Popcorn d’été

Certains sont plutôt bronzage, chaleur et barbecue, mais d'autres profitent plutôt de leur vacances pour se terrer dans les salles sombres et climatisées des cinémas, à l’abri de la chaleur, des mélanomes et des plages bondées. Pour eux voici une petite sélection de popcorns japonais, dans ce troisième et avant dernier petit article estival :

  • Mix fromage et caramel Chicago Style de Garrett,
  • Truffe au chocolat blanc de la Hanabatake Ranch,
  • Fraise de Great Value.
 ポップコーン。

ポップコーン。

 

Étrange mélange

Étrange mélange

 

Le premier des trois est sans nul doute le plus insolite, un sachet mélangeant des popcorns salés goût fromage et des popcorns sucrés au caramel. Connaissant l'engouement asiatique pour les emballages individuels, on s'attendrait à plusieurs sous-paquets - voire même des grains emballés un à un pour les marques les plus atteintes - mais non. Ici le fromage côtoie le caramel, le salé côtoie le sucré et tout ce petit monde fusionne et se mélange dans une odeur limite vomitive, sucrée au relent fromage et fumet caramel. Très étrange. D'ailleurs cela pose la question de mode de consommation ? Faut il les trier ? Les fromages d'un côté et les caramels de l'autre, comme de vulgaire M&Ms ? Sans compter les inévitables transferts de goût à craindre.

Mais qui passe très bien, graphiquement et gustativement

Mais qui passe très bien, graphiquement et gustativement

 

Et pourtant, aussi étrange que cela puisse paraître, les goûts ont très peu fusionnés. Peut-être grâce à la coquille dure de caramel séché ? Ou un sort vaudou nippon ? Au final cela en est presque décevant car sans transfert, il ne reste que des popcorns apéros mous et très salés goût fromage d'un côté, et des popcorns croquants au caramel marqué et très sucrés de l'autre. Même en prenant une poignée mélangée, le caramel et le sucre sont trop présents pour laisser la moindre place au fromage. A partir d'un ratio trois fromages pour un caramel, les goûts commencent a s'équilibrer et donnent un caramel salé vaguement fromage pas forcement déplaisant. L'intégration chez les popcorns ce n'est pas encore ça.

 

Qui est la truffe dans l'histoire ?

Qui est la truffe dans l'histoire ?

 

Deuxième paquet, des popcorns chocolat truffe blanche de Hanabatake Ranch. Malheureusement, ici on parle de truffes chocolats et non de truffes champignons, ce qui rend le mélange moins festif qu'espéré. On se consolera avec l'aspect des grains, tels de vieux restes recouverts de moisissures neigeuses presque poilues. Détail intéressant, Hanabatake Ranch produit aussi du fromage à raclette (et des popcorns raclette), chose que l'on n'aurait pas penser trouvable au Japon.

 

Popcorns moisis ?

Popcorns moisis ?

 

Si on devait définir ces popcorns en un mot, on choisirait lourd. L'odeur est lourde, chargée de beurre et de chocolat blanc, les grains sont lourds physiquement,  compacts, le goût est lourd, très chargés en chocolat blanc brutal. Ces popcorns sont gras au toucher et pas le moins du monde croustillants, mous et gras donc. Seule une petite pointe de sel vient légèrement égayer et casser la monotonie grasse et sucrée du chocolat blanc. Cette mini fantaisie ne suffit néanmoins pas à nous faire convaincre de continuer passer les quatre ou cinq grains.

 

Le paquet ne se la ramène pas

Le paquet ne se la ramène pas

 

On finit par des popcorns fraise, certes classiques mais pas mauvais. L'odeur fraise est forte et agréable. Les grains sont recouverts d'un coulis de fraise presque caramélisé par endroit, ce qui les rend craquants. Le goût fraise, quant à lui, est marqué et alléchant. La saveur ne fait pas chimique, ces popcorns sont cependant très sucrés. En somme, un petit plaisir régressif.

Rose bonbon

Rose bonbon

 

 

Verdict :

Giraf

 ★★★☆☆ 

Cet assortiment n'est pas mauvais. Chaque variété est plutôt bonne dans sa catégorie, sauf  les truffes blanches trop lourdes et écœurantes, mais manque cruellement d'originalité. Le mix prometteur fromage caramel s'avère finalement basique et les truffes n'ont de champignon que l'aspect. L'ensemble mérite tout au plus un jambon d'argent sans fioriture.

 

PS : Trouvables au Japon, dans les combini. Nous remercions Eleys de nous les avoir envoyés.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité