Oeuf de lapin

Pâques c'est bien. Les grandes marques de chocolats et de confiseries redoublent d'inventivité pour essayer de rafler la plus grosse part du gâteau. Enfin aussi inventif qu'on peut l'être en restant cantonné aux grands thèmes classiques que sont œufs, poules, cloches et autres lapins. On ne verra malheureusement jamais un aspirateur ou une baignoire de Pâques en chocolat.

Pâques c'est bien oui, mais il y a mieux : les semaines qui suivent Pâques. C'est généralement l'occasion pour les fans de chocolat de faire des bonnes affaires. Les sucreries trop typées par cette fête sont en effet souvent soldées à moins 50%, comme justement les œufs coque Milka que je vais vous présenter aujourd'hui, presque un mois après Pâques. Non, je n'ai pas honte.

Test en solde chez Eat'n Waf

Trouvé complétement par hasard dans un magasin de jouets, dans lequel nous n'avions d'ailleurs aucune raison valable de nous trouver, ce produit nous a tout de suite attiré l'œil puisque l'emballage se présente sous la forme d'une boîte à œufs. L'idée de Milka est vraiment sympathique et ça change des œufs avec des nœuds, ou des paniers garnis de chocolat, même s'il faut avouer que l'association œuf et boîte à œuf était simple à trouver. Le principe de ces chocolats, comme leur nom l'indique, est de ressembler à des œufs à la coque, avec une coque à casser et un intérieur moelleux à manger à la petite cuillère.

Emballage réussi

La boite, faite dans la même matière qu'une vraie, est vraiment réaliste. Une fois l'entourage de carton retiré, seule sa couleur mauve le trahit et jure avec son modèle. On regrettera aussi que Milka n'ait pas poussé l'idée jusqu'à proposer des boîtes de 6 ou 10 œufs, voire de 36 pour les plus gourmands. Chacun des quatre œufs de 36g contient 20g de sucre, 13g de glucides et fournit 190kcal. Parmi les ingrédients, on trouve de l'azote pour l'aération du fourrage.

Cuillères et désillusions incluses

L'ouverture de la boite est accompagnée d'une bonne surprise : deux petites cuillères violettes sont fournies afin de pouvoir déguster directement sans avoir à chercher un instrument de la bonne taille. C'est pratique car on s'aperçoit vite qu'une cuillère à café est inadaptée, les œufs étant plus petits que des vrais. La boite cachait plutôt bien cela, mais on va miser sur une volonté de fournir des portions adaptées à des enfants plutôt qu'une volonté de tricher un peu sur la véritable contenance grâce à l'emballage. On est comme ça nous, d'ailleurs on croit encore au Père Noël.

Mi œuf, mi crayon

Coupe, coupe, creuse, creuse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dessus de l'œuf est plus fin que le reste et présente une étrange similitude avec un crayon. Cela permet de le décapiter sans souffrance et sans couteau, enfin pas à chaque fois. La première ouverture s'est bien passée, propre et nette. La deuxième un peu moins, la moitié de l'œuf ayant été broyée suite à une pression trop forte. Vu sa mollesse et sa résistance à un petit coup de chaud, on est heureux que Pâques ne soit pas en mai. L'odeur est celle du chocolat Milka classique. L'intérieur n'est pas liquide, mais sous forme de mousse. Celle-ci a cependant un goût plus proche du fourrage que l'on trouve dans certains gâteaux bas de gamme plutôt que d'une vrai mousse au chocolat. Cette partie n'a pas un goût inoubliable, elle est de plus très sucrée et laisse les lèvres grasses. Une fois le fourrage fini, il reste l'œuf à manger, mais là les choses se compliquent. Une fois vide, l'œuf devient tout mou, se casse facilement et fond dans la main, pas dans la bouche.

 

Verdict :

Giraf

 ★★☆☆☆ 

L'idée et le packaging étaient intéressants et le produit est même assez ludique à manger. Par contre le goût n'est pas vraiment à la hauteur. Le chocolat de la coque est basique et la mousse est plutôt décevante, ce qui fait retomber ce produit dans le quelconque, et lui fait obtenir un jambon de bronze.

Kephy

 ★★½☆☆ 

Le concept de ces œufs est amusant, et bien qu'on nous ait dit après notre achat que ça existait depuis longtemps et que c'était commun, nous n'en avions jamais croisé auparavant. Nous avons partagé un seul paquet pour deux, et n'ayant pas hérité de la boite, je ne peux pas me prononcer sur l'aspect d'origine de ces œufs puisqu'ils n'ont pas bien supporté le voyage. Concentrons-nous donc sur le goût.

Le chocolat de la coque est plutôt bon, du chocolat Milka standard en somme. J'ai par contre regretté que l'intérieur soit fait de mousse assez compacte, du chocolat liquide aurait été plus amusant, quoique plus dangereux pour les vêtements. En plus de ne pas être liquide, cette mousse est également trop sucrée et donc un peu écœurante, surtout qu'un œuf complet constitue une portion trop importante à mon goût.

Du pour, du contre, ce sera donc un demi jambon d'argent.

 

PS : Trouvable, s'il en reste, chez Toy'r Us, 2€ au lieu de 4€ pour la boîte de 4 œufs.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

8 réponses à “Oeuf de lapin”

  • Je confirme, ce produit existe effectivement depuis au moins 3 ou 4 ans, je le retrouve tous les ans à Paques dans les rayons de mon supermarché et je me suis laissé tenté la première fois et j’ai moi aussi été bien déçue.

  • Julie:

    Dans un magasin de jouets… ? Et bien, ça c’est une trouvaille !
    Perso n’aimant pas vraiment le chocolat moi je suis adepte uniquement du Lindt, version chocolat au lait toute simple, mise au frigo pour un croquant agréable (le seul chocolat goûté actuellement qui ne perd pas sa saveur au frigo !). Mais j’avoue, sans l’avoir goûté, cet oeuf m’écoeure déjà, j’imagine le « trop sucré ». >_<

  • Un concept amusant et prometteur, mais qui laisse sur sa faim, en somme !

  • Je connaissais déjà mais je n’avais pas aimé. J’ai également le souvenir de quelque chose de trop sucré…

    A quand l’oeuf de pâques goût « oeuf au bacon » ? XD

  • Miette:

    Oh moi j’adorais ça ! Et ça fait des années que ça existe, souvenirs de maternelle (sachant que j’ai 20 ans…), mais c’est vrai qu’on en trouve vraiment pas partout. Mais je préfère la version lait plutôt que chocolat… ça fait vraiment trop.. ben chocolat, et oui trop sucré.

  • J’en avais également un bon souvenir (qui date un peu je le reconnais). Du coup je ne vais peut être pas re-goûter, ça m’évitera une déception.

  • Moi aussi j’ai pris l’habitude de ratisser les boutiques en périodes post-fêtes. Rien de mieux que de vivre à contre-temps!
    Moi non plus je ne connaissais pas ses œufs Milka (œufs de vaches alors?).
    Quand j’étais gosse, ma mère me cuisinait le même genre de gourmandes au chocolat, mais sans mousse et dans de vrai coquille!

  • […] mois de mai est décidément celui de toutes les fêtes chez Eat'n Waf. Après Pâques, célébrons aujourd'hui Halloween, si tant est que l'on fête Halloween en Corée. En effet, le […]

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (16)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité