Elles sont les pommes frites qui ont imaginé le caviar

Le Japon est un réservoir inépuisable de wtf dans tous les domaines, émissions de télé totalement déjantées qui arrachent un "Hein ???" au spectateur occidental hagard, modes étranges tels chat sushi ou bagelhead, manga barrés, perversions à base de tentacules et de yamete kudasai, distributeurs automatiques de tout et n'importe quoi, masques, parapluies, œufs ou même gachapon de petites culottes usagées (distributeurs de "jouets" dans des boules). Passionnant, psychiatriquement parlant surtout, mais ce qui nous concerne le plus est leurs improbables boissons, snacks et autres friandises : bonbons au saumon, boissons au collagène et/ou placenta, glace au crabe, nouilles au chocolat, curry bleu, mochi fromage chocolat blanc, soda curry, pastèque salée ou kimchi, ... ainsi que les chips ci-dessous.

 

Des goûts salés pour des chips salés

Des goûts salés pour des chips salés

 

 

Ces paquets colorés semblent innocents, du moins tant que l'on n'a pas déchiffré le japonais et découvert les goûts : caviar pour le bleu, et ika shiokara pour le paquet rose, soit viscères de poulpe fermentés. Du lourd, très certainement mauvais, qui n'est pas sans nous rappeler d'autres chips, les horribles Bret's marine à l'huitre. Ces snacks Yamayoshi en éditions limitées sont disponibles uniquement dans les combini Lawson depuis le 10 mai 2016. Nous les avons découvert par le test de RocketNews24, et le dégout sur le visage de ses journalistes a convaincu Eleys de nous en expédier du Japon.

 

Elles sont les pommes frites qui ne parlent pas bien français

Elles sont les pommes frites qui ne parlent pas bien français

 

Contrairement à l'ika shiokara, le caviar se passe de présentation. Tout le monde connait ces œufs d'esturgeon qui renvoient une image de luxe, volupté et raffinement, tout le contraire du monde gras, salé et cheap de la junk food. Un décalage total qui n'est cependant pas le premier mariage contre nature du genre, et ces chips pourraient très bien avoir leur place dans la pseudo gamme de luxe de Sibell aux côtés des saveurs truffe, foie gras et saumon fumé. Ce qui fait tout le sel de ces chips, outre leur goût insolite et foncièrement salé (chips salées + caviar salé = super salé, le super-héros des lentilles), c'est son ruban bleu/blanc/rouge et son message en français approximatif comme le font si bien les japonais : "Elles sont les pommes frites qui ont imaginé le caviar. Savourez-les". Sans même parler du sens confus du message, on se demande un peu la raison de cette association, le caviar n'est pas un produit typique français. Est-ce pour l'image de classe et de raffinement de notre pays, auquel cas les japonais n'ont certainement pas du venir récemment chez nous ... ? Ou alors est ce pour l'odeur de vieille marée, auquel cas ils connaissent bien Paris.

 

Non, ce ne sont pas de vieux chips retrouvés derrières le frigo

Non, ce ne sont pas de vieux chips retrouvés derrières le frigo

 

L'ouverture du paquet nous offre d'ailleurs une bonne bouffée d'odeur de poisson laissé un peu trop longtemps au soleil. Marin c'est certain, mais de là à parler de caviar... D'ailleurs, comme on s'y attendait, il n'y a pas la moindre trace de caviar dans les ingrédients. Seule de la poudre de pâte de crevette est la pour représenter la mer, plus le sel. Pour ne rien arranger, l'odeur marine se mélange à un épais fumet d'huile qui encrasse les narines, rappelant du poisson pané frit dans l'huile. Les chips sont ondulées et présentent une intéressante couleur noire, obtenue par du charbon de bois. En bouche, ce "caviar" est extrêmement salé, ce qui colle pour le coup avec le vrai, un peu sucré, avec un fond de poiscaille. Ces chips sont, à notre surprise, bien moins horrible que ce à quoi on s'attendait, le goût de mer est limité et seul l'arrière goût persistant façon vieille croquette dérange. Nous ne sommes pas de grands connaisseurs en caviar, mais on peut affirmer qu'on en est très loin.

 

Ika no shiokara (1)

Ika no shiokara (1)

 

Le shiokara est un plat japonais consistant en de petits morceaux de poissons ou autres produits de la mer, baignant dans une sauce, brune et visqueuse, à base des viscères crus de l'animal concerné, salés, et mis à fermenter un mois ou plus. Le plus courant, l'ika no shiokara, celui de ces chips, est à base de calmar, mais le concept se décline avec une multitude d'autres animaux, huitre, oursin, sardine ou encore concombre de mer. Le goût est réputé fort, très salé, et souvent détesté à la première tentative. Il fait partie des goûts que l'on acquiert avec le temps (les acquired taste), et que l'on doit apprendre à apprécier, comme le kimchi, le durian, hákarl, ou plus classique, les choux de Bruxelles, le café, le whisky, les olives ou même la bière.

Ne pas goûter dans une pièce fermée

Ne pas goûter dans une pièce fermée

 

L'odeur de ces viscères fermentées est considérée infecte et propre à concurrencer l'horrible Surströmming suédois (hareng fermenté), à tel point qu'un petit avertissement sur le paquet de chips nous enjoint à ne pas les manger dans une pièce fermée.  Nous n'avons jamais eu le déplaisir de déguster ce fameux ika no shiokara. Sa réputation, par contre, nous était déjà parvenue aux oreilles et nous rêvons d'en goûter, mais les conventions CABT et CIAC sur les armes biologiques et chimiques nous empêche de nous en faire expédier du Japon.

Pour l'immersion de cette lecture, veuillez respirer de la nourriture pour poisson

Pour l'immersion de cette lecture, veuillez respirer de la nourriture pour poisson

 

Ces chips intègrent de l'extrait de calmar en poudre, ce qui est déjà plus proche de la saveur annoncée que pour les caviars. ainsi que de la poudre de sababushi (maquereau séché). Ce n'est clairement pas un vrai ika no shiokara et on en est surement très loin, mais les sensations, elles, sont bien là. L'odeur est tout simplement horrible, à mi chemin entre le vieux camembert, les croquettes pour chats à moitié régurgitées et la nourriture pour poisson. L'avertissement sur le paquet semble à peine exagérée quant on hume à pleine narine cette infamie. Le goût de son côté est beaucoup moins fort. C'est salé, gras, un peu sucré, vinaigré et une fin fromage, mais surtout, avec un goût de calmar qui prend à la gorge. Presque timide face au fumet, mais tout de même mauvais. Une expérience qui nous donne encore plus envie d'en goûter du vrai !

 

 

 

Verdict :

Giraf

 ★★☆☆☆ 

Ces chips sont ni bonnes, ni agréables à manger, salées et très marines, il faut dire que je ne suis pas du tout fan de poissons ou fruits de mer. Mauvaises certes, mais pas du tout dénuées d'intérêt. Entre leurs goûts insolites et leur pouvoir odorant, elles méritaient largement d'être testées, même si elles n'écopent que d'un simple jambon de bronze car je n'en sortirais pas à un apéro, enfin tout dépend des invités.

Kephy

 ★★☆☆☆ 

Les chips saveur Marine de Sibell ne nous avaient pas laissé un souvenir impérissable, mais que voulez-vous, quand on aime se faire du mal... Une fois passée l'odeur de poisson séché, les chips caviar ont un goût assez classique, avec une légère fin poisson, rien de bien méchant. La version ika no shiokara a de son côté une odeur de nourriture pour poisson, et un goût très vinaigré, avec une pointe de fromage. Sans point de comparaison, on pourrait penser que le véritable plat n'est pas si terrible. Ces chips auraient mérité d'être plus mauvaises, elles auraient peut-être paradoxalement obtenu plus d'un jambon de bronze.

 

PS : Trouvables dans les combini Lawson, paquet de 65g. Nous remercions Eleys de nous en avoir procuré.

1. Photo par Okona sous licence Creative Commons CC BY-SA 2.5.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

2 réponses à “Elles sont les pommes frites qui ont imaginé le caviar”

  • « super salé, le super-héros des lentilles » Vous m’avez tué xD

    Sinon le plat dont vous parlez a tout simplement l’air infect, mais je crois que celui qui m’a le plus marqué c’est le requin fermenté d’Islande (et beaucoup des spécialités de là-bas en fait, tête de mouton incluse).

    Belle (je sais pas si on peut le dire, vu que c’est pas bon) découverte ces chips !

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (1)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité