Les sablés au sable

Qui n'a jamais mangé de sable quand il était petit ? Le sevrage fut surement dur, vous ne vouliez pas quitter la plage,  je vous comprends. Souvenez vous de la texture. Hmmm, que de bons souvenirs. Le produit du jour permet de retrouver cette joie simple, sans replonger dans l'enfer de la dépendance. Présentés dans une jolie boite verte finement décorée, voici des gâteaux aux haricots qui nous viennent de Taïwan.

Fort jolie boite

Niveau ingrédient, la boite nous apprend juste qu'elle contient des gâteaux aux haricots, le reste est du chinois pour moi, d'ailleurs ça doit réellement être du chinois. La boite contient 15 petits gâteaux assortis à la boite, d'un beau vert rappelant le matcha. Pour autant, cette couleur vient des haricots. Les gâteaux sont aussi fort bien décorés. On trouve des carrés, des fleurs, des ronds, des hexagones, ... mais aucun triangle. Déçu, je décide de continuer quand même et de prendre un carré, 2 triangles isocèles rectangles formant un carré.

Concours de châteaux de sable

Si vous vous demandez le rapport avec le sable, le voilà. Ces gâteaux ne sont pas solides, c'est plutôt de la poudre agglomérée. A la moindre pression même minime, ils s'effritent et redeviennent de la poudre. On a vraiment l'impression d'être devant des mini châteaux de sable, œuvres fragiles, réduits en vulgaires tas informes au moindre petit frôlement. Fier de votre beau château, n'avez-vous jamais cassé sa surface lisse en voulant enlever une toute petite brindille à la surface ?

Dans la bouche, ils s'effritent directement. On retrouve alors la sensation de manger du sable fin (le croustillant en moins), dans une moindre mesure de la farine. Le goût est de haricot est discret, on a plutôt un goût très similaire aux petits sablés mais en plus sucrés et en plus sablés. On peut aussi y voire un petit goût d'amande. Le cœur est composé d'une fine lamelle de pâte de haricot rouge vu la couleur et le goût. Le résultat s'avère franchement bon.

Verdict :

Giraf

 ★★★★☆ 

Jolie boite, jolie présentation, ludique par sa texture, le produit se paye en plus le luxe d'être très bon. Un sans faute donc pour ce petit gâteaux. Outre l'absence de triangle, le seul petit point noir que je lui trouverais est d'être un poil trop sucré. Il mérite un jambon d'or.

Kephy

 ★★★★☆ 

"Non, appuie pas dessus c'est de la poudre", me dit-on en me donnant un de ces gâteaux. Effectivement ça s'effrite, mais c'est bien là tout ce qu'on peut reprocher à cette pâtisserie. Le goût est proche d'un sablé, mais avec une texture qui fond dans la bouche sous forme de petits grains. Le résultat est agréable et on aimerait pouvoir garder la pâte obtenue toujours plus longtemps en bouche. Pour une fois que nous goûtons quelque chose de bon, ne boudons pas notre plaisir, ce sera un jambon d'or offert par la maison.

Gustarator

 ★★★☆☆ 

Le gâteau est très sec à cause de sa texture farineuse. La pâte de haricot rouge vient bien compenser un peu cet état, mais pas assez pour le sublimer. De plus, pâtisserie asiatique oblige, c'est assez sucré. J'aurais laissé un demi-jambon d'argent au final, mais l'emballage et l'aspect permet d'en gagner un bon demi de plus.

 

PS: trouvable à... Taïwan

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Une réponse à “Les sablés au sable”

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité