Au Mexique on les appelle los Submerinos

Top, je suis un célèbre gâteau américain. Je me présente sous une forme allongée jaune et spongieuse remplie de crème. Au Mexique on m'appelle el submerino. On me prête une longévité exceptionnelle. Ma mascotte est un cowboy. Je suis ? Je suis ? ... Le Twinkie.

Vous ne connaissez pas ? Pourtant ce petit gâteau rempli de crème à la vanille de la marque Hostess est une vraie star outre-atlantique. Porté aux nues par Zombieland, où il est l'obsession d'un des protagonistes, il n'en est pas à son premier rôle. Dans Ghostbuster il sert de démonstration à Egon pour l'augmentation de l'énergie psychokinesique. Dans Die Hard, il fait partie de notre première rencontre avec le sergent Al Powel. Quelques exemples parmi tant d'autres. Hier j'ai regardé un film, pris au hasard et un paquet de Twinkie y apparaît furtivement derrière un grille pain !

Il paraît que si on les laisse vieillir dix ans, ça devient de l’alcool !

Qu'ont-ils de si génial pour qu'on leur prête autant d'attention aux USA ? On leur accorde des propriétés de conservations exceptionnelles, des spécimens de 1988 seraient toujours mangeables. Une expression dit même : "Vous pouvez laisser un Twinkie sur un banc, revenir un siècle plus tard le Twinkie sera toujours là". D'autres prétendent que si on les laisse vieillir 10 ans ça devient de l'alcool et qu'ils seraient les seuls aliments "survivants" en cas d'holocauste nucléaire. Mais la raison de cet intérêt semble être plus terre à terre, ils sont censés être très bons.

Recto

Verso

Ce produit a beau être petit, c'est un poids lourd. Ses 43 petits grammes contiennent 150kcal, et représente 7% des AJR en graisse, on monte même à 13% pour les graisses saturées et 7% pour le cholestérol. Rien que ça suffirait à en faire un produit peu recommandable. Mais les sucres ne sont pas en reste, 9% des AJR et on ajoute à ceci 9% pour le sel. On notera aussi l'improbable présence de graisse de bœuf parmi la liste des ingrédients. Un produit typiquement américain donc.

Crémeux

L'analyse du gâteau sous tous les angles, nous apprend que la crème est injectée par 3 trous situés dessous. L'odeur est sucrée, et ressemble beaucoup à celle des pains aux raisins. La partie gâteau est molle, et rappelle un peu un grand classique français, le quatre-quarts, mais en plus gras et surtout en bien plus sucré. Devant autant de sucre, on se dit que la crème va adoucir le tout, pour équilibrer un peu les saveurs. Perdu. Je ne croyais pas ça possible mais elle est encore plus sucrée que le gâteau. Elle rappelle la version nature de la pâte de marshmallow Fluff en un peu plus liquide, mais tout aussi sucrée, si ce n'est plus. De plus elle n'a pas du tout le goût de la vanille qu'elle est censée imiter et se révèle vraiment étouffante. Tout dans ce gâteau déborde de sucre, ça en devient vraiment écœurant. En prime la sensation de gras perdure longtemps après avoir réussi à finir cette abomination.

 

Verdict :

Giraf

 ★½☆☆☆ 

Une grosse déception, j'entendais tellement parler du Twinkie que je pensais à un gâteau exceptionnel. On est en effet dans le hors norme, mais pour le sucre. Je comprend du coup pourquoi il se conserve aussi longtemps. Heureusement pour moi je n'en avais pas acheté beaucoup. Un demi jambon de bronze, car il est quand même mangeable si on a un ou deux litre d'eau à portée de main et on doit pouvoir faire pire, étant donné que certaines personnes le consomment frit.

 

PS : Trouvable sur Cybercandy, 1£30 l'unité

PS2 : Je vais peut être vous décevoir, mais ils ne se transforment pas en alcool après 10 ans, même si on les conserve dans un coffre fort. N'essayez pas, ça ne sert à rien.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

9 réponses à “Au Mexique on les appelle los Submerinos”

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2017 (23)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité