Archive pour mars 2012

Double Doh-pper

2012 finira peut être dans un cataclysme qui mettra fin à toute vie, mais elle commença aussi par un autre joyeux bordel : un buzz qui a enflammé tout le web français, l'annonce du retour de Burger King dans notre cher pays après 15 ans d'absence. Une date buttoir : le 21 mars, un lieu : la nouvelle galerie marchande de la gare St Lazare à Paris, des fans attendant l'ouverture la bave aux lèvres, des médias "sérieux" qui relayent l'information, des photos et témoignages louches, et au final un énorme hoax. Pas de Burger King donc pour cette fois, mais on peut sans nous tromper annoncer son éventuel retour entre maintenant et le 4 juin 2059. Pour se consoler, on vous propose un test du célèbre double whopper avec fromage, ainsi que la recette pour le réaliser vous même.

Les ingrédients

Lire la suite de cet article »



Carvi c’est fini

Ô jour funeste. Le pire qui puisse arriver à un aventurier du goût est de perdre ce dernier. Me voici temporairement (je l'espère) agueusique, Giraf aventurier du carton ça sonne moins bien quand même. Je ne m'étais pas méfié, un alcool allemand, qui plus est bio et orné d'un manchot, rien de plus innocent. Je ne me doutais pas que ça serait la dernière chose que je goûterais. Le fait que le nordique animal arbore fièrement un casque à pointe et un monocle aurait dû me mettre la puce à l'oreille. Il n'était peut être pas aussi sympathique que ça et voulait rejouer la bataille de Sedan sur ma langue. Remarquez c'est plutôt amusant de la tremper dans sucre, sel, vinaigre, citron ou dentifrice sans rien ressentir. Je pourrais quitter mon job et gagner de l'argent dans le métro en léchant les barres devant un public admiratif de l'exploit.

La vision allemande d'un manchot empereur

Lire la suite de cet article »



15 minutes de brûlure

Mon dernier passage à Cambridge au Royaume-Unis, fut l'occasion de déguster des plats parmi les plus typiquement anglais : la nourriture indienne. Ce n'est pas pour me déplaire, connaissant sa réputation d'être très épicée. Arrivé au restaurant, je scrute la carte à la recherche du plus fort : mild, medium, ... non, hot, very hot, on se rapproche ... very very hot : voilà ce qu'il me faut. Ce sera du poulet Phall. Le phall, créé par des indiens anglais, est censé être le curry le plus fort, plus épicé encore qu'un vindaloo, d'où son nom dérivé de phallus. Un plat fort pour les hommes virils. Le plat arrive et une petite déception m'étreint. C'est très fort, sûrement difficilement mangeable pour la plupart des gens mais je m'attendais à plus épicé. Le serveur a eu l'air déprimé quand je lui ai dit. Ceci dit ce plat était vraiment délicieux et il est quand même rare de trouver aussi fort en restaurant. De retour en France, pour contrer cette sensation de succès en demi-teinte, une seule solution, tester une sauce pimentée extrême : la Pocket Rocket 15 Minutes Burn.