Le retour du Marzipan

Les lecteurs observateurs auront remarqué un intrus dans la première photo du dernier article sur les fabuleux massepains Niederegger. Entre les pains et les coffrets se cachait un massepain à l'emballage bien différent et pour cause, ce n'est pas un Niederegger mais un produit Lindt, le célèbre groupe suisse.

... on a épuisé toutes nos légendes sur le sujet

Petit papa Noël quand tu descendras du ciel ...

 

Contrairement à Niederegger, Lindt n'est pas spécialisé dans les massepains et sa gamme est bien plus limitée avec à peine deux versions permanente: nature chocolat au lait et orange chocolat au lait, plus une version temporaire spéciale Noël sobrement nommée Weihnachts Marzipan (massepain de Noël).

Petit papa Noël quand tu descendras du ciel, n'oublie pas mon petit massepain

... n'oublie pas mon petit massepain

 

Cette dernière se pare d'un emballage cuivré décoré d'étoiles et mise sur une recette festive de pâte d'amande orangée enrobée de chocolat blanc et de zébrures de chocolat au lait. La barre est fort jolie avec une esthétique plus recherchée que celles de son concurrent. L'odeur un brin épicé qui s'en dégage évoque à elle seule les saveurs de Noël. Tout est fait pour nous mettre de l'ambiance et ça marche presque même si on est en mars.

marzipan19

En fait on est en mars

 

Ce massepain propose un très bon mélange pâte d'amande, orange et épice et chaque bouchée évoque les gâteaux et saveurs de Noël. De son côté le chocolat blanc contribue au goût sans tout dénaturer. Une vraie et bonne réussite mais, car il y a un mais, la pâte d'amande ne vaut pas celle de Niederegger. Elle est plus grasse et surtout plus amère que sa consœur et donne une certaine  lourdeur au tout mais après tout, ça, ça colle bien avec Noël.

 

Verdict :

Giraf

 ★★★★☆ 

Orange, épices, chocolat, Lindt a su retranscrire les saveurs de Noël dans ce massepain. Un très bon produit qui ne pèche que par la comparaison avec Niederegger. La pâte d'amande est un cran en dessous, moins légère et plus amère et conduit jambon d'or.

Kephy

 ★★★★½ 

Mes critiques envers la pâte d'amande de Niederegger montrent bien que tous les goûts sont dans la nature : celle de Lindt à ma préférence. Et ce massepain en particulier est une véritable réussite, avec son mélange subtil de cannelle, d'orange et de chocolat. Un délice qui mérite un demi jambon de platine.

 

PS : Trouvé au Galeria de Stuttgart, 2€99 le pain de 100g.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

2 réponses à “Le retour du Marzipan”

  • Axille:

    J’ai du mal à imaginer comment les Allemands et vous pouvez manger de la pâte d’amande comme ça, comme si c’était un gâteau…

    • Elles sont à mille lieues des pâtes d’amandes grasses et fortes du genre de celles colorées vendues en magasin ou d’une frangipane bien lourde et rapidement écœurante.

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (15)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité