Nacho Nacho Man

Mettre du baume à lèvres, il faut reconnaître que ça ne fait pas très macho. Mais réjouissez-vous, aujourd'hui grâce à Accoutrements, ça peut au moins faire nacho ! Après avoir mené une lutte de haute volée avec le baume au wasabi, il est donc temps de revêtir un sombrero et de prendre son plus bel accent mexicain pour entamer le test du jour.

Ils viennent de faire les cons avec le mauvais mexicain

Cet emballage dégoulinant a de quoi repousser, mais il est malheureusement légitime puisque le goût annoncé de ce baume à lèvre est le fromage à nacho. Mais commençons par une brève présentation des nachos, pour ceux qui comme moi savent que c'est mexicain sans en connaître beaucoup plus sur ce met. Les nachos sont un plat très simple, composé de tortillas avec du fromage, généralement couvertes de chili. Ah bah oui, je vous avais dit que ça serait bref.

I've got to be a nacho !

Nous voilà donc en présence d'un baume au fromage... Il y a plus attirant comme odeur. En ouvrant le capuchon, ça se confirme... Il émane du stick une odeur à mi chemin entre du parmesan et du cirage. J'avais pourtant lu que le fromage généralement utilisé comme base de sauce était du cheddar. Cela dit un collègue grand amateur de nachos m'a confirmé que l'odeur du baume ressemblait bien à celle du formage à nacho. Cette fragrance doit donc être le résultat du mélange entre le cheddar et les autres ingrédients de la sauce.

Une telle odeur ne donne pas vraiment envie de s'en tartiner les babines, mais que ne ferions-nous pas pour satisfaire notre lectorat qui aime tant nous voir souffrir. Après s'être exécuté, on se retrouve avec les lèvres très grasses, mais c'est aussi le cas de certains baumes du marché "grand public". On décèle encore une légère odeur, mais nettement moins forte qu'en humant directement le tube.

Côté goût, c'est le néant, mais ce n'est pas une surprise, puisque c'était déjà le cas avec celui au wasabi, de la même marque. On n'a même pas le petit côté piquant de son cousin vert. Il convient donc de traduire ici "flavored" par "parfumé" plutôt que par "aromatisé". Après tout, c'est mieux ainsi, je n'aurais pas été capable de dire si le goût était ressemblant. Au final, il aurait sûrement été moins efficace mais plus agréable de se frotter les lèvres avec du cheddar fondu !

Quant à savoir si utiliser ce baume fait de vous un macho, je serais tenté de dire que oui, puisqu'imposer à une personne de vous embrasser en ayant une telle odeur sur les lèvres revient à montrer que vous êtes le mâle dominant et qu'elle doit subir le supplice en silence. Je n'ai (mal)heureusement pas de cobaye sous la main aujourd'hui pour confirmer ces dires.

Et si vous trouvez qu'un macho ne doit pas mettre de baume à lèvres, vous pourrez toujours vous consoler en vous disant que vous devenez un peu Mexicain en faisant ça... Dans tous les cas c'est bien connu, l'odeur de fromage ça attire les filles... enfin au Mexique... peut-être.

 

Verdict :

Kephy

 ★★½☆☆ 

Une odeur que seuls les amateurs de fromage apprécieront peut-être à sa juste valeur, un emballage peu ragoûtant et aucun Jack Black à l'horizon pour égayer un peu le tableau, ce baume n'est pas à utiliser au quotidien comme du Labello. Cela dit, en achetant un baume parfum fromage, on sait à quoi s'attendre et on n'est pas déçu par l'odeur qui ne brille pas par sa discrétion. Il ne s'en tire qu'avec un demi jambon d'argent que parce que je ne suis ni Mexicain, ni fondu de fromage, ni catcheur.

Espérons juste qu'une application régulière ne fasse pas grossir et ne rende pas la peau aussi burinée que celle de Machete, dont on peut douter qu'il en utilise, étant à la fois macho et Mexicain.

 

PS : Trouvable chez CyberCandy, 2£99 le stick.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

9 réponses à “Nacho Nacho Man”

Laisser un commentaire

Catégories
Publicité
Archives
  • 2014 (56)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)