닭다리 ou l’art de choisir dans une épicerie coréenne

"Dans le doute, abstiens-toi" est un proverbe que ne suit pas du tout l'équipe de Eat'n Waf qui lui préfère largement sa variante personnelle "Dans le doute, teste". Notre escapade du weekend dernier nous a conduit dans une épicerie coréenne où les emballages sont totalement en coréen, sans une petite étiquette de traduction. Seul le prix sur le rayonnage donne quelques informations parfois évasives. Comme le snack du jour. Il était juste indiqué Snack Poulet. Est-il au poulet ? Goût poulet ? Uniquement en forme de poulet ? Mystère.

La legende du super poulet vengeur

L'emballage nous a plu et c'est pour ça qu'on l'a pris. On y voit un poulet énervé ou constipé, un couple qui danse ou a peur et des pilons en flammes, le tout sur fond noir. Les Coréens et les Japonais sont vraiment maîtres dans l'art de faire des emballages mignons qui donnent envie d'acheter sans se soucier du contenu. Vu le poids du paquet on se doute que ce snack ne contient pas de la viande, on doit être en présence de gâteaux d'apéro goût poulet et en forme de pilons.

La boite contient un sachet rose avec le petit poulet dessiné, c'est mignon tout plein. Avoir un emballage dans un emballage est habituel pour les produits asiatiques. Au Japon, quand on achète un sachet de bonbons, les bonbons sont emballés individuellement à l'intérieur. On a aussi sur la face interne de la boite, un dessin du poulet, chantant sur un toit ce qui agace un vieux monsieur barbu, on le comprend. Un texte nous raconte sûrement l'histoire du poulet. Je pense qu'on est en présence du célèbre super poulet vengeur. Pour venger tous les poulets tués par le cuistot - colonel Sanders coréen - pour faire des pilons de poulet, notre super poulet chante sur le toit. Enfin on imagine, on ne saura jamais le fin mot de l'histoire. A-t-il gagné ? Est-on en train de le manger ? Est-ce une toute autre histoire ? Encore aujourd'hui, quelques jours après avoir gouté, l'incertitude sur l'histoire du poulet me ronge.

Kawai tout plein

Le sachet contient des snacks en forme de pilon, on a heureusement évité une troisième couche d'emballage. La texture est surprenante. On s'attendait au craquant sec, habituel des gâteaux d'apéro mais se retrouve avec un craquant qui rappelle plutôt la friture et la texture de la chapelure. Ça change par rapport à la plupart des snacks. Le goût exactement celui des croûtons. Mais entre ail et oignon mon cœur balance. Direction Auchan pour y acquérir un paquet de chaque. Une fois revenu, une séance de tests intensifs est réalisée. Tour à tour pilon, croûton à l'ail et croûton à l'oignon sont dégustés. Après de longues minutes d'hésitation l'ail l'emporte. Pour moi le goût est identique, hormis un coté un poil plus sucré pour les pilons. Par contre la boite semble indiquer par des flammes que les pilons sont pimentés, mais pour moi ce n'est vraiment pas le cas, j'attribue uniquement le coté un peu piquant à l'ail. De plus, aucune trace d'un quelconque goût poulet, chimique ou pas. Rien ne nous a jamais dit que le snack est au poulet, il est peut être uniquement en forme de pilon de poulet.

En forme de pilons

La boite donne peut être un indice. Après l'avoir regardé sous toutes les coutures, pas une seule trace d'anglais, seuls des caractères coréens sont présents. On apprend quand même que la marque est Nongshim. Leur site contient une section anglaise, on devrait y trouver des informations. Et bien non, choux blanc, ce snack n'y est pas. Prenant mon courage a deux mains, je décide de trouver la traduction des mots présents sur la boite. Chercher la traduction d'un mot en coréen sur Internet est assez difficile, comme ils utilisent des caractères différents, il faut trouver lesdits caractères pour les coller dans le traducteur. J'ai alors appris que les coréens ont à la fois un alphabet (hangûl) et des idéogrammes (hanja). Les lettres (jamos) de cet alphabet, au nombre de 40, ne se présentent jamais isolément. Plus précisément, elles sont toujours associées à l'intérieur de blocs pour former une syllabe. De 40 signes, on passe à 581 syllabes (si on ne compte que les plus courantes) et donc trouver le bon signe à coller dans le dictionnaire est long, très long. Après 20 bonnes minutes de recherche, je découvre que ce snack contient 3% de poulet. Et pour compliquer le tout, il existe plusieurs mots pour le poulet : 닭다리 et 닭고기 tous les deux utilisés sur l'emballage. Je n'ai pas trouvé de trace des mots ail ou oignon mais je ne suis sûr de rien. Les pilons étaient donc bien goût poulet.

 

Verdict :

Giraf

 ★★★½☆ 

Pour un produit choisi uniquement en raison de sa boite attrayante, ce snack s'en sort superbement. Il a le mérite d'être un peu original : la forme est intéressante, la texture jamais vue pour ce genre de produit et le goût est très bon (surtout pour les adorateurs de croûtons à l'ail comme moi). Par contre, une petite déception, pas de trace de piment ou de poulet. Mais il récolte un demi jambon d'or. Je pense que le poulet crie : "les croûtons à l'ail vaincront !!", et je suis bien d'accord avec lui.

Kephy

 ★★★½☆ 

Ils sont mignons ces petits pilons, et c'est bien là leur principal atout ! Dans nos contrées, on trouve diverses formes, mais celle-ci est inédite.
Quant au goût, effectivement on cherche encore le poulet... C'est un goût assez neutre, mais pour avoir participé à la séance de comparaison avec les croûtons, je ne trouve vraiment pas de similitude avec les pilons. Les croûtons ont un goût de pain beaucoup plus marqué, et le goût d'ail est tout de même assez différent. Par contre, contrairement à Giraf, j'ai senti une légère sensation pimentée après coup.
Côté consistance, c'est très aéré, on mange du vide. Au final, ce snack me fait penser à un autre que l'on trouve chez nous, mais je n'arrive pas à savoir lequel, peut-être des 3D's.
Mais malgré le goût neutre, on se surprend à revenir piocher dans le paquet encore et encore, juste pour en sortir un cracker en forme de pilon, et rien que pour ça, je leur octroie un demi jambon d'or !

 

PS : trouvable au K-Mart, rue St Anne (Paris), 0€80 la boite de 55g

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Une réponse à “닭다리 ou l’art de choisir dans une épicerie coréenne”

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité