Pâté de Kermit

L'époque des fêtes est terminée, et a emporté avec elle tous les plats festifs (comprenez chers) : caviar, œufs d’escargots, gibiers exotiques et j'en passe. Pour vous consolez, un petit dernier pour la route : une terrine de cuisses de grenouille à l'Auxerrois.

Yorn desh born, der ritt de gitt der gue, Orn desh, dee born desh, de umn bork! bork ! bork !

Ce plat digne du Chef Suédois nous vient de Lorraine, et est proposé par les Terrines du Barrois aux côtés de produits plus classiques, si on excepte une intéressante terrine d'escargot. Les mangeurs de grenouilles que nous sommes le savent bien, les cuisses de ces animaux ne sont pas vraiment fournies en viande, du coup les 180g de terrine prennent une allure de génocide batracien. Sauf que non, on est malheureusement en présence d'un mélange porc / grenouille. Finalement, Kermit a demandé Peggy en mariage.

On a connu Peggy plus en forme

Plusieurs fois, nous avons vu des produits avec en gros et en première ligne le nom d'un met inhabituel, pour au final n'en avoir que 2 ou 3%, mais ici, les cuisses de grenouilles désossées représentent 20%, une agréable surprise. D'un autre côté, le mélange avec de la viande de porc ne semble pas forcément judicieux. Le goût subtil et peu prononcé des grenouilles risque d'être indétectable face au porc. Outre ces deux viandes, la recette comprend 2% de vin Auxerrois, du foie et une multitudes d'aromates comme des oignons, de l'ail et du persil.

Les grenouilles bleues oui les grenouilles bleues

Ce pâté n'a pas vraiment fière allure, les différents morceaux ne tiennent pas ensemble et il est dur de le tartiner correctement. Cela dit il n'est pas sans charme, les morceaux de gras sont rares et il se dégage une odeur agréable, pourtant je ne suis pas du tout fan de ce type de produits. L'ail et le porc ressortent le plus, et personnellement j'y ai retrouvé l'odeur du choux farci. En bouche, cette terrine a un goût léger qui contraste avec la plupart de ses consœurs. Elle est assez peu grasse et on retrouve ail, persil et un petit côté pâté de foie. La grenouille, comme on le craignait, ne se détecte pas du tout, et c'est bien dommage.

Verdict :

Giraf

 ★★★☆☆ 

Terrines et pâtés sont très loin d'être ma tasse de thé, et pourtant j'ai trouvé celle-ci agréable. Pas trop grasse et avec un goût pas trop fort, c'est une bonne surprise. Son plus gros défaut est qu'au final la grenouille ne sert à rien. Malgré tout son bon goût lui fait décrocher le jambon d'argent.

Kephy

 ★★★½☆ 

Cette terrine, dont l'odeur ressemble à celle de n'importe quel pâté, a un goût léger et parfumé. Elle n'a pas vraiment le goût d'un pâté de porc classique, mais n'étant pas expert en pâté, je ne saurais à quoi l'associer. Bien qu'il soit regrettable qu'on ne note pas la présence de la viande de grenouille, la terrine est bonne et mérite un demi jambon d'or.

  PS : Trouvable en grandes surfaces en période de fêtes, environ 6€ les 180g.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Les commentaires sont fermés.

Catégories
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité