The smell of …

Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui l'article est consacré à quelque chose qui se sent mais ne se mange pas (encore que ...), mais après tout odeur et goût ne sont-ils pas intimement liés ? De plus "Vulva", car tel est son nom, est tellement étrange et improbable qu'il mérite bien sa chronique ici. Il fait partie de la longue lignée des cadeaux au mieux insolites, au pire horribles, que Kephy et moi-même nous échangeons lors des conventions socialement imposées : il m'offre Vulva à mon anniversaire, je lui offre un parfum odeur vers de terre à Noël, il réplique avec un distributeur de gel douche morve de nez, je lui pète les genoux dans un parking ...

The vaginal scent of a beautiful woman

Pour une fois, on ne pourra pas dire que le logo est sans rapport

Que se cache-t-il sous le nom à peine évocateur de Vulva ? D'après le site internet de Vivaeros, la société allemande responsable de cette bizarrerie, Vulva est "La vrai senteur vaginale très érotique d'une femme désirable - VULVA Original n'est PAS un parfum, mais la captivante odeur intime conservée sous forme de liquide pour l'entière satisfaction de votre odorat." Autrement dit, un extrait d'odeur d'intimité féminine. Limite glauque non ? Mais attendez un peu, la suite est pire.

Un packaging tout en "finesse". Ha la délicatesse allemande ...

Un packaging presque sympathique

"VULVA Original est l'odeur naturelle due à l’effort et à la transpiration, produite par la femme dans sa zone intime" "Celui-ci a une odeur organique, érotique, avec une mélange de transpiration et d'urine qui font vibrer vos sens.". Hmmm la bonne odeur de sueur et de sexe pas frais. Oui, vous pouvez aller vomir. Sachez que Vulva est unique au monde (encore heureux ...) et qu'il a nécessité plusieurs années intensives de recherches. Senteur de minous, un métier d'avenir !

Je vous passe les détails sur les diverses photos de femmes se sentant le string ou celle d'un homme en train faire des recherches très poussées dans le bas ventre de madame, manifestement il doit chercher ses verres de contact. Les plus téméraires regarderont même la petite vidéo mettant en scène Rulio, le senteur de selle de vélo.

Mais où sont mes verres de contacts ?

Mais où sont mes verres de contacts ?

Une question doit vous brûler les lèvres : quelle est l'utilité de ce liquide ? Vulva, qui lui aussi peut vous brûler les muqueuses, sert aussi bien aux ados puceaux en chaleur pour stimuler leur imagination déjà pleine à craquer de femmes à trois seins et de tentacules visqueux, qu'aux hommes "qui satisfont leur plaisirs par le plaisir de l'odorat" et qui sont malheureusement interdits d'entrée au gymnase depuis qu'ils ont été pris en flagrant délit de reniflage de petites culottes dans les vestiaires des filles, et même aux femmes qui veulent "être attirantes en utilisant la senteur vaginale parfaite".

Signalons d'ailleurs que la senteur vaginale parfaite n'est disponible qu'en une variété Original, l'odeur intime de jolies femmes car oui les moches ça pue, c'est comme ça (notez que pour une fois je n'ai rien dit sur les roux), mais Vivaeros travaillerait sur les versions Eighteen (sous entendu odeur de filles tout juste majeures) et "Exotic". Je suis aussi déçu que vous qu'il n'y ai pas d'odeur Eighty (80 ans) ou de spécial lendemain de fête étudiante qui fleure bon les relents d'alcool, de vomis et de fluides corporels du sexe opposé.

En bas à droite Rulio qui doit se contenter de Vulva quand il n'a pas de selle de vélo sous la main

En bas à droite Rulio qui doit se contenter de Vulva quand il n'a pas de selle de vélo sous la main

Ce parfum qui n'en est pas un parfum s'applique en petite quantité sur la paume de la main, le cou ou sur la veste d'un collègue dont la femme est très jalouse ... ça lui apprendra à piquer vos chewing-gums. Le plus intéressant reste néanmoins la longue liste des usages qu'il ne faut pas en faire :

  • Ne pas avaler (recommandation valable uniquement pour Vulva).
  • Éviter tout contact avec les muqueuses.
  • Ne pas appliquer sur les orifices corporels, ... s'ils le marquent c'est qu'ils y pensent, et là ça fait peur.
  • Garder Vulva Original hors de portée des enfants,  même à la sortie des écoles, préférer les bonbons ça marche mieux.
  • Vulva Original ne convient pas aux personnes en dessous de 18 ans (ne convient pas aux personnes en dessous de 21 ans pour tout pays hors de l'UE). Car oui, tout mineur en contact avec prendra soit feu instantanément, soit s'isolera dans sa chambre quelques heures avec un paquet de mouchoirs et un costume de Batman.
A quand une édition limitée livrée avec trois quatre poils pubiens ?

Vu comme ça on dirait presque un parfum de marque

L'idée à beau osciller entre le repoussant et le franchement malsain, le packaging n'en demeure pas moins très réussi. Un écrin noir chic et sobre abritant une mini fiole à bille de 3mL. Malheureusement à l'heure de la prise de conscience de l'impact de l'homme sur la nature, on nous sert un produit autant farci de substance chimique que mon collègue Roger de bière à toute heure de la journée : dipropylène glycol, ascophyllum, phenoxyethanol, methylparaben, ethylparaben, butylparaben, propylparaben et encore plein d'autres noms en "en". Vu le prix élevé-que-je-n'ai-pas-vu-car-c'est-un-cadeau, ils auraient au moins pu nous offrir du véritable extrait bio récolté au cœur de nos contrées : vaches normandes, cochonnes parisiennes, ...

Z

A quand une édition limitée livrée avec trois-quatre poils pubiens ?

Le résultat est-il à la hauteur des promesses ? Brbrbrbrbroum (ceci est un roulement de tambours, si si je vous jure) : non ! Dès le bouchon enlevé l'odeur est incroyablement violente. Une odeur très acre qui prend le nez, un ignoble mélange de vieille sueur, d'urine et de crasse. Elle évoque à l'esprit autant une vieille culotte aux résidus d'urine et de cyprine fermentés quelques semaines au fond d'un bac de linge sale que les murs et sols de certaines stations RER couverts de 30ans de crasse.  Les allemandes que j'ai connu étaient à mille lieux de cette immondice. A se demander s'ils n'ont pas fait leurs recherches sur des ex-nageuses d'Allemagne de l'est ou sur la population de sans domiciles des banlieues de Berlin. Vulva n'est pas érotique pour un sou et est vraiment limite vomitif. Il plairait cela dit peut être aux clodophiles ou aux mytiliculteurs amateurs de moules pas fraîches.

Pour vous j'ai même poussé le test jusqu'à me promener avec du Vulva sur la main. Le résultat est décevant, de une je me suis senti sale et pas frais quasi instantanément après l'application, de deux je n'ai accroché aucun regard, même pas celui d'un pervers en imper, et de trois, même après trois lavages de la main, l'horrible et immonde odeur se sentait encore, au point d'envisager l'amputation comme une solution acceptable.

 

Verdict :

Giraf

 ½☆☆☆☆ 

Si cette odeur de crasse acre est érotique pour ses concepteurs, je n'aimerais pas voir (et sentir) leurs copines et leurs apparts. Vulva ne mérite pas plus d'un demi jambon de porc faisandé suintant d'ignobles fluides purulents. Sur ce, je vous laisse, je vais vomir.

Kephy

 ★☆☆☆☆ 

Dans l'absolu, cette odeur forte et acre me semblerait presque agréable, à faible dose et surtout parce que c'est une senteur que l'on a pas l'habitude de croiser... Mais dans les faits, imaginer ce qu'est censée représenter cette fragrance ramène tout de suite les choses dans un autre contexte. Si je devais sentir quelqu'un et y déceler cette odeur, et surtout si elle vient d'une entrejambes, je n'aurais de cesse que de karcheriser du désinfectant sur la-dite personne jusqu'à ce que mort s'en suive. Cependant, rien que l'idée mérite un jambon de porc après une course effrénée et transpirante dans un mare pleine de boue.

PS : Trouvable sur le site de Vivaeros, 24€90 la fiole de 3mL.

PS² pour Kephy : le feu est un aussi bon désinfectant.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Laisser un commentaire

Catégories
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité