Share the rainbow

Buzz: n.m. (mot angl., bourdonnement). Forme de publicité dans laquelle le consommateur contribue à lancer un produit ou un service via des courriels, des blogs, des forums ou d’autres médias en ligne. Axé sur un coté décalé, provoquant, osé ou mystérieux. Phénomène tellement à la mode que les publicitaires doivent surenchérir à chaque fois pour faire parler d'eux, n'hésitant pas à flirter avec les frontières du politiquement correct, voire les dépasser, au point d'en devenir pathétique. (Adaptation libre de la définition du Larousse).

Les buzz c'est sympa, enfin ça l'était au début. Dorénavant, il ne passe pas un mois sans qu'une grande marque ne tente sa chance. Il faut dire qu'ils auraient tort de s'en priver, si un buzz se diffuse bien sur les réseaux sociaux, il permet de toucher à peu de frais un public conséquent, les internautes faisant tout le boulot. Mais cette sur-utilisation en devient blasante.

Quand la publicité Skittles ci-dessous est sortie il y a quelques semaines, elle s'est très vite répandue. Il faut dire qu'on est rarement allé aussi loin : une scène de sexe avec à la fin une giclée de ... bonbons Skittles. Elle a été très vite censurée. Un coup dans l'eau donc ? Non, la censure n'est pas un frein à un buzz, au contraire, au lieu de dire "Whaou tu as vu la dernière pub de machin ????", on parle de la censure de cette dite pub et au final ça se propage très vite.

Mais voilà, le site Share the Rainbow associé à cette vidéo annonce clairement que cette publicité est une parodie sans AUCUN lien avec la marque. Alors vraie fausse parodie dénonçant les buzz sans limite ou fausse vraie parodie orchestrée secrètement par Wrigley's, possesseur de Skittles ? Aucune idée. En tout cas le résultat est là, on en parle. Eat'n Waf ne déroge d'ailleurs pas à la règle, puisque nous vous proposons le test de quatre variétés de Skittles, qui nous ont été généreusement offertes par CometeShop que nous remercions.

Pour rappel, les Skittles sont de petits bonbons fruitées et ronds flanqués sur la coque extérieure colorée d'un S, qui veut dire ... Skittles et non pas Sorro. Alors qu'en France, la gamme se limite aux seuls paquets rouges classiques - regroupant 5 parfums, chacun associé à une couleur : raisin, citron, citron vert, orange et fraise - en Angleterre et aux États-Unis on trouve bien d'autres versions et même quelques éditions limitées comme les versions menthe, chocolat ou encore réglisse. Aujourd'hui nous proposons de vous faire découvrir les paquets violets Wild Berry, les verts Sour (acide), les oranges Crazy Cores et les bleus Tropical.

Richard ?

Ces quatre paquets comportent chacun cinq couleurs / cinq goûts. Niveau nutritionnel, c'est plus ou moins pareil : 250 kcal par paquet d'une soixante de grammes. Le sucre est bien entendu le composant principal, à hauteur de 45g mais ces petits bonbons réservent une petite surprise : chaque paquet comprend 13% des AJR de graisses saturées, la faute à de l'huile de palme hydrogénée. Miam miam. Les différentes versions semblent assez inégales au niveau des arômes. Le plus mal lotis, Crazy Cores, indique uniquement arômes naturels et artificiels. Tropical et Sour ajoutent à cela de l'extrait de jus de pomme bien que ce parfum ne soit pas un de ceux proposés. Seul Wild Berry contient la plupart des arômes sous forme de jus concentré. A noter que ces bonbons sont une excellente source de vitamine C, puisqu'un paquet apporte entre 40 et 50% des AJR.

Wild Berry

 

La version Wild Berry comme son nom l'indique est dédiée aux baies au sens large, berry en anglais. Rouge pour merise, rose pour fraise, bleu pour framboise, violet pour cocktail de baies et enfin vert pour melon et baies. Hormis cette dernière, ce mélange semble plutôt classique et on regrettera que la "berry" la plus intéressante, Halle, soit absente du paquet. Pourtant je suis sûr que c'est une sucrerie intéressante à lécher. Si vous préférez Richard, je ne peux rien pour vous, de plus je suis sûr qu'il est très aigre.

 

Ce paquet m'a surpris, m'attendant à quelque chose d'assez chimique et insipide. La plupart de ces bonbons ont vraiment le goût annoncé. La merise et la fraise sont reconnaissables et très bonnes. Même le melon, un arôme assez dur à imiter, est assez fidèle. Aucune fausse note pour ce mélange.

 

Sour

Les sours sont un peu différents des autres sortes. Au lieu d'être lisses et brillants, ils sont recouverts d'une fine couche de poudre acidulée. Les cinq goûts sont ici ni plus ni moins que les goûts originaux mais en version acidulée. Ainsi on retrouve du citron (jaune), du citron vert (vert), du raisin (violet), de l'orange (orange) et de la fraise (rouge). Le coté acidulé est sympathique et colle bien avec les goûts d'agrumes. En revanche, il se marie très mal avec le raisin, d'ailleurs très chimique, et la fraise. Il faut aussi éviter de manger plusieurs couleurs d'un coup car le mélange est assez immonde, virant au produit ménager ou à l'anti-moustique.

 

Quand c'est trop c'est tropical

Crazy Cores

 

Crazy Cores change un peu le concept, chaque bonbon a deux parfums, un pour l'enrobage et un pour le cœur. On trouve myrtille bleue / citron (bleu), melon / baie (rose), fraise / pastèque (vert), cerise / citronnade (rouge) et mangue / pêche (orange). Mangue pêche est plutôt réussi, par contre myrtille citron est plutôt mauvais. Ces crazy cores sont décevants, la plupart de ces mélanges de goût produisent un résultat étrange qui donne envie de se rincer la bouche.

 

Tropical

 

Tropical propose la plus jolie gamme de couleur et des goûts qui ont vraiment l'air très intéressants sur le papier : ananas / fruits de la passion (bleu), kiwi / citron vert (vert), fraise / carambole (rose), mangue / tangelo (orange) et enfin banane / baie (jaune). La réalité est malheureusement un peu différente. Étrangement ce sachet paraît bien plus sucré que les autres, peut être la faute aux arômes qui semblent chimiques, ce qui a tendance à masquer le goût. Seuls ananas et banane tirent ici leur épingle du jeu. Le kiwi n'a vraiment aucun rapport avec le goût du fruit

 

Verdict :

Giraf

 ★★½☆☆ 

Difficile de donner une note globale pour les quatre versions. Wild Berry est vraiment très bon et mérite bien un demi jambon d'or voire plus. Sour s'en tire assez bien, bien qu'un cran en dessous. Tropical est oubliable même s'il n'est pas foncièrement mauvais. Crazy Cores est quand à lui le maillon faible, je ne le recommande pas. Toutes les versions souffrent cependant du même problème : elle sont vraiment trop sucrée. Au final l'ensemble décroche la moyenne, surtout grâce à Wild Berry.

Kephy

 ★★☆☆☆ 

J'entendais depuis longtemps parler des Skittles, souvent de manière élogieuse, mais après avoir goûté ces différentes variétés, je ne me range pas du côté de la majorité. Globalement, ces bonbons ont des goûts trop chimiques, sucrés et marqués pour être appréciables. Ça peut sembler paradoxal d'attaquer un bonbon parce qu'il est chimique, mais ces Skittles le sont vraiment plus que le commun des sucreries. Je suis d'accord avec Giraf sur les parfums qui sortent du lot, et qui rehaussent un peu le niveau, mais ça ne rattrape pas l'impression générale qui fait que, bien que très gourmand, j'aurais tendance à refuser des Skittles si on m'en proposait. On est cependant loin d'un produit immangeable, et je n'irai donc pas plus bas qu'un jambon de bronze.

 

PS : Trouvables sur CometeShop, au prix de 1€40 le paquet d'environ 60g, sans compter les 10% de réduction offerts par le code promo "eatnwaf".

FacebookTwitterGoogle+Email

Pour un article lu, trois offerts :

10 réponses à “Share the rainbow”

Laisser un commentaire

Catégories
Au hasard
Archives
  • 2018 (17)
  • 2017 (26)
  • 2016 (36)
  • 2015 (37)
  • 2014 (58)
  • 2013 (73)
  • 2012 (81)
  • 2011 (129)
Publicité