 litres de bière consommés, sans compter les autres boissons, 137 000 litres de vin et mousseux et 169 000 de boissons sans alcool,
  • 550 000 poulets consommés, 140 000 saucisses, 44 000 kilos de poisson et 75 000 jarrets de porc,
  • plus de 1600 serveurs et serveuses,
  • et, le chiffre le moins amusant, plus de 10€ le litre de bière pour la première fois. L'évolution du prix de la bière à l'Oktoberfest est une des plus grosses critiques de l’événement. Elle est largement au dessus de l'inflation et du court des matières premières. En 2001, le litre valait environ 6€30, 7€10 pour 2005, 8€50 pour 2010, 9€75 en 2014 et 10€30 pour 2015.

L'Oktoberfest draine un nombre incroyable de visiteurs et est connue dans le monde entier mais reste malgré tout très allemande. On estime à 70% la part d'allemands dont une grosse partie de Bavière même. Il faut dire que les gérants de tentes semblent un poil réticents à s'ouvrir aux étrangers en proposant des formulaires de réservation uniquement en allemand et à renvoyer par fax ! Un comble à l'heure d'Internet.

 

 

Ce côté bavarois très préservé fait malgré tout une des forces de l'Oktoberfest avec un nombre incroyable de participants en costume traditionnel qui participent à l'ambiance et au côté folklorique de la fête, sans qui l’événement serait bien fade. Tout le monde se prête au jeu, jeunes, vieux, parents, enfants, et même rasta, sans compter les magasins de la ville qui parent leurs vitrines de décorations, de bretzels et de costumes. Même les grandes enseignes participent, comme Tommy Hilfiger ou Hugo Boss qui proposent une gamme de costumes traditionnels. Bien sûr rien n’empêche les touristes étrangers de s'habiller mais le prix des tenues est pour le moins prohibitif. Les femmes portent des Dirndl, des robes corsages qui mettent en valeur les atours avec un corselet et un tablier, la tenue est souvent très colorée. Les hommes portent la traditionnel culotte de peau, le Lederhose, une chemise à carreau et de grosses chaussettes en laine.

  • Hofbräu-Festzelt

 

Un des intérêts majeurs de l'Oktoberfest est bien sûr la bière, mais pas question de se promener dans les allées de la fête avec sa bière ou boire devant des petits stands, ici on ne peut consommer la bière que dans les tentes, les Festhallen, ou dans leurs Biergärten associés.  Si au départ les tentes étaient de vraies petits chapiteaux en toile, elles ont évolué au fil des ans, grossissant de plus en plus et devenant de vraies structures concrètes qui mettent des mois à être installées. Voici une petite liste de plus notables :

  • Hofbräu-Festzelt, la plus grande, qui peut accueillir presque 10000 personnes,
  • Armbrustschützenzelt, la tente des arbalétriers, et sa façade en bois et ses décorations de chasse,
  • Löwenbräu-Festzelt avec sa tour de 37m de haut et son lion mécanique,
  • Weinzelt, seule tente où l'on peut boire du vin et du Sekt (mousseux) et seule qui ferme à 1h du matin contre 22h30 pour toutes les autres tentes,
  • Schützenfestzelt, splendide chalet en bois façon chalet qui contient une salle de tir à l'arbalète,
  • Winzerer Fähndl dans un style purement bavarois, reconnaissable par sa tour du haut de laquelle tourne une (fausse) bière géante de 6m.

 

Biergarten Hofbräu-Festzelt

Biergarten Hofbräu-Festzelt

 

L'intérieur des tentes vaut le détour, avec de magnifique décoration, un orchestre et une ambiance du tonnerre. L’entrée y est gratuite mais malheureusement elles ne peuvent pas accueillir tout le monde. Les réservations pour les weekends sont bouclées presque 1 an à l'avance même si un certain nombre de places ne sont pas réservables pour laisser une chance à tout le monde. Heureusement, on peut aussi boire dans les nombreux Biergärten installés à l'extérieur. Il n'y a ni musique, ni de protection contre les intempéries mais l'ambiance et la convivialité sont très bonnes, l'alcool et la concentration des gens permet le partage et les rencontres.

 

 

L'Oktobeberfest est aussi un grand parc d'attraction avec des centaines de manèges et de petits stands. Il y a en pour tous les goûts, des attractions modernes, des anciennes de plus d'un siècle, des manèges à sensation car rien n'est plus conseillé que secouer des estomacs plein de bière, des carrousels, des montagnes russes, des maisons hantées, du tir à la carabine, des auto tamponneuses, une grande roue de 50m de haut, et plus encore.

Vorsicht!

Vorsicht!

 

Les tenues, la parade, les tentes et les manèges, c'est bien beau mais la vraie star de la fête est la bière. Nos lecteurs assoiffés veulent tout savoir ce merveilleux liquide. A l'Oktoberfest on boit beaucoup, mais on ne boit pas n'importe quoi. Exit les petites bières artisanales, ici seules les 7 grandes brasseries munichoises sont représentées :

  • Paulaner,
  • Hacker-Pschorr,
  • Augustiner,
  • Hofbraü,
  • Spaten,
  • Löwenbräu,
  • Franziskaner-Bräu.

Ce nombre se réduit même à 4 car Paulaner et Hacker-Pschorr appartiennent au même groupe industriel, de même Löwenbräu, Spaten et Franziskaner-Bräu sont dorénavant la même entreprise.

Paulaner Oktoberfest Bier, 6%

Paulaner Oktoberfest Bier, 6%

 

Peu de brasseries mais aussi peu de choix, car on sert exclusivement des Märzen, bières blondes de saison un peu plus fortes (entre et 5,8% et 6,3%) et houblonnées que les Helles bavaroises classiques. On peut toutefois commander des Radler, la bière reste la même mais elle est mélangée à de la limonade, et des bières sans alcool, enfin sans alcool à l'allemande avec entre 0,2 et 0,5% tout de même, pour les enfants et conducteurs. Pas la peine d'essayer de commander des demi ou des pintes, ici un seul format disponible, le Maß. Cette imposante choppe en verre contient 1L de bière et pèse déjà 1,3 kg à vide. Un poids qui force le respect pour les serveuses et serveurs qui en portent toute la journée, parfois même 10 d'un coup soit 23kg, sans même parler du volume que cela représente et de l'équilibre nécessaire pour ne rien renverser. Le prix varie selon les tentes mais il tourne cette année aux alentours de 10€30 le litre, que cela soit la bière, radler ou bière sans alcool.

Hofbräu Oktoberfestbier, 6,3%

Hofbräu Oktoberfestbier, 6,3%

 

D'autres alcools sont disponibles dont une bonne sélection de vin et de sekt dans la tente Weinzelt ainsi que des schnaps dans les autres. A côté de cela on trouve quelques boissons sans alcool outre la bière, on peut commander des sodas en choppe de 50cL dont deux typiques en Allemagne, les Spezi (Mezzo-Mix par exemple), mélange de cola et de boisson à l'orange, et l'Apfelsaftschorle mélange eau gazeuse et jus de pomme, et bien sur de l'eau minérale.

Hacker-Pschorr Oktoberfest Märzen, 5,8%

Hacker-Pschorr Oktoberfest Märzen, 5,8%

 

L'Oktoberfest propose heureusement de quoi écluser tous ces Maß avec des plats typiques bavarois copieux, de bons desserts et de quoi se caler le ventre entre deux jarrets de porc. Voici une petite liste non exhaustive de ce qui revient le plus souvent. Rien qu'avec les plats froids et les petits à côté on peut déjà se régaler :

  • d'assiettes de charcuteries typiques, avec de la Blutwurst / sorte de boudin noir avec des morceaux, et de la Leberwurst / saucisse de foie,
  • de salades dont la Wurstsalat au cervelas,
  • d'assiettes de radis
  • et surtout de l'Obatzda, un fromage frais composé généralement de camembert et de beurre, assaisonné au paprika et au cumin, et parfois un peu de bière et servis avec du pain de seigle, des radis et des bretzel,
  • bretzels géants,
  • cornichons aigre doux géants.
Assiette de charcuterie

Assiette de charcuterie

Obazda

Obazda

Bretzel et pain de seigle

Bretzel et pain de seigle

Bretzel géant

Bretzel géant

 

Les plats chauds tournent souvent principalement autour de la viande, surtout du porc, mais on trouve aussi quelques plats végétariens et soupes

  • Ochsenbouillon mit Nudeln / bouillon aux nouilles,
  • Leberknödelsuppe / soupe aux quenelles de foie,
  • goulash.
  • 1/2 Niederbayerische Bauernente / demi canard bavarois souvent accompagné de Kartoffelknödel / boulettes de pomme de terre et souvent du choux rouge,
  • Surhaxen ou Schweinshaxe / jarret de porc souvent accompagné de Semmel-knödel / boulettes de pain ou de Kartoffelknödel et de Sauerkraut / choucroute,
  • Spanferkelbraten / cochon de lait rôti généralement accompagné de Kartoffelknödel et de salade de choux,
  • Wiener Schnitzel / escalope panée à la viennoise accompagnée de confiture d'airelle et de Spätzle / pâtes allemandes,
  • Jagerschnitzel / escalope du chasseur avec des giroles,
  • Tafelspitz / veau ou bœuf bouilli accompagné de choux rouge, de pomme de terre et de raifort,
  • Weißwürst / saucisse blanche spécialité de Munich,
  • Spareribs / travers de porc souvent à la sauce piquante,
  • Hirschragout/ ragout de cerf.
1/4 de canard avec knodël de pomme de terre et choux rouge

1/4 de canard avec knodël de pomme de terre et choux rouge

Jarret de porc

Jarret de porc

Cochon de lait et knodël de pomme de terre

Cochon de lait et knodël de pomme de terre

Poêle avec saucisses, jarret de porc, rôti de porc, knödel, choucroute et sauce à la bière brune

Poêle avec saucisses, jarret de porc, rôti de porc, knödel, choucroute et sauce à la bière brune

Escalope chasseur, Spätzle et confiture d'airelle

Escalope chasseur, Spätzle et confiture d'airelle

Assortiment de saucisses

Assortiment de saucisses

 

Les desserts sont quant à eux bien plus limités avec deux grands classiques :

  • l'Apfelstrudel/ strudel aux pommes servi tiède avec sa sauce vanille,
  • l'Apfelkücherl / beignet de pomme roulé dans le sucre et la cannelle.
Apfelstrudel et sa sauce vanille

Apfelstrudel et sa sauce vanille

Apfelstrudel et sa sauce vanille

Apfelstrudel et sa sauce vanille

Apfelkücherl

Apfelkücherl

 

A toutes ces spécialités on peut ajouter les snacks vendus dans les différents stands :

  • saucisses de toutes tailles et de toutes couleurs, Bratwurst de 50cm de long, Weißwürst munichoise, Wildwurst, Panzerwurst, ..., souvent vendues avec un pain ridiculement petit,
  • currywurst / saucisses en tranche baignant dans une sauce tomate façon ketchup et saupoudré de curry, test d'une des meilleures de Berlin ici même,
  • bretzel de toutes les tailles,
  • brochette de poisson,
  • cœur en pain d'épice,
  • chouchou, barbe à papa, ...
  • et bien sûr, la grande spécialité de l'Oktoberfest en fin de soirée : la galette à la saucisse.
Bratwurst 1/2 mètre

Bratwurst 1/2 mètre

Bratwurst 1/2 mètre

Bratwurst 1/2 mètre

Wildwurst

Wildwurst

Hotdog XXL

Hotdog XXL

Mini hotdog

Mini hotdog

Currywurst

Currywurst

Vendeur de sucreries et de cœurs en pain d'épice

Vendeur de sucreries et de cœurs en pain d'épice

Cœur en pain d'épice

Cœur en pain d'épice

 

Il y a encore tant à dire sur l'Oktoberfest, mais finissons avec ses déclinaisons à travers le monde. Si celle de Munich est la référence, de nombreuses villes organisent la leur et pas uniquement en Allemagne : Hong Kong, Kitchener-Waterloo au Canada, Sydney, Canberra, Brisbane, Cincinnati, Paris ainsi que dans des dizaines de villes d'Amérique du Sud (qui a dit exfiltration des nazis après la guerre ?). Celle de Paris est toute jeune avec sa première édition en ce moment (du 8 au 18 octobre). On y retrouve les Maß de bière, les plats typiques, des Dirndl et des Lederhosen, un orchestre traditionnel, les chants allemands typiques comme Ein Prosit mais l'entrée est payante (35€ dont 15 de consommation), aucune attraction ou de Biergarten, une seule tente est présente en association avec Paulaner, elle n'ouvre qu'à 18h30 et on peut y apprécier un spectacle de french cancan version allemande. L’événement est certes différent de celui de Munich mais l'ambiance est au rendez-vous.

 

Tschüss und bis dann!

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Une réponse à “Oktoberfest : von Bieren und Würste”

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité