Petits corées de chocolat

Récemment Eleys nous a parlé "d'immondes chocolats" de Corée du sud que son patron lui a rapportés. Connaissant nos goûts en matière d'horreurs culinaires elle nous a proposé de nous en envoyer, et précisant que personne ne lui en voudra s'ils disparaissent subitement du bureau. Moins de deux semaines plus tard, nous avons reçu les fameux chocolats, à quatre parfums différents : algue, piment, saké et châtaigne, accompagnés d'une carte de fantopingouin incarnant la joie de vivre qui nous a bien fait rire.

Have you seen someone like this ?

La marque Coréenne L-GA qui produit ces chocolats propose dans sa gamme d'autres chocolats fourrés, des plus classiques : fraise, cactus, grenade, mandarine, au plus insolites comme patate douce ou encore au kimchi, la spécialité sud coréenne de choux chinois fermenté et pimenté. Asie oblige, les chocolats sont emballés individuellement. Les petits sachets sont joliment décorés, surtout le piment et la châtaigne, et font furieusement penser à des préservatifs. Pour autant je doute qu'une capote au piment soit une très bonne idée, même pour des soirées très hot.

Les nouveaux parfums de préservatifs

De l'extérieur, les quatre variétés sont toutes de simples carrés de chocolat noir et rien ne permet de les distinguer hormis une légère odeur qui les trahit parfois sur le contenu. L'intérieur est fourré d'une crème allant du blanc au gris-vert selon le parfum. La version piment que nous avons gardé pour la fin pour ne pas trop dénaturer les autres goûts, en est elle dénuée, contrairement à ce que montrent les visuels du site officiel.

Si vous croyez que les chocolats Berkensa ont un goût ordinaire détrompez-vous !

On s'attendait à ce que le chocolat coréen soit passable et très loin des réussites français, belges ou encore suisses, mais en fait il s'avère être très bon. Pour un chocolat noir il n'est pas trop fort ni trop amer et légèrement plus sucré qu’habituellement. Les fourrages ont un peu le goût de la partie lait dans les Kinder chocolat. Le saké a un goût d'alcool rappelant le vin blanc de cuisine mais on ne le sent qu'a la fin tant il est noyé dans celui du chocolat. La version châtaigne est très bonne. Le chocolat noir semble un peu plus fort et le fourrage sent bien la châtaigne. Le mélange donne un goût rappelant le Nutella.

La vie, c'est comme une boîte de chocolat. On ne sait jamais sur quoi on va tomber.

Le troisième chocolat semblait à priori le pire : à l'algue (du laver). Cependant l'odeur d’algue très faible, même une fois le chocolat ouvert, rend l’absorption acceptable. Une fois en bouche, on se pense sauvé : il n'y a pas de goût d'algue, malheureusement au moment même où l'on se fait cette réflexion, le goût d'algue, de mer et de marée arrive. Ça passe grâce au chocolat mais je ne suis vraiment pas fan de cet étrange mélange. Pour finir, la version piment est simplement décevante. De une il n'y a pas de fourrage, la poudre de piment est simplement intégrée au chocolat, et de deux il est effroyablement doux. L'emballage a beau annoncer "hot", à peine ai-je eu un très léger picotement au fond de la bouche.

 

Verdict :

Giraf

 ★★☆☆☆ 

Ces chocolats sont pour la plupart originaux et le chocolat utilisé n'est pas mauvais mais les mélanges ne sont pas merveilleux pour autant. Châtaigne et saké s'en sortent très bien, et sont agréables à manger, tandis que l'algue est plutôt mauvaise bien que supportable et le piment est très simple et oubliable. Je suis loin d'être aussi "réjoui" que le pingouin mais pour autant je ne monterais pas au dessus d'un jambon de bronze.

Kephy

 ★★★½☆ 

J'ai été plus enthousiasmé que mes camarades par ces chocolats. Celui à l'alcool de riz a un goût frais et fruité, on reconnaît le goût de saké et le chocolat n'est pas trop amer. Celui à la châtaigne est également très bon, avec un léger goût de pâte à la noisette. Le piment ne fait effectivement que picoter légèrement, mais a un bon goût. Seul celui à l'algue, comme on pouvait s'y attendre, m'a déçu, donnant l'impression d'avoir du fumier dans la bouche... Au final, ils méritent un demi jambon d'or car je m'attendais à bien pire.

Eleys

 ★★☆☆☆ 

Ma note pour ces chocolats (je n'ai goûté que saké et algue) serait 2  : 1 jambon pour l’originalité, 0.5 pour le chocolat, 0 pour le fourrage et 0.5 parce que bien qu'a mon avis ils ne soient vraiment pas bons, ils ne sont pas non plus vomitifs ! Je viens de vérifier, la boite est encore pleine, sauf les chocolats aux algues qui ont tous disparu. Comme quoi les goûts et les couleurs...

PS : Envoyés du Japon par Eleys.

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité