Le dessert qu’on peut coller sous la table

Depuis quelques années, les marques de chewing-gums rivalisent d'inventivité aux niveaux des goûts (ex : Orange Mangue Kiwi), des formes (ex: balles de tennis), des textures (ex : cœur liquide ou poudreux) ou encore du packaging (ex: fermeture avec aimant). Mais elles ne s'aventurent quand même pas trop loin des sentiers battus, il ne faudrait pas perturber les clients hein : "Tu sais, mon pote, c'est nul pour les affaires tu vois". Certes Accoutrements ose : chewing-gum au wasabi, au bacon ou au foie gras, mais on a quand même affaire à des produits très confidentiels. Pour une fois, une grande marque en l’occurrence Wrigley's , frappe un grand coup avec sa gamme Extra Dessert Delights que nous avons découvert grâce à Foodly.
- *dring*
- Allô chef ? Roger et moi on ne peut pas venir bosser, on a fait une orgie de desserts hier soir et on a mal au ventre. Pour la nouvelle variété de gum, on a une idée révolutionnaire, on colle des mots qui ont du peps comme longitudinal et puis on fait une grande campagne sur Facebook.
- *clang*
- Mais pourquoi je les garde ? Enfin, cette bande de cr.... m'a donné une idée, des chewing-gums basés sur des desserts !

Une gamme dessert et même pas une saveur gaufre au Nutella

Une gamme dessert et même pas une saveur gaufre au Nutella

L'histoire ne dit pas si la création de ces chewing-gums s'est passée ainsi mais une chose est sûre, Wrigley's place cette fois-ci la barre très haut. Enfin on a le droit à des saveurs vraiment originales ! La gamme compte actuellement sept références, plus ou moins trois anciens parfums :

  • Eskimo à l'orange,
  • Sorbet arc-en-ciel, une glace colorée mélangeant divers fruits comme orange, fraise, citron, ...,
  • Root beer float, un dessert composé d'une root beer ou racinette en québécois, un soda typiquement américain sans rapport avec la bière, et d'une boule de glace,
  • Tourte aux pommes,
  • Carrés au citron,
  • Cupcake vanille framboise,
  • Glace à la menthe avec des pépites de chocolat,
  • Charlotte à la fraise (saveur a priori arrêtée),
  • Tarte au citron vert (saveur a priori arrêtée),
  • Banane flambée (saveur a priori arrêtée).
Machouillez votre dessert préferé

Machouillez votre dessert préféré

Les photos des emballages donnent envie, mentions spéciales pour la tourte aux pommes et la boule arc-en-ciel même si ça manque de licornes et des petites étoiles. Tous les chewing-gums de cette gamme partagent les mêmes caractéristiques : sans sucre, avec des colorants artificiels et des paquets sentant incroyablement fort. Le dernier point n'est pas bon signe, surtout que le mélange de cinq variétés à notre disposition a des relents de dentifrice, de déo pour les toilettes et de bonbons chimiques aux fruits. Individuellement cependant ils sont bien distincts tant au niveau de l'odeur que du goût. En bouche, ces gums sont étrangement mous et ils ont tous une saveur très intense sur une très courte période, 1 minute, puis gardent relativement longtemps un goût léger. C'est vraiment dommage que cela ne soit pas plus étalé dans le temps, la première phase est presque écœurante tant elle sature les papilles.

 

Avantage : cet eskimo ne coulera pas sur vos chaussures

Avantage : cet eskimo ne coulera pas sur vos chaussures

L'eskimo orange est sûrement le parfum le plus basique du lot. La tablette sent fortement l'orange et le sucre. En mâchant, on reconnaît bien l'orange avec une grosse dose de sucre, par contre le côté eskimo est moins flagrant, quoiqu'on peut lui imputer ce goût concentré à la limite de l’écœurant. Au moins cet eskimo là ne coulera pas sur vos chaussures.

 

Avantage : ne gèle pas le cerveau

Avantage : ne gèle pas le cerveau

Sur l'emballage, le sorbet arc-en-ciel est joli avec toutes ces couleurs alors en découvrant le chewing-gum on ne peut qu'être déçu, une tablette bêtement rose. L'odeur est fruitée et le goût ressemble à un mélange tutti frutti + bubble gum. C'est assez violent au début, limite piquant. Ce parfum est assez simple mais plaisant. On peut le mastiquer sans crainte, Wrigley's n'a pas reproduit les gelures au cerveau.

 

Avantage : pas de gaz

Avantage : pas de gaz

La root beer n'est pas très connue en Europe, d'ailleurs à notre grand regret Kephy et moi n'en avons pas encore goûté. Il s'agit d'un soda parfumé d'extraits de vanille, de réglisse, de sassafras, de noix de muscade et d'autres plantes. L'odeur de ce chewing-gum est vraiment étrange, une odeur de menthe et de pommade Vicks pour dégager les bronches. En bouche c'est du même acabit, encore du Vicks. Pour un soda ça manque de bulle, mais a priori le goût est bien imité quand on voit le qualificatif qui revient le plus souvent pour définir celui de la root beer : goût de médicament / plante.  Un chewing-gum est surprenant et vraiment pas mauvais.

 

Avantage : pas besoin d'éplucher les pommes

Avantage : pas besoin d'éplucher les pommes

La version tourte aux pommes est celle dans laquelle on plaçait le plus d'espoir (et de spommes). L'odeur de cannelle et de tarte aux pommes est diablement alléchante, on a presque l'impression d'être devant vraie tarte tiède. On reconnaît bien en mâchant la cannelle qui picote. La pomme est, elle, un peu plus effacée mais le dessert est vraiment très bien imité. Rien à redire, c'est vraiment très bon et on a échappé à la corvée d'épluchage.

 

Avantage : carrément plat

Avantage : carrément plat

Le carré au citron est lui aussi appétissant sur le paquet. Le chewing-gum jaune sent le citron mais pas seulement, ça ressemble plutôt aux délicieux biscuits Tenerezze de Mulino Bianco. Je ne sais vraiment pas comment ils ont fait mais le goût est vraiment agréable, là encore on croirait les gâteaux à la crème de citron de la marque italienne. L'impression de sucré est étonnante pour un chewing-gum sans sucre et permet de contrebalancer le citron. Vraiment une très bonne saveur même si le citron est un trop marqué.

 

Cette gamme mérite vraiment d'être découverte même si tous les parfums ne sont pas égaux. La root beer et les deux desserts à pâtes s'en sortent mieux que les glaces. Mais ces dernières ne sont pas désagréables non plus. Les goûts sont assez bien imités par contre un gros reproche : l’arôme est fort, parfois à la limite de l’écœurant. Il est aussi dommage qu'il retombe si vite, ces chewing-gums auraient gagné à être plus équilibrés les premières minutes.

 

 

 

Verdict :

Giraf

 ★★★½☆ 

Une initiative de goûts comme on aimerait en voir plus souvent chez les grands leaders du marché des chewing-gums. Dommage que ces saveurs ne soient disponibles que sur le marché US. Si on excepte l'eskimo, ces gums sont vraiment bons et reflètent bien leur dessert et méritent au moins un demi jambon d'or. J'ai vraiment aimé la pomme et le citron, même si c'est effectivement un peu fort. Un demi jambon d'or pour cette gamme surprenante.

Kephy

 ★★★☆☆ 

Il est difficile de donner une note à ces chewing-gums. D'un côté, il faut saluer l'effort de proposer des saveurs originales, et la très bonne ressemblance d'odeur et de goût entre les originaux et les versions à mâcher. De l'autre, les goûts sont vraiment trop forts au début, rendant ces chewing-gums écœurants, à tel point que mon stock descend très lentement puisque que je leur préfère la plupart du temps des goûts plus habituels mais moins agressifs. Cependant, l'originalité et la ressemblance méritent mieux que la moyenne, ce sera donc un jambon d'argent.

 

PS : Trouvé chez le vendeur American Soda sur Amazon.de, 1€89 à 1€99 le paquet de 15 chewing-gums.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

6 réponses à “Le dessert qu’on peut coller sous la table”

Laisser un commentaire

Catégories
Publicité
Archives
  • 2017 (6)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)