Whif’n Whaf

Le Whif et le Whaf ; quand des produits ont des sonorités aussi chantantes à nos oreilles, on se sent tout de suite une certaine affinité avec, si en plus il s'agit de concepts culinaires innovants et insolites, alors ils sont vraiment destinés à croiser notre route. Whif comme whaf proposent de respirer la nourriture plutôt que la manger. Imaginez les avantages : léger, rapide, une digestion facile et surtout pas de vaisselle à faire. Attendez avant de vous jeter sur un plat de couscous pour l’ingérer par le nez. Primo, on parle ici d'"aliments" sous forme de poudre ou de vapeur, et secondo, la semoule dans le nez c'est très désagréable.

Whif, whaf, il ne manque que whouf pour faire les trois petits wochons

Whif, whaf, il ne manque que whouf pour faire les trois petits wochons

Le créateur de ces concepts, David Edwards, est un professeur de génie biomédical à Harvard. Il a fondé à Paris en 2007 le Laboratoire, un lieu mixant art, design et science et souvent gastronomie. Une partie payante propose différentes expositions, une autre, le LabStore est libre d'entrée et propose une mini exposition et une zone bar expérimental tout en vendant différents produits. Le côté gastronomique semble cependant plus un prétexte à la créativité qu'un véritable sacerdoce. Pour preuve, lors de notre passage on nous a questionné sur les études de design que l'on suivait - cela dit on peut attribuer cette question à l'étrange et fascinante chevelure de Kephy.

W(h)af !

W(h)af !

Plusieurs idées intéressantes sont issues du Laboratoire : le whif et le whaf bien sûr, mais aussi le Wahh et le WikiCell que nous n'avons pas goûtés. Développé en collaboration avec le célèbre designer Philippe Starck, le Wahh (Wahh Quantum Sensations) est un spray pulvérisant une dose infime d'alcool (0,075 mL) censée procurer instantanément les effets de l'ivresse : état second, confiance en soi, volonté de détruire le monde et les roux, et éventuellement, vu le nom, se transformer en lapin crétin. Amusant, mais dispensable surtout vu le prix (dans les 20€ pour un spray de 20 doses).

Les WikiCells quant à elles sont bien plus prometteuses. Elles tentent de réconcilier contenant et contenu grâce à un emballage comestible. A la manière des fruits,  il s'agit d'une sorte de peau qui protège mais qui en plus apporte une valeur ajoutée sur le plan gustatif. Cette technique d'enveloppe consommable a sûrement de beaux jours devant elle et pour l'instant le Laboratoire mise sur des WikiCells yaourt, fromage, glace ou encore boisson. Un WikiBar pour les goûter doit ouvrir au LabStore courant 2013.

Eat'n Whaf

Eat'n Whaf

Lors de notre passage au laboratoire, nous avons pu approcher un whaf et aussi voir ses différents prototypes avant qu'il n'acquiert sa forme à mi chemin entre un vase et de la verrerie de chimiste. Une fois chargé d'un liquide comme un cocktail ou des moules frites liquides, l'étrange appareil génère un nuage de saveur que l'on déguste grâce à une paille en verre spécialement conçue à cet effet. Nous avons eu le droit à un cocktail de fruit rouge. On ne peut pas enlever le côté ludique de la chose, mais pour la saveur on repassera, on ne la ressent que très furtivement dans la bouche. Pas très convaincant donc.

T'as pissé dans ton whaf ??

T'as pissé dans ton whaf ??

Le whif quant à lui reste dans le concept de la nourriture respirable mais en beaucoup plus abordable et pratique que le whaf. Exit le nuage de saveur et l'encombrant appareil électrique, ici on inhale de la poudre contenue dans un petit cylindre plastique en inspirant fort. Passées trois - quatre tafs, direction la poubelle, il n'y en effet pas moyen de le démonter ou le recharger. Super écologique tout ça.

Mais qui a besoin d'un mode d'emploi ?

Mais qui a besoin d'un mode d'emploi ?

Le Whif se décline en une myriade de parfums :  chocolat, chocolat/menthe, chocolat/framboise, chocolat/cerise, café, ainsi que des versions énergétique vitamines/thé ou encore la gamme Aeroshot Energy à base de caféine arôme citron vert, pomme verte ou encore framboise. Malgré ce vaste choix, on regrette qu'une version choucroute ne soit pas à l'ordre du jour.

Cartouchière

Ne pas confondre avec la boite de cartouches pour la chasse aux gnous (ou de suppositoires selon vos hobbies)

Certains parfums n'étaient pas disponibles à la boutique parisienne ou simplement pas encore sortis, nous n'avons donc que cinq versions : un pack de dix-huit Whif chocolatés, des Whif vitamines et quelques shots d’énergie. L'objet en lui même est joli : simple, bien fini, utilisable à une main et qui tient dans la poche. Il suffit de pousser le bout pour dégager la fente par laquelle aspirer. C'est très intuitif et pour les spectateurs de TF1, un mode d'emploi est même fourni.

Le petit déj des champions : chocolats, caféine et vitamine.

Le petit déj des champions : chocolat, caféine et vitamines

Ce petit cylindre a beau avoir l'air sympathique, il est en fait très vicieux. La poudre inspirée tapie tout : le palais, l’intérieur des joues et le fond de la gorge, si bien qu'il est vraiment très dur de ne pas tousser. On ne peut pas dire que cela soit agréable, surtout pendant les deux premières inspirations, quand le Whif est encore bien plein.

L'expérience varie un peu selon la version à cause de la granularité de la poudre qui diffère. Les trois chocolats utilisent la plus fine et par la même la plus insidieuse par la mini sensation d'étouffement qu'elle procure. Elle s'apparente à de la poudre cacaotée pour petit-déjeuner type Nesquik. A l'opposé, on a l'impression que le Whif thé / vitamine contient des cristaux de sucre. Même si c'est plus agréable, cela se révèle moins pratique, le poids de la poudre induit des inspirations plus forte et de plus elle a un peu de mal à passer dans la fente.

Vas-y tire sur le Whif

Vas-y tire sur le Whif

Gustativement ces poudres laissent leur marques dans la bouche pour quelques minutes. Le chocolat basique s'apparente vraiment à du Nesquik. Choco menthe est plutôt bonne avec un goût fidèle et choco framboise donne un résultat mitigé : la framboise est bien présente mais aurait gagné à être seule. La version thé quant à elle ressemble vraiment à du sucre très légèrement parfumé, on ne peut qu'apprécier, à moins de détester le sucré. Pour finir, celle dont on attendait le plus, le petit shot d’énergie au citron vert, est une vraie petite horreur : acide, trop amère, et avec un arôme vraiment forcé. Comble du pompon sur le gâteau, la dose de caféine m'a l'air trop faible pour avoir un quelconque effet.

 

Verdict :

Giraf

 ★★☆☆☆ 

Les Whif sont vraiment originaux mais c'est bien là leur seul intérêt. Ils ne servent pas à grand chose et ne sont pas vraiment agréables à utiliser. Les seuls qui peuvent être utiles sont ceux à la caféine encore qu'un chewing-gum au guarana ou à la taurine coûte bien moins cher pour un résultat sûrement plus efficace. Ça peut avoir l'air sévère mais je vois difficilement comment leur attribuer plus d'un jambon de bronze.

Kephy

 ★★★☆☆ 

Si le Whaf n'a qu'un intérêt conceptuel - "manger" de la vapeur n'est pas chose courante, mais la réalisation laisse à désirer - les Whif apportent vraiment quelque chose. Pouvoir profiter du goût de certaines gourmandises sans subir les calories qui vont avec, le tout dans un tube qui tient dans la poche, présente un intérêt non négligeable. Par ailleurs, même si le goût du chocolat est plus proche du cacao en poudre que d'une bonne tablette, les goûts sont assez convaincants, y compris le citron vert de l'Aeroshot. On regrettera par contre le fait qu'on a tendance à s'étouffer en inspirant, que les "bienfaits" tels que les vitamines ou l'énergie ne sont pas facile à attester, ou encore le prix des tubes et leur caractère anti-écologique. L'idée est intéressante, mais tout n'est pas tout rose, pas même un jambon d'argent.

 

PS : Trouvable au LabStore (rue du Bouloi à Paris) ou sur le site web officiel, 1€80 à 2€25 pour les Aeroshot Energy, 4€99 pour les 3 thé/vitamines et 24€ pour le pack  de 18 chocolats et 54€99 un assortiment de 30.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité