Tartine de bière

La Toussaint est passée et pour rester dans le thème des (mises en) bières, on va parler de tartines à la bière. Non, n'essayez pas de tremper votre toast chocolat camembert dans votre Kro sous peine de le repêcher morceau par morceau à la cuillère. Et puis de la Kro ! Sérieusement ?? Vous êtes décevant là. Non, pour réaliser le petit déjeuner rêvé des étudiants et des clodos - deux espèces assez proches tant par le contenu de leur porte monnaie que par leur odeur leur taux d'alcoolémie - il y a Birra Spalmabile, littéralement "bière tartinable" en italien. Un nom si inspiré qu'on se dit que tous les efforts ont été concentrés sur la recette. Du moins on l'espère.

Au moins c'est plus parlant que cactus surfeur

Au moins c'est plus parlant que cactus surfeur

 

D'ailleurs parlons-en de la recette. Cette gelée de bière, née d'une association entre le chocolatier Napoleone et la brasserie Alta Quota di Cittareale, est préparée avec beaucoup de sucre et 40% de bière artisanale Alta Quota Greta (blonde) ou Omid (brune). L'alcool ne représente cependant qu'à peine 1% du produit final. Pas de quoi alcooliser votre petit-déj, on sent votre déception. Après les tartines à la bière vous pouvez toujours continuer la journée dans le thème en vous lavant au savon Guinness, qui, s'il ne laisse pas une bonne odeur de pub, à un parfum cannelle noix de coco tout ce qu'il y a de plus agréable.

Arrêtez de lécher le savon !

Arrêtez de lécher le savon !

 

Si les tartines de bière sont la première utilisation de Birra Spalmabile qui vienne à l'esprit, Napoleone indiquent que ses gelées accompagnent bien les entrées, le fromage, les croutons et peut même servir à garnir des pâtisseries. Si subitement l'idée de donuts fourrés à la bière vous traverse l'esprit, attendez avant de crier au génie et dégainer votre carte bancaire.

Birra Spaterrible

Birra Spaterrible

 

Car si le concept de gelée de bière est alléchant, tout dans le produit fini est bizarre. Tout d'abord la texture que l'on qualifiera pudiquement d'onctueuse. Un étrange mélange de consistances de compote de pommes, de pâte à tartiner classique et de gelée de fruits : gélatineux sans l'être totalement, pâteux mais pas trop, gluant, collant, ... La brune est plus épaisse, plus compacte et s'étale moins facilement que la blonde.

Version blonde

Version blonde

 

En ouvrant les pots on s'attend à prendre une bouffée de délicieuses vapeurs houblonnées en pleine figure mais à la place on a une odeur timide et peu sucrée entre la vieille bière oubliée plusieurs jours dans une bouteille, les mirabelles et le rayon engrais d'un magasin de jardinage, du moins pour la blonde. La brune est plus forte, et sans délaisser le côté "bierasse", est plus typée levure de bière. Une effluve rappelant Marmite et Vegemite mais en 10 000 fois moins violent heureusement.

Version brune

Version brune

 

Quant au goût, il n'est pas spécialement bon, sans être foncièrement mauvais. La blonde fait penser à une confiture de poire avec un quelque chose de chocolat blanc et une point de bière surtout en fin. Elle a une petite acidité presque pétillante et serait plutôt bonne sans le méchant arrière goût de produit vaisselle. Sûrement lié au mélange des saveurs et de l'amertume bien présente. La brune quant à elle est du même acabit mais en plus fort. Plus amère, plus marquée, plus produit vaisselle, plus épaisse et plus gélatineuse. Ces deux gelées sont dans l'ensemble très décevantes, la bière n'est pas évidente dans ce mélange de saveurs sans harmonie.

 

Les italiens ne sont pas les seuls à s'être essayés à la gelée de bière. Charles Antona, producteur entre autres de confitures et gelées aux senteurs de la Corse et du maquis, propose dans sa gamme une gelée de bière à la châtaigne, la fameuse Pietra, au sucre de canne. Une recette qui utilise 50g d'infusion de bière pour 100g avec une teneur finale en sucre de 62%. Le résultat est incomparable. Sous sa belle couleur orangée se cache une gelée sucrée au goût proche du miel, avec un rien de châtaigne et rehaussée d'une point d'amertume. Aussi bon nature que sur une tartine ou avec du salé.

Cette gelée c'est de la bombe

Cette gelée c'est de la bombe

 

Verdict :

Giraf

 ★★☆☆☆ 

J'attendais beaucoup des Birra Spalmabile, mais au bout du compte elles se sont révélées très décevantes. Le goût n'est vraiment bon, la texture pas trop agréable et le goût persistant de produit vaisselle gâche tout. Je déconseille et ne monterai pas au dessus du jambon de bronze. La gelée de bière corse par contre est un régal, peut être un brin trop sucré mais qui mérite amplement un jambon d'or.

Kephy

 ★★☆☆☆ 

Si on reconnaît bien une légère odeur de bière, le goût de ces Birra Spalmabile est décevant. Très léger, sans note de bière décelable, on attendait bien mieux d'un produit original comme celui-ci. Ce sera un jambon de bronze car malgré le manque d'intérêt, ce n'est pas mauvais pour autant. Heureusement, la gelée de Pietra vient nous redonner le sourire, avec un goût très agréable et bien plus proche de l'idée qu'on se fait d'une gelée de bière.

 

PS : Trouvable sur Bien Manger, 7€50 le pot de 280g de Birra Spalmabile et 2€95 le pot de 110g de gelée de bière corse.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Une réponse à “Tartine de bière”

  • […] n'est pas notre premier produit du genre, nous avions déjà gouté les pâtes de bière italienne Birra Spalmabile blonde et brune, qui étaient franchement pas très bonnes, avec un goût produit vaisselle et une […]

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2017 (19)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité