Pelure de zombie

Être un vampire ça a un certain panache. Des chemises en flanelle, l'immortalité, la force, la vitesse, des pouvoirs amusants comme se transformer en chauve-souris. Bon il y a quelques inconvénients, il faut dormir dans une étroite caisse en bois, être ridiculisé par des films pour pré-adolescentes, et ne pas se voir dans la glace n'est guère pratique pour se raser même si au moins cela évite de voir sa tête de déterré au réveil avant un grand bol de sang fumant. Par contre être un zombie, ça craint vraiment. Une intelligence et une compréhension du monde qui nous entoure très limitées, une démarche grotesque et lente, errer sans but précis en poussant un caddie le samedi après midi au supermarché. En plus on perd des bouts de peau comme le premier lépreux venu.

skin1

Il n'y a pas que les zombies ado qui soient mal dans leur peau

Semer des morceaux de peau partout ça fait désordre mais ce n'est pas perdu pour tout le monde. Le laboratoire Harcos, déjà responsable des poches de sang de substitution pour vampire, soucieux du respect de l'environnement, recycle l'épiderme décomposé et croustillant en snack pour geek ignorant.

skin4

L'emballage a beau tenter indiquer que ces lamelles décomposées et brûlées sont ok pour la consommation humaine, on ne nous trompe pas comme ça. Tout le monde devrait savoir que l'ingestion de chairs contaminées entraîne la mort. Ça sent le complot machiavélique. Bon, dans notre cas, des années de consommation des pires ignominies (requin faisandée, boisson au placenta, alcool crasseux, bonbons goût viscères de poisson, ...) nous ont immunisé contre ce genre de désagréments digestifs.

skin2

☣ UN 2814 ☣

Cette vieille peau se présente sous la forme de fines feuilles verdâtres rectangulaires vraiment trop plates. Où sont les boursouflures et les plaies qu'arbore tout zombie qui se respecte ? En plus vu l'odeur de peinture et de dissolvant qu'elles dégagent, on a dû tomber sur un lot provenant de zombies peintres en bâtiment. Ça nous a fait penser à l'odeur d'un snack japonais précédemment testé, le sucre en moins. Pour parfaire ce tableau bien sombre, le contact n'est pas des plus agréables, sec mais néanmoins collant, avec l'impression de toucher du plastique.

skin3

Pour un peu on dirait des algues

Cette texture, si détestable au toucher, n'est guère mieux à mâcher. Le goût oscille entre les produits chimiques précédemment cités, le sésame assez prononcé, et la combinaison huile/sel dans le genre des chips, qui au passage graisse bien les mains et les lèvres. On retrouve aussi un soupçon d'algue en fin, suffisamment effacé pour être supportable quand on n'aime pas ça.

 

Verdict :

Giraf

 ★½☆☆☆ 

Quelle idée de vouloir manger des déchets de zombies... Une idée étrange pour un résultat sans grand intérêt. Ce snack se mange mais sans grand entrain. Son goût et sa texture n'incitent pas à en reprendre, mais ça aurait pu être pire. Le sel, par exemple, est bien dosé et l'algue se sent peu. Cela ne le sauve néanmoins pas du demi jambon de bronze.

Kephy

 ★½☆☆☆ 

Un produit prétendument comestible qui a une forte odeur de dissolvant et de peinture, on ne peut pas dire que ça inspire confiance... Heureusement, le goût n'est pas dans le même registre, au point d'être quasi imperceptible. On finit par sentir l'algue, mais de manière moins marquée et donc moins mauvaise que les autres produits du même type. Cette note positive n'enlève rien au fait que ce produit est absolument sans intérêt, et ne mérite pas plus d'un demi jambon de bronze.

Gustarator

 ★★☆☆☆ 

Je ne suis déjà pas fan de ce qui a un aspect huileux. Les feuilles manquaient aussi de sel, mais n'avaient surtout pas (ou trop peu) ce goût d'algue qu'on retrouve dans d'autres produits similaires. Au final, je me retrouve avec un mauvais arrière-goût de sésame pendant quelques heures. Le seul point intéressant est d'avoir une alternative à la petite cuillère d'huile avant une soirée arrosée. Et encore, il en faudrait des feuilles. Ça vaudra au final un jambon de bronze.

 

PS : Pour ceux que cela intéresse, il s'agit en fait de feuilles d'algues, accompagnées d'huile de tournesol, d'huile de sésame et de sel marin.

PS² : Offert par le Père Noël, et trouvable sur différence sites dont celui de Harcos, en sachet refermable de 11,3g.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité