C’est l’Halloween, on veut des bonbons !

Le mois de mai est décidément celui de toutes les fêtes chez Eat'n Waf. Après Pâques, célébrons aujourd'hui Halloween, si tant est que l'on fête Halloween en Corée. En effet, le produit du jour semble tout indiqué pour remplir la besace des petits monstres qui viennent sonner à vos portes en quémandant des Pop Tarts, puisqu'il s'agit de nougats à la citrouille, si on en croit la traduction certainement approximative du magasin où nous les avons trouvé.

Ben on veut pas une citrouille, on veut des bonbons

Autant vous le dire tout de suite, je n'ai jamais mangé de citrouille de ma vie, et c'était donc uniquement l'aspect insolite de la chose qui m'a attiré, et non l'envie de profiter d'un goût que j'apprécie, sous forme de bonbon. D'ailleurs, pumpkin signifiant à la fois citrouille et potiron, et mon coréen étant pour le moins limité, rien ne nous dit que ces "nougats" ne sont pas en fait au potiron. Ces deux cucurbitacées n'ayant pas vraiment de signe distinctif extérieur, nous n'aurons pas non plus d'indice grâce à l'image sur le paquet.

Mais qu'importe la courge pourvu qu'on ait l'ivresse... Je n'en avais en tout cas encore jamais croisé sous forme de confiserie. Il faut avouer que c'est plus pratique à manger ainsi : une citrouille standard pèse dans les 5kg - la plus grosse citrouille du monde pesant même 782kg - alors que nous n'avons ici que 500g de nougats, dont chacun fait approximativement 2cm de long.

Tu m'as fichu une de ci-trouilles

En observant les indications du paquet, on constate que l'appellation "nougat" semble bien erronée, puisqu'aucun des multiples noms affichés ne s'en approche : candy, taffy, caramel, casse-croûte... Heureusement, les ingrédients et informations nutritives tergiversent moins : sucre, sirop et poudre de citrouille/potiron, apportant 69g de sucres, 8% des AJR en sodium et 10g de protéines pour 100g. Pas de graisses ni cholestérol, on fait pire en matière de sucrerie.

Hey mon ami, t'aimes ça, manger des petates ?

En ouvrant une papillote, on trouve une sucrerie effectivement plus proche du caramel ou du bonbon Krema que du nougat. Elle a une couleur jaune orangé et une odeur forte qui ne se rapproche de rien de connu, sauf peut-être de la citrouille, mais je ne suis pas en mesure d'en attester. L'enthousiasme de manger un bonbon est immédiatement calmé par cette odeur pas franchement attirante.

Une fois en bouche, on retrouve la sensation éprouvée sentant ce caramel : c'est vaguement sucré, mais le goût est loin de tout bonbon classique. Difficile à décrire, il n'est en tout cas pas comparable à du potiron cuit. Peut-être cru ? Il a en tout cas des similitudes avec la patate crue, un côté âpre dont on se serait bien passé en mangeant une sucrerie. On a rapidement la bouche enrobée d'un voile écœurant, et on finit par vouloir s'approprier le nom Smashing Pumpkins en recrachant ce bonbon pour le jeter à la poubelle. Cependant, le mal est fait, le voile perdure un moment après avoir fini le caramel...

 

Verdict :

Kephy

 ★★☆☆☆ 

Je ne m'attendais pas à une merveille en achetant ces bonbons atypiques, mais j'espérais tout de même mieux. Me voilà avec plus d'une centaine de caramels au goût douteux, écœuré après en avoir mangé deux. Heureusement, ils vont trouver refuge chez un collègue au palais moins sélectif que le mien.

Leur originalité et le fait que ce n'est tout de même pas un supplice à manger leur permet de repartir avec un jambon de bronze.

Giraf

 ★★☆☆☆ 

Des bonbons à la citrouille, voilà quelque chose d'original. L'odeur n'est pas très engageante, ces bonbons sentent plus ou moins la pomme de terre crue et la terre. Ce qui nous a frappé moi et mes dents, dès la première bouchée, est la dureté de ce pseudo caramel. J'étais convaincu dans le magasin que ça serait surprenant mais bon, et bien je me trompais. Niveau goût on a quand même plus l'impression de manger une patate crue qu'une citrouille même s'il est vrai qu'on retrouve quand même un peu le goût de cette dernière. Le bonbon est plutôt âpre, et cette sensation est renforcée par le fait qu'il est assez peu sucré. Pour ne rien arranger, il colle vraiment aux dents.

Définitivement, ce produit est plus fait pour offrir aux petits démons (ou clowns) d'Halloween pour les punir de vous déranger quand vous mangez votre grill cheese, que pour une consommation personnelle. Il décroche un simple jambon de bronze, car il reste tout de même acceptable.

 

PS : trouvable au K-Mart, rue St Anne (Paris), 4€61 le paquet de 500g.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

6 réponses à “C’est l’Halloween, on veut des bonbons !”

  • Eleys:

    Ha ha ha, aujourd’hui j’ai vu le science et vie junior nouveau, j’ai pensé à vous… « les plats les plus écoeurants du monde » ou un titre comme ça. Franchement, il y avait du niveau ! Spéciale dédicace au poisson-pénis.

    PS: …Pour en revenir à l’article, « matgouel » ça fait plus breton que coréen… Les bretons mangent-ils particulièrement beaucoup de citrouilles ? En tout cas moi j’aime pas ça, ni en soupe ni en poptarts… Et de toute évidence, pas en bonbons non plus !

    PPS: vivent les québecois.

  • Ca a vraiment l’air immonde ! :s

  • Tonton Frankie:

    Le mieux pour les demoiselles élégantes est quand même de porter un collier de citrouilles autour du cou !

  • Sales gosses, à Halloween ou n’importe quand…
    Ceci étant, j’ai un nouveau défi perso à relever : Initier Kephy au potiron et lui faire oublier ce truc! (faudra attendre l’automne prochain mais bon…)

  • Le potiron je connais, mais effectivement j’ai une lacune sur la citrouille 😉
    Donc si je te vois sonner à ma porte avec un nez de clown, il faut pas que j’ouvre c’est ça ? :p

Laisser un commentaire

Catégories
Derniers commentaires
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité